Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Les quelques orages nocturnes se sont apaisés et nous retrouvons une plage de ciel clair ce matin avant que l’instabilité ne reprenne d’ici ce soir.

vendredi 27 à 06:11

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Après un printemps maussade, l'été 2012 sera-t-il chaud ?

Retour à la liste

Article publié le 29/05/2012

Si l'on considère que les effets de compensation sont systématiques en météo, la logique voudrait qu'après ce printemps maussade, l'été soit chaud et sec. Mais tout n'est pas si simple car le printemps n'a pas été entièrement frais et humide (mars a même été tout l'inverse). De plus, si l'on regarde plus loin, on s'aperçoit qu'avant ces deux mois pluvieux, nous avons connu une très longue période sèche et plus chaude que la normale (notamment en 2011 : voir le graphique ci-dessous).

bilan météo de l'année 2011

 

La méthode des statistiques n'est d'ailleurs pas forcément le meilleur moyen de réaliser de bonnes tendances à long terme car avec un peu de recul, on s'aperçoit qu'à peu près tous les cas de figures sont possibles. Prenons par exemple le cas de printemps humides et frais comme celui que nous venons de connaître et regardons comment furent les étés suivants (avec l'exemple des années 80 où les printemps frais et humides ont été fréquents).

PRINTEMPS FRAIS ET HUMIDES ETES
1982 CHAUD ET ORAGEUX
1983 TRES CHAUD ET SEC
1984 "NORMAL"
1985 FRAIS
1986 TRES SEC

Sur ces 5 exemples, seul l'été 1985 a été frais alors que les printemps 1982 et 1983 ont été suivis d'un été chaud ou très chaud. La diversité des cas de figures est quand même importante, d'autant que si nous voulions sérieusement comparer avec le cas de cette année, il faudrait au moins retrouver plusieurs cas similaires avec deux mois printaniers frais et humides, précédés d'une année chaude et très sèche. Et nous n'en avons pas retrouvé...

Eté 1983 - présentation météo sur TF1 par Denis Vincenti

Eté 1983 - présentation météo sur TF1 par Denis Vincenti

Il nous reste donc la méthode des modèles (ou simulation de l'atmosphère) avec ces cartes d'anomalie de températures et de précipitations à l'échelle d'un continent. Même si cette méthode basée sur la tendance de ces derniers mois est a priori la plus fiable, elle est loin d'avoir fait ses preuves au cours de ces dernières années (et notamment de ces derniers mois). De plus, une prévision des anomalies à l'échelle d'un mois et d'un continent reste trop générale pour être vraiment exploitable...

Voici néanmoins ce que nous indiquent la sortie des cartes au 27 mai :

Prévisions des anomalies de précipitations pour l'été 2012 en Europe Prévisions des anomalies de températures pour l'été 2012 en Europe

 

Voici comment il faut traduire ces cartes :  les zones plus sèches que la normales apparaîssent en orange, plus humides que la normale en vert, plus chaudes que la normale en orange, plus fraîches que la normale en bleu.

Juin 2012 Plutôt frais / très humide
Juillet 2012 Températures de saison / normal ou assez sec
Août 2012 Températures de saison / sec

 

Avec tous ces élements, à vous d'en tirer les conclusions sur ce que sera l'été 2012... Bon courage !!

 

Lien utile : Prévisions saisonnières régulièrement réactualisées >>

Copyring - Guillaume Séchet pour Météo-Villes

 

Retour à la liste

Google