Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

18h23 – Nous sommes sous l’influence d’une dorsale associée à l’anticyclone des Açores. Celle-ci nous vaut un temps stable et généreusement ensoleillé. Les quelques cumulus de l’après-midi se sont dissipés et seuls quelques cirrus prennent le relais.

>> La fraîcheur fut sensible à l’aube. Il faisait 12 à 14 degrés dans Paris mais souvent moins de 10°C en banlieue. On est descendu jusqu‘à 5,7°C à Pontoise (95), 4,7°C à Prunay-le-Temple (78) et 4,9°C à Fontainebleau (77) où la sensation de froid était présente !

mardi 07 à 18:23

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Ouragans : vers une saison 2020 active dans l'Atlantique Nord ?

Retour à la liste

Article publié le 25/04/2020

La saison cyclonique dans l’Atlantique Nord se déroule officiellement entre le 1er juin et le 30 novembre selon l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), avec un pic d’activité généralement entrevu autour des mois d’août et de septembre. Toutefois, à l’instar des prévisions saisonnières en Europe (>>), il est également possible d’établir des tendances plusieurs mois à l’avance pour déterminer l’activité cyclonique à venir.
Et selon les modélisations et statistiques les plus récentes, la saison des ouragans à venir dans le bassin Atlantique Nord pourrait se montrer plus active que la moyenne.

 

Selon les modélisations effectuées par l’université d’Etat du Colorado (CSU), nous pourrions observer jusqu’à 16 tempêtes tropicales dont 8 ouragans (catégorie 1 et +), et même 4 ouragans majeurs (catégories 3 et +).
Les tendances sont même un peu plus pessimistes selon l’Université d’Etat de Caroline du Nord (NCSU) avec 18 à 22 tempêtes tropicales dont 8 à 11 ouragans, et 3 à 5 pouvant atteindre la catégorie 3.

 

 

 

D’après ces mêmes tendances de l’université du Colorado, la probabilité pour qu’un ouragan majeur (cat. 3 et plus) touche les côtes américaines lors de cette future saison 2020 atteint 69% (contre 52% en temps normal). Ce chiffre arrive à 58% pour ce qui est de la zone Caraîbe (contre une moyenne de 42%).

 

En ce qui concerne les deux départements d’Outre-Mer, la tendance est elle aussi vers un risque plus élevé que lors d’une saison dite « normale ». La probabilité d’une tempête tropicale passant à moins de 160km de la Guadeloupe s’élève à 68%, et à 61% pour la Martinique.
Pour ce qui est d’un ouragan majeur, la statistique tombe à 16% pour la Guadeloupe, et 10% pour la Martinique.

 

Une corrélation de deux facteurs permet en effet d’envisager une année plutôt active sur le bassin Atlantique Nord :
- Une tendance vers des eaux plus chaudes que la moyenne sur la partie tropicale de l’océan Atlantique à l'été et à l'automne prochain ;
- Une baisse des températures sur la partie tropicale de l’océan Pacifique Est laissant entrevoir un début de phénomène « La Niña ». Selon l’historique, l’apparition du phénomène « La Niña » sur le Pacifique provoque des bouleversements climatiques en divers lieux de la planète, et notamment sur l’Atlantique… avec une multiplication des systèmes tropicaux.

Anomalie de température de surface (en °C) de l'Est de l'océan Pacifique équatorial (zone Nino 3.4) - BOM

Attention, il est important de comprendre que ces prévisions saisonnières sont basées sur des modèles statistiques et dynamiques, et ne sont donc pas des chiffres précis. En outre, ces prévisions ne permettent pas de prévoir précisément où ces tempêtes frapperont dans le bassin atlantique.  Il faut se rappeler que ces prévisions sont basées sur le principe que les conditions océaniques et atmosphériques mondiales qui ont précédé lors des précédentes années fournissent des informations significatives sur les tendances des saisons futures. 

 

NB : Voici la liste des noms des futures tempêtes tropicales et ouragans prédéfinis pour le bassin Atlantique lors de la saison 2020. Pour comprendre et connaître la liste des noms de cyclone pour l'ensemble de la planète, n'hésitez pas à consulter notre article dédié >>

Image : MétéoMedia

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google