Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Une zone pluvieuse progresse des Yvelines au Val d’Oise. Elle est plus robuste qu’initialement prévu. C’est pourquoi nous avons revu à la hausse le risque de pluie ce soir sur l’ensemble de l’IDF même si ces dernières devraient néanmoins rester faibles et éparses au Sud et à l’Est.

mercredi 29 à 19:33

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Début de l'hiver météorologique ce 1er décembre

Retour à la liste

Article publié le 01/12/2015

Une saison est une partie de l'année au cours de laquelle la conjonction de facteurs astronomiques et environnementaux assure une certaine régularité aux phénomènes météorologiques sur une région donnée, y suscitant des processus biologiques, économiques et sociaux dépendants de cette régularité.

Dans les pays tempérés, la notion de saison est liée à la conduite des travaux agricoles et plus généralement à l'état des plantes. Ainsi, le printemps signifie la renaissance de la végétation, l'été sa maturité, l'automne son déclin et l'hiver sa mise en repos. Cet état dépend des conditions météorologiques elles-mêmes liées à des phénomènes astronomiques tels que la durée du jour et la hauteur maximale du soleil au-dessus de l'horizon.

Ces phénomènes astronomiques étant identifiables dans l'espace et le temps sans aucune ambiguïté, il existe donc , pour chaque hémisphère, des saisons astronomiques qui sont balisées par les deux équinoxes et les deux solstices. Cette année, le solstice d'hiver se produit le 22 décembre. Le solstice d'hiver correspond au moment de l'année où les rayons du soleil touchent la Terre avec l'angle le plus incliné dans l'hémisphère Nord (ce moment diffère d'une année sur l'autre, la position de la planète par rapport au soleil n'est pas exactement la même).



La définition climatologique des saisons diffère quelque peu. Celles-ci voient leurs limites avancées dans le temps de façon à recouvrir exactement trois mois, ce qui facilite le calcul des données climatiques. Le printemps de l'hémisphère Nord rassemble les mois de mars, avril et mai, l'été ceux de juin, juillet et août, l'automne ceux de septembre, octobre et novembre et l'hiver ceux de décembre, janvier et février. L'été et l'hiver deviennent alors respectivement, en zone tempérée, les quarts le plus chaud et le plus froid d'un cycle annuel, compte tenu par ailleurs du retard avec lequel l'atmosphère se met à se réchauffer ou à se refroidir quand l'éclairement solaire commence à croître ou à décroître.


 

Retour à la liste

Google