Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

Il a fait 34,0°C hier à Paris-Montsouris. Notre département est placé en vigilance canicule orange (>>). La pollution à l’ozone est un facteur aggravant (>>).

NOUVELLE APPLICATION METEO-VILLES !



Une version relookée de l’application météo sera bientôt disponible. Vous pouvez déjà télécharger la nouvelle version de meteo-villes (pour toutes les communes de France) – elle est disponible sur Iphone >>> et bientôt Android. Dites-nous ce que vous en pensez via l’Apple store ;)

samedi 27 à 00:28

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

BILAN SEPTEMBRE : entre gelées précoces et chaleur tardive

Retour à la liste

Article publié le 01/10/2012

Le moins que l'on puisse attendre d'un mois de septembre est qu'il combine plusieurs influences : reliquats d'étés, premières gelées, premiers coups de vent de l'automne. Ce mois de septembre 2012 répond en tout point à cette définition ! Un mois de septembre 2012 à multiples facettes, très loin d'être aussi agréable que septembre 2011 qui fut hors-norme et avait prolongé l'été 2011 !

 

Un ciel à l'image de ce mois de septembre : tout en contrastes

 

Concernant les températures, elles ont été très contrastées tout au long du mois, mais au final, aucune tendance ne se dégage vraiment à l'échelle de la France (entre -0,5°C et + 0,5°C). Un mois de septembre tout à fait banal ; avec quelques coups de fraîcheur (le 1er septembre a été particulièrement froid en Rhône-Alpes avec de la neige dès 1600 mètres d'altitude), des températures très élevées (entre le 7 et le 10 septembre, un pic de chaleur a concerné la majeure partie du pays avec des températures de 30°C à Paris à 35°C au pied des Pyrénées), le tout alternant avec des gelées très précoces du Limousin au Nord-est en passant par le bassin parisien.

A titre d'exemple, en Île-de-France, on comptabilise 4 journées où des gelées ont blanchi très localement la campagne (les 1er, 10, 11 et 30 septembre) avec -4°C relevés dimanche matin du côté de Saint-Arnoult-en-Yvelines(78).

 

 

Une campagne gelée le 30 septembre, dans les Yvelines (78)

 

 

 

Les précipitations ont été très disparates selon les régions ; excédentaires dans l'extrême Sud-est en raison des premiers épisodes fortement pluvieux de l'automne (Alpes-Maritimes et Corse), abondantes également dans le Centre-Est (Rhône-Alpes et Franche-Comté) après un été déjà très arrosé (sauf sur le Dauphiné). Le bilan est beaucoup plus mitigé du Nord-est au bassin parisien en se dirigeant vers la façade océanique et le Midi-toulousain, des régions déjà peu touchées par les pluies en août dernier. Les orages ont été parfois violents, comme ceux survenus à Dieppe et au Havre en Normandie, mais bien trop localisés pour inverser cette tendance. Enfin, La neige a fait un retour remarqué dans le nord des Alpes le 1er septembre, avec près de 15 cm vers 2000 mètres dans le secteur de Belledonne (38).

 

Neige à la Plagne (31 août et 1er septembre) 

 

Violent orage sur Dieppe  en Seine-Maritime dans la soirée du 23 septembre et inondations

 

Ecart des précipitations à la normale

 

 

Le premier coup de vent de l'automne s'est produit les 23 et 24 septembre avec des des rafales mesurées à plus de 100 km/h sur le littoral aquitain ainsi que près de la Manche dans la journée du lundi 24 au passage d'une très profonde dépression sur les Îles Britanniques.

 

Nous terminons ce bilan par l'ensoleillement qui s'est montré globalement correct, surtout au nord de la Seine où le soleil a plus brillé en septembre 2012 qu'en septembre 2011 dans certaines villes comme Lille, Rouen, Paris ou bien encore Metz. Près de l'Atlantique également, l'ensoleillement s'est pratiquement montré au niveau de septembre 2011. En revanche, de Midi-Pyrénées à Rhône-Alpes, en raison d'une couverture nuageuse souvent épaisse, le soleil s'est montré beaucoup plus avare de ses apparitions avec un ensoleillement tout juste suffisant comparé à la moyenne...

 

Ecart de l'ensoleillement à la normale

Léger déficit d'ensoleillement sur les régions centrales, plutôt excédentaire ailleurs

 

 

Conclusion : ce mois de septembre présente donc un visage multiple. S'il n'a pas été aussi estival que 2011, il s'est montré tout à fait à la hauteur de sa réputation, avec même de belles journées de chaleur, ce qui n'a pas empêché l'apparition des premières gelées en plaine plusieurs matinées dans le mois ainsi que la poursuite de la longue période de temps souvent pluvieux débuté en avril dernier sur le Centre-Est.

 

Retour à la liste

Google