Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous nous dirigeons vers un week-end de Pentecôte estival, à la fois très ensoleillé et chaud. Il s’agira même de la Pentecôte la plus estivale depuis 2010 à l‘échelle nationale.

Le soleil, qui règnera à nouveau sans partages aujourd’hui, nous dirige vers des records d’ensoleillement pour le mois de mai.

vendredi 22 à 11:09

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Une semaine chaude, avant un week-end incertain - décryptage

Retour à la liste

Article publié le 17/05/2020

Après le confinement strict, les conditions ensoleillées et douces que nous connaissons actuellement sont des plus profitables. Et il est probable que la semaine à venir se déroule sous de meilleurs auspices encore avec l'installation de conditions estivales sur tout le territoire!

 

Vers des conditions durables ensoleillées et chaudes

 

Actuellement, la situation est assez complexe au niveau de l'Europe du Sud avec un complexe dépressionnaire qui "coupe" un anticyclone en deux au centre du continent. La partie qui concerne la France et d'une façon générale, l'Europe de l'Ouest hérite de la fraîcheur qui circule plus au Nord dans le flux océanique. Cela explique que malgré le beau soleil qui règne depuis plusieurs jours sur la majorité du pays, les températures soient très fraîches le matin avec encore quelques gelées, et que les après-midi soient douces mais sans excès (entre +18 et +24°C du Nord au Sud en moyenne).

Pendant ce temps, la partie orientale de l'anticyclone, à l'Est de la petite dépression centrée sur le Golfe de Gênes, draine une masse d'air excessivement chaude entraînant des records absolus de température dans certains pays de la Méditerranée Orientale comme la Grèce ou la Turquie où les +43°C ont été dépassés aujourd'hui!

Image satellite du jour commentée - source Windy, retravaillée par MétéoVilles

 

Cependant, durant ces prochains jours, la dépression du Golfe de Gênes va progressivement se résorber, ne laissant plus place qu'à un vaste anticyclone sur toute l'Europe méridionale et le bassin méditerranéen. Ainsi, la circulation des masses d'air va se réorganiser, laissant l'Europe de l'Ouest profiter de la chaleur tandis que des températures enfin plus fraîches concerneront les pays actuellement en conditions caniculaires.

Ainsi, même si le temps sensible ne va pas spécialement changer sur la majorité du pays, avec des conditions qui resteront globalement très ensoleillées, il est aisé de comprendre ce qui va fondamentalement changer avec la lecture des cartes à échelle européenne, et pourquoi la chaleur sera de retour sur notre pays grâce à la réunification de l'anticyclone méditerranéen.

Evolution des centres d'action durant la semaine à venir - GFS/meteociel

 

Sur la carte montrant l'évolution des anomalies de température de la masse d'air, nous pouvons clairement voir les deux dipôles anticycloniques (rouge et bleu) s'unir pour n'en former plus qu'un. En conséquence, la chaleur est basculée vers l'Europe de l'Ouest pendant que l'Europe de l'Est connait des conditions nettement plus fraîches.

Evolution de la masse d'air entre lundi 18 et dimanche 24 mai 2020 - GFS/WXMAPS

 


En France, cela se traduira par des températures qui passeront des valeurs actuelles (+18 à +24°C en moyenne) à des valeurs nettement plus estivales allant de +25 à +32°C en moyenne du Nord au Sud. Seules les côtes de la Manche et la Bretagne connaîtront des températures plus fraîches en raison des brises marines.

Evolution des températures sur notre pays durant la semaine du 18 au 24 mai 2020, la moitié Sud devrait connaître une généralisation des +30°C - GFS/WXMAPS

 

Quelques points d'incertitude

 

Si l'évolution d'un anticyclone est généralement assez fiable (bien plus qu'une dépression et surtout qu'une goutte froide), des incertitudes persistes en deux points principaux.

Premièrement, les orages. En conditions anticycloniques, ceux-ci devraient être rares à inexistants en plaine au moins jusqu'à jeudi prochain. En revanche, les zones de montagne seront en conditions limite de leur formation. Ainsi, si les prévisions actuelles proposent un temps assez calme sur les Alpes du Nord, les Vosges, le Jura ou le Massif-Central, certaines journées risquent d'être très agitées entre les Pyrénées et les Alpes du Sud. Ces zones pourront fluctuer avec l'évolution de la prévision.

                                                                Mercredi 20 mai, 18h

Exemple de différence entre ARPEGE (français) et GFS (américain) pour la soirée du mercredi 20 mai - Meteociel

 

Au niveau de la masse d'air, si la fiabilité est plutôt bonne jusqu'à jeudi prochain, voire vendredi, la fiabilité plonge pour le week-end car la France dans son ensemble se trouvera en limite d'influence entre l'anticyclone et le courant perturbé Atlantique. Comme l'illustrent bien les cartes d'écart type, la zone tampon entre les deux est incertaine et le temps pourrait être très estival tout comme plus frais et plus nuageux, notamment à l'Ouest d'une ligne Perpignan-Genève.

Ecart type entre les différents scénarios de température de la masse d'air - GEFS/Meteociel

 

A l'heure actuelle, nous avons préféré un scénario plus frais pour le week-end, notre situation proche de l'océan rendant cette possibilité naturellement plus présente. Cela est bien évidemment sujet à évolution et donc à de bonnes surprises (ou pas...)

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google