Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Une forte canicule va s’installer cette semaine, avec un pic envisagé ce jeudi. Le record de chaleur absolu (tous mois confondus) sur la station de Paris-Montsouris est en très grand danger puisque nous pourrions atteindre les 41°C lors de ce pic (le seuil des 40°C a été atteint une seule fois seulement dans l’histoire à Paris depuis le début des relevés en 1872 : le 28/07/1947 avec 40.4°C) >>

lundi 22 à 00:10

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les fortes chaleurs marquent le début de l'été météorologique

Retour à la liste

Article publié le 01/06/2019

Contrairement à l'été astronomique (21 juin), l'été météorologique débute lui officiellement ce 1er juin (juin-juillet-août). Et cette année, il se montre parfaitement à l'heure puisque qui concorde avec l'arrivée des toutes premières fortes chaleurs de l'année.

La récurrence fraiche du mois de mai écoulé a laissé la place à une autre synoptique pour ce long pont de l'Ascension : entre une goutte froide sur le Sud de l'Italie, et une dépression au large des Iles Britanniques, c'est une dorsale anticyclonique qui parvient à étendre son influence sur notre pays. C'est cette dorsale qui apporte une masse d'air particulièrement chaude en provenance du Maroc et de Péninsule Ibérique, avec des températures désormais pleinement estivales.

Situation générale prévue pour le 2 juin 2019 - ECMWF

 

Cette chaleur s'est accentuée dans un premier temps sur la moitié Sud de la France durant la journée du vendredi 31 mai. A 14h57, la station de Nîmes-Courbessac est alors devenue la toute première à atteindre le seuil des fortes chaleurs (30°C) en métropole pour cette année 2019. Sur le réseau principal, Nîmes mais aussi Carpentras sont les deux seules a avoir donc atteint cette barre au cours du mois de mai (maxi de 30.6°C).

Mais ces fortes chaleurs se sont nettement éténdues et intensifiées durant le samedi 1er juin, puis le dimanche 2. Un pic à 34.3°C a été relevé sur le réseau principal le dimanche 2 à Clermont-Ferrand (température maximale provisoire de cette année 2019).

 

Cet épisode est le premier véritable pic de chaleur de notre année 2019 : ce sont plus de 80% du territoire qui ont relevé plus de 25°C le samedi 1er juin. Au niveau des fortes chaleurs (>=30°C), le pic a été atteint le lendemain, dimanche 2 juin, avec 42% du territoire.

 

Ce temps estival coincidait également avec le pont de l'Ascension. Pour ces premières conditions estivales, les plages ont été prises d'assaut, telle une journée de vacances d'été !

Plages bondées à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) et Dunkerque (Nord) - 1er juin 2019 - Viewsurf

Mais cette situation ne devrait pas durer, à la fois en terme d'intensité et d'étendue. En effet, de l'air bien plus frais devrait tenter une percée dès ce lundi par l'arc Atlantique, alors que la chaleur va jeter ses dernières forces dans la bataille, et résistera dans la moitié Est durant plusieurs jours supplémentaires. La chute des températures se montrera dès lors sensible à l'Ouest, contrastant avec un maintien de conditions estivales à l'Est.

Température de la masse d'air (1500m d'alt) - du dimanche 2 au jeudi 6 juin 2019 - Modèle GFS / WXCharts

 

Et ce contraste de températures n'est jamais sans conséquence en période chaude : il sera synonyme de multiplication des orages au cours de la semaine à venir. Leur localisation et surtout leur intensité demeurera à affiner prochainement, mais des phénomènes parfois violents seront localement à craindre ces prochains jours.

Probabilités d'orages du 2 au 5 juin 2019 - WetterOnline

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google