Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Certains secteurs ont profité d’un soleil gagnant ce mercredi alors que d’autres (dont Paris) furent plus longuement à l’ombre de bancs nuageux locaux et stagnants non initialement prévus.

> Bien qu’en légère baisse, les températures étaient encore clémentes au lever du jour : 16°C sur les toits de St Germain des Prés, 14°C au Parc Montsouris, 10°C à l’hippodrome de Longchamp, 9°C à Melun et 7°C à Meaux. Nous n’atteindrons plus le seuil de la chaleur (25°C) désormais mais les températures de cet après-midi et de la fin de semaine demeureront très supérieures à la normale. Il ferait plus frais en début de semaine prochaine mais il ne pleuvrait toujours pas ou si peu.

mercredi 17 à 16:18

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Un mois de décembre exceptionnellement ensoleillé et sec

Retour à la liste

Article publié le 30/12/2016

Décembre 2015 avait été le plus doux observé en France depuis le début du XXème siècle, excessivement sec et remarquablement ensoleillé. Décembre 2016 frappera encore plus fort côté pluviométrie et insolation sous des conditions anticycloniques exceptionnellement stables avec plus de 1025 hPa en moyenne sur l'ensemble de la France.



Il n'a pas plu et il ne pleuvra pas au cours de ce mois de décembre 2016 sur plusieurs stations météo près des Alpes, notamment à : 
- Embrun (05) où des mois entièrement secs avaient déjà été observés en mars 1953, février 1959, mars 1961, janvier 1964, octobre 1969, février 1993 et mars 1997,
- Chambéry (73) et Grenoble (38) où seul février 1959 avait été entièrement sec également.
Sans atteindre ces extrêmes, la majeure partie de la France observera des déficits proches ou dépassant les records bas, à l'exception de la Corse Orientale au contraire excessivement arrosée par un épisode diluvien.



Les records tomberont aussi du point de vue de l'ensoleillement. Alors que le mois n'est pas terminé, ces records sont d'ores et déjà battus à Luxeuil ou Caen mais ils le seront également très certainement à Paris, Tours, Blois, Limoges, Rouen, St-Girons, etc. Le secteur de Mâcon fait cependant exception à la règle, le Val de Saône ayant subi de fréquentes grisailles tenaces.




 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google