Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Nous avons échappé aux orages hier sur Paris, le plus gros ayant circulé plus à l’Ouest que prévu. Après les pluies d’hier soir et du début de nuit, nous retrouvons déjà un temps plus sec (les dernières ondées sont à signaler sur la Seine-et-Marne).

> La différence devrait se faire sentir au niveau des températures : fini la douceur, place à une fraîcheur de saison, typiquement automnale, avec pas plus de 16°C attendus cet après-midi.





L’ouvrage Météo Extrême (Guillaume Séchet – éditions Hugo Image) est désormais disponible sur internet >> (et à partir du 24 octobre chez votre libraire). Cet ouvrage très illustré apporte toutes les réponses et explications sur les évènements climatiques extrêmes en France et dans le reste du monde.

mardi 15 à 07:00

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les beaux jours sont arrivés ... le pollen et les allergies aussi !

Retour à la liste

Article publié le 31/03/2019

Les premières véritables douceurs réveillent la végétation, permettant la dissémination de plusieurs types de pollens. Le risque allergique au cyprès est actuellement maximal près de la Méditerranée.
 
Nous avançons petit à petit dans le printemps, et  la douceur de ces derniers jours ne ravit pas un grand nombre de personnes allergiques pour qui  les beaux jours peuvent s'avérer un véritable calvaire lorsque la végétation se réveille !
Une douceur qui s'est déjà installée, plus principalement sur le pourtour méditerranéen, où les pollens de cyprès sont disséminés en quantité particulièrement importante (risque allergique très élevé).
 
 
 
 
La pollinisation du peuplier et du saule, du frêne et du charme est également bien partie en Aquitaine mais également  notamment autour du Bassin Parisien. Bien que de niveau encore faible, ce risque allergique va en grandissant au fil des jours. Mais d'une manière plus globale, de nombreux pollens font leur apparition ces derniers jours tels que les pollens de bouleau, de graminées, urticacées ou encore de platanes. Le risque allergique devrait donc s'aggraver fortement au cours des prochaines semaines, malgré le coup de froid de ce milieu de semaine !
 
Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) >>
 
 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google