Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

+ L‘épisode neigeux présent en moyenne vallée du Rhône commence à remonter vers la Bourgogne. Demain, le front atteindra la région où il donnera de la pluie en majorité. Néanmoins, un phénomène d’isothermie pourrait également être observé chez nous, changeant la partiellement ou totalement la pluie en neige notamment sur les secteurs habituellement favorisés (Yvelines, Val d’Oise, sur les plateaux).

+ Aucune gène à la circulation ne devrait être à redouter car ces chutes de neige se produiront par des températures positives, si elles ont lieu. Paris et la basse vallée de Seine seront épargnés.

jeudi 14 à 17:07

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Risque de gelées marquées la semaine prochaine ?

Retour à la liste

Article publié le 13/04/2017

La première quinzaine de ce mois d'avril se situe dans la lignée de février et mars, à savoir nettement plus douce que la normale. Les écarts se creusent davantage sur les températures maximales diurnes souvent très élevées que sur les minimales nocturnes davantage de saison et présentant ainsi encore quelques gelées. Ces excédents sont à nouveau observés sur la majeure partie de l'Europe à l'exception des secteurs proches de la Laponie d'une part et de la Mer Noire d'autre part.



Les températures demeureront clémentes au cours du week-end pascal bien qu'un peu fraîches au Nord et fluctuantes au Sud, mais nous pourrions ensuite subir une nette baisse du thermomètre. Elle s'amorcerait par les frontières avec l'Allemagne et le Benelux lundi de Pâques puis gagnerait le reste de la France la semaine prochaine sous l'effet d'un puissant anticyclone centré sur les Iles Britanniques alimentant un flux de Nord-Est sur notre pays.



Climate Reanalyzer

L'intensité de ce refroidissement reste incertaine ainsi que le type de temps associé. Des averses sont probables, auquel cas de neige jusqu'en moyenne montagne du Massif Central au Centre-Est. Mais quoi qu'il en soit, c'est sur le risque de gelée nocturne que se concentreront les météorologues. La douceur précoce observée depuis février a en effet favorisé un développement rapide de la végétation sur laquelle des gelées marquées pourraient commencer à porter à conséquence. Notre bulletin de prévision national affinera cette tendance.


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google