Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

06:24 – La dépression positionnée sur l’Europe centrale nous apporte un flux de nord-ouest très frais. Le vent accentue la sensation de fraîcheur. Ce matin nous profitons d‘éclaircies mais des pluies soutenues sont attendues à partir de la mi-journée.

samedi 26 à 06:08

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Risque d'inondations printanières majeures aux Etats-Unis

Retour à la liste

Article publié le 25/03/2019

Contrairement à l'automne ou l'hiver pour l'Europe, la saison la plus pluvieuse sur le continent nord-américain est le printemps.

En effet, les remontées d'air chaud et humide venues du Golfe du Mexique rencontrent l'air froid encore présent au nord en produisant de nombreuses perturbations et des orages tous les ans de mars à juin avec un pic d'activité entre avril et mai.

 

2019, une saison exceptionnelle

Cette année, les remontées d'air chaud sont anormalement puissantes et entrent directement en conflit avec l'air polaire qui n'a pas eu le temps de se rétracter produisant plusieurs dépressions de type "bombe" particulièrement actives.

La dépression Ulmer battant des records de basse pression lors de la deuxième décade de Mars; Crédit NOAA

 

 

Selon The Weather Channel, ces inondations résultent, en plus de cette activité intense, d'une combinaison de plusieurs facteurs:

-Une couche de neige record dans le nord due à un hiver froid et humide

-Arrivée de masses d'air douces sur des régions encore totalement gelées, créant des barrges de glace à la débâcle des rivières

-Pluies déjà très importantes durant la saison hivernale sur les plaines centrales, les sols sont saturés d'eau

 

Inondations de la ville de Bellevue (Nebraska) le 19 mars 2019 - imagée par le département de police de la ville

 

 

Des prévisions pessimistes sur le prochain trimestre

L'effet conjugué de cette récurrence bien établie et d'El Niño (masse d'air plus chaude et humide que la normale dans le sud) font craindre à la NOAA une poursuite des fortes pluies dans un contexte déjà critique. Les cartes de prévisions montrent des étendues  jamais atteintes auparavant.

 

Carte du risque d'inondations pour le printemps 2019, NOAA

     + Vous remarquerez que la Californie est concernée sur cette carte, il s'agit de la première année sans sécheresse depuis 7 ans dans cet état!

     + A l'heure actuelle, cette saison fait déjà partie des 10% les plus pluvieuses jamais enregistrées!

 

Carte de prévision saisonnière de la NOAA sur la période Mai-Juin; en vert les zones où il pleuvra plus que la normale

 

Des conséquences catastrophiques déjà visibles

Le Nebraska, particulièrement touché par les inondations ces derniers jours commence à voir arriver les dégâts économiques sur son territoire. Cet état est l'un des greniers céréaliers des Etats Unis, voici quelques chiffres et anecdotes permettant de se représenter l'étendue des conséquences de ces conditions météorologiques défavorables.

- Le fleuve Missouri déborde dans les terres agricoles (jusqu'à 3m d'eau)

- La levée du semis est compromise par la saturation en eau

- 38% des réserves de l'an passé destinées à l'export ont pris l'eau et sont rendues invendables

- Les pertes totales représentent 1,5 milliards USD

- Après 5 ans de sécheresse récurrente et de cours des céréales trop bas pour couvrir les coûts de production, les faillites de farmers s'enchainent

 

Inondations des plaines agricoles à proximité de Nebraska City par la Courtesy Nebraska State Patrol

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google