Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

+ L‘épisode neigeux présent en moyenne vallée du Rhône commence à remonter vers la Bourgogne. Demain, le front atteindra la région où il donnera de la pluie en majorité. Néanmoins, un phénomène d’isothermie pourrait également être observé chez nous, changeant la partiellement ou totalement la pluie en neige notamment sur les secteurs habituellement favorisés (Yvelines, Val d’Oise, sur les plateaux).

+ Aucune gène à la circulation ne devrait être à redouter car ces chutes de neige se produiront par des températures positives, si elles ont lieu. Paris et la basse vallée de Seine seront épargnés.

jeudi 14 à 17:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Installation de l'hiver dans l'hémisphère Nord

Retour à la liste

Article publié le 31/10/2019

Extension de la banquise

L'extension reste très faible cette année et suit de près la courbe de 2016 qui établissait un record bas en la matière. Cette faiblesse est due, d'une part au réchauffement climatique mais aussi d'autre part à une anomalie douce régionale très prononcée durant la majorité du mois d'octobre en Mer de Béring, qui éprouve à nouveau une extrême difficulté à geler. Les anomalies chaudes y ont atteint 15°C! Néanmoins, la surface glacée est en nette progression en cette fin octobre, ce qui pourrait permettre de rattraper un certain retard.

 

Extension de la banquise 2019 (en bleu) par rapport aux autres années depuis 1979 - malgré une forte progression en fin octobre, 2019 reste comparable à 2016 actuellement - National Snow and Ice Data Center

 

Etendue de l'enneigement

D'abord plus faible que la moyenne sauf à échelle locale en Amérique du Nord, l'enneigement a fortement progressé durant ces deux dernières semaines, couvrant de vastes surfaces de la Sibérie ainsi qu'une part non négligeable de la Scandinavie. Cet enneigement est à présent assez conforme aux normes sur l'ensemble de l'hémisphère Nord. Sur l'animation suivante, nous pouvons voir cette progression rapide de l'enneigement ainsi que le gel du côté sibérien de l'océan Arctique entraînant la brusque remontée actuelle de la surface de banquise.

 

Evolution de l'enneigement sur 5 semaines - natice.noaa.gov

 

Installation du froid

Cette augmentation de la surface enneigée permet, par augmentation de l'albedo, la descente des premières véritables vagues de froid. Voici les températures du 31 octobre à 16h30 sur tout l'hémisphère Nord (en bleu et violet = en-dessous de 0°C).

 

 

Amérique du Nord

L'enneigement excédentaire entre mi-septembre et octobre dans l'Ouest du Canada ainsi que le long des Rocheuses Américaines permet l'installation d'une poche froide importante en Amérique du Nord. Une vague de froid de grande ampleur a touché de nombreux états du Nord et du Centre ces deux derniers jours, faisant descendre le gel jusqu'au Texas.

Températures relevées aux Etats-Unis le 30octobre au matin - Infoclimat.fr

Dans le Centre-Nord, les températures sont passées sous les -30°C deux jours de suite dans plusieurs localités comme à l'aéroport de Big Piney-Marbleton (Wyoming) qui a enregistré une minimale de -31°C ce 30octobre.

Plusieurs records ont également été battus:

-22.8°C à Casper (Wyoming), -20.0°C à Ely (Nevada), -18.3°C à Rapid City (Dakota du Sud).

D'autres records mensuels de froid : -21.1°C à Pueblo (Colorado), -14.4°C à Grand Junction et à Clayton (Nouveau-Mexique), -8.9°C à Lubbock (Texas), -13.9°C à Winslow (Arizona), -10.6°C à Bishop (Californie) - et des records égalés à Dodge City avec -12.2°C et à North Platte avec -15.6°C.

Des chutes de neige associées à cette descente froide ont eu lieu jeudi 31 octobre 2019 au matin entre les Grands lacs et le Nord l’Oklahoma (ici à North Freedom, Wisconsin) >>

Neige du jeudi 31 octobre 2019 à North Freedom, Wisconsin >>

 

Europe du Nord

Comme toujours, de par sa géographie très océanique, l'Europe affiche un retard dans son refroidissement hivernal, notamment en Europe méridionale où les températures sont encore particulièrement douces (entre +15 et +20°C de minimales autour de la Méditerranée!). Néanmoins, une première coulée froide est observée jusqu'aux portes de la France. Celle-ci concerne notamment l'Europe Centrale et de l'Est, jusqu'en Russie ainsi qu'une fraction de la Scandinavie.

Températures minimales observées ce 31octobre au matin en Europe - Meteociel

Depuis le début du mois d'octobre, la Laponie Finlandaise est sous la neige (ici à Rovaniemi "village du père Noël - au niveau du cercle polaire, en Finlande où à 17h45 le 31 octobre 2019 il faisait -6°C).

Rovaniemi "village du père Noël" - au niveau du cercle polaire, en Finlande >>

 

Sibérie

Si le froid s'installe tout juste dans les zones récemment enneigées, un froid polaire prend déjà place sur les régions enneigées depuis plusieurs semaines comme dans l'Est de la Sibérie. Si les -40°C ne sont pas encore tombés, on s'en approche localement avec par exemple -35.5°C ce matin même à Ekyuchchyu ou encore -34.7°C à Verhojansk.

Températures minimales du 31 octobre 2019 en Sibérie Orientale - Ogimet

Depuis environ 2 semaines, la ville industrielle d'Oust-Ilimsk (500 km au Nord d'Irkoutsk) est recouverte de neige.

Oust-Ilimsk (Sibérie, Russie)

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google