Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Après une nouvelle journée bien froide, un front devrait apporter des précipitations dès le début d’après-midi (Yvelines vers 13h, Paris vers 15h). A la faveur de températures autour de la négative près du sol mais d’un redoux en altitude, il faudra craindre l’apparition temporaire de pluies verglaçantes susceptibles de compliquer fortement la circulation en dehors de la capitale (les températures sont positives dans Paris où le risque est écarté). Le redoux sera plus significatif ce soir avec des précipitations uniquement sous forme liquide sur l’ensemble de l’IdF. Voir notre actualité dédiée >>

samedi 15 à 11:51

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Hiver 2013 / 2014 : pluie record en Bretagne

Retour à la liste

Article publié le 06/03/2014

L'hiver 2013 / 2014 a été le plus arrosé depuis le début des mesures en 1959 en Bretagne en moyennant la pluviométrie sur une sélection de stations météo représentatives du territoire selon Météo-France. 



Seul l'extrême Nord-Est de la Bretagne, notamment la côte d'Émeraude, abritée des vents de Sud-Ouest dominants, a été moins arrosé. 






 

La chronologie des intempéries établie par Météo-France : 
- 23 décembre 2013 (tempête « Dirk ») : pluies atteignant 60 à 80 mm sur les têtes de bassins versants, vents dépassant 100 km/h dans l’intérieur. Submersions marines malgré un faible coefficient de marée à cause d’une surcote de l’ordre d’un mètre.
- 1er janvier 2014 : pluies de 30 à 40 mm provoquant des débordements de cours d’eau plus par accumulation des pluies que par leur côté remarquable.
- 2 au 6 janvier 2014 : fortes vagues et pluies soutenues dans un contexte de grandes marées (coefficient max 108), dégâts à la côte par submersions marines en Manche et Atlantique.
- Du 8 janvier au 30 janvier : temps restant le plus souvent perturbé mais sans épisode de pluie ou vent majeur.
- Le 31 janvier : perturbation active donnant un bon coup de vent et des pluies modérées à fortes atteignant  20 à 40 mm dans l’intérieur de la Bretagne, localement 50 mm dans le Morbihan.
- 1er et 2 février 2014 : Grandes marées (coef max 114). Vents assez forts d’Ouest mais pas de surcote remarquable. Forte houle de Nord-Ouest, de direction relativement inhabituelle, provoquant des dégâts de submersion marine surtout de la Pointe du Raz à St Malo.
- 4 février 2014 : Tempête « Petra » avec rafales jusqu’à 150 km/h sur les pointes du Finistère, pluies modérées, vagues énormes avec surcote de l’ordre d’un mètre provoquant des submersions marines en Manche et Atlantique malgré des coefficients de marée déclinant (70 environ).
- 6 février 2014 : nouvelle dépression musclée (« Qumeira ») passant à l’Est de la Bretagne dans la nuit du 6 au 7 février. Vents forts mais un cran en dessous de ceux des épisodes précédents. Fortes pluies (30 à 50 mm en général en 24 h, localement plus de 60 mm sur le Nord Finistère). Ces pluies provoquent des inondations.
- Nuit du 7 au 8 février : nouvelle onde pluvieuse associée à la dépression « Ruth » qui approche des Iles britanniques. Les pluies atteignent 15 à 30 mm en général, un peu moins en bord de Manche.
- 8 et 9 février : Flux d’Ouest fort avec rafales dépassant 100 km/h sur les côtes mais plus modérées (60 à 80 km/h) dans l’intérieur. Temps instable avec averses parfois fortes. Crues de l’ensemble des cours d’eau bretons (y compris dans les Côtes d’Armor). Le niveau de l’Oust et du Blavet dans le Morbihan atteint parfois les records de janvier 2001 ou janvier 1995. Grosses vagues au large mais sans effet à la côte (coefficients de marée très faibles).
- 11 février : nouvelle onde pluvieuse et venteuse : en 6h, on relève 5 à 15 mm en général, localement 20 à 30 mm sur Sud Finistère et Ouest Morbihan.
- 12 février : front froid très instable et venteux donnant 10 à 20 mm de pluie, localement 30 mm en quelques heures seulement et maintenant les cours d’eau à des niveaux élevés. Par ailleurs, des effondrements de falaises ou terrains sont signalés.
- 14 février : Arrivée de la forte tempête « Ulla ». Vent de Sud-Ouest se renforçant progressivement pour atteindre le stade de tempête l’après-midi avec rotation Ouest la nuit suivante. Rafales de 120 à 150 km/h sur les côtes, 90 à 110 km/h dans l’intérieur de la Bretagne, jusqu’à 130 km/h dans les terres sur un axe allant de Brest à Lannion (il s’agit donc de la plus forte tempête depuis plus de 10 ans du Léon au Tregor). Lame d’eau de l’ordre de 10 à 15 mm, localement 20 / 25 mm sur le relief exposé.
- Du 15 février au 27 février : encore un courant perturbé mais moins actif avec quelques passages pluvieux sans grande ampleur et de fréquentes averses
- 28 février : tempête associée à la dépression Andréa touchant surtout le Finistère (rafales de Nord-Ouest plutôt inhabituelles atteignant 110 à 130 km/h sur les côtes, 90 à 110 km/h dans l’intérieur), lame d’eau modérée de 10 à 20 mm dans un contexte de coefficients de marée s’amplifiant (plus de 90 le 28).

Franck Baraer, météorologiste, revient sur les caractéristiques de cet hiver (vidéo). 
 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google