Récupération de votre position...
Météo en France

Mars 1975 : un premier jour de printemps hivernal !

Retour à la liste

Article publié le 19/03/2017

Nous sommes désormais à quelques heures du début du printemps calendaire (20 mars). Un calendrier parfois non respecté à la lettre par la météo... Malgré des premières remontées douces synonymes de l'arrivée des beaux jours, Mars reste un mois de forts contrastes, et l'hiver parvient parfois à avoir son dernier mot.

Remontons alors à plus de 40 ans, entre le 17 et le 20 mars 1975. Après un hiver particulièrement doux, une offensive hivernale tardive et remarquable se met en place. Un système dépressionnaire se creuse sur l'Est du pays, nous plaçant dans un flux d'Est à Nord-Est continental, humide et très froid. Dès le 17 mars, la neige fait alors son apparition en plaine sur l'ensemble du quart Nord-Est du pays. Ces chutes de neige s'étendront petit à petit sur des régions plus méridionales. A tel point que le 19 mars, il neige de la Manche orientale au Jura et à l'est du Massif Central en matinée, puis en toutes zones au nord d'une ligne Agen-Embrun l'après-midi (une situation déjà remarquable pour cette époque si tardive).

Les températures au meilleur de l'après-midi sont nettement en dessous des normes de saison, ne dépassant pas les 2 à 3°C sur les ¾ de la France. A Paris, le thermomètre atteint 1.3°C au mieux soit 10°C sous la norme d'une mi-mars.

Situation générale du 19 mars 1975 - Wetterzentrale

 

Températures maximales le 19 mars 1975 - Météo-France

Une situation qui ne cesse alors de prendre un caractère exceptionnel le lendemain, 20 mars, pourtant premier jour du printemps 1975 ! Une tempête de neige d'une rare violence paralyse alors la région Parisienne, l'Alsace, la Lorraine, la Champagne, le Centre et le Limousin. On mesure jusqu'à 24cm à Limoges, et même 20cm en plein cœur de Paris, où certains citadins sortent les skis dans les parcs de la capitale ! Une couche qui dépasse souvent les 10cm sur l'ensemble du bassin Parisien (18cm à Creil, 14cm à Villacoublay, 12cm à Roissy).

Chutes de neige sur le bassin Parisien le 20 mars 1975

 

Autre trait de cette offensive hivernale, les températures particulièrement basses : en matinée de ce 20 mars, le thermomètre chute de façon notable, descendant jusqu'à -10°C sur Aix-en-Provence, -7.8°C à Orange ou encore -4.2°C à Nîmes (soit des niveaux entre 10 et 15°C sous la norme !). L'après-midi, les températures restent relativement froides, avec un dégel très bref sur certaines régions centrales (0° à Millau et Limoges, 1° à Gourdon, 1,8° à Clermont-Ferrand).

Températures maximales le 20 mars 1975 - Météo-France

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google