Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

Un épisode pluvieux remarquable est en court. On relève 21 mm depuis minuit, 70 mm depuis vendredi et 150 mm depuis le 1er mai sur notre station météo de St Germain des Prés.

Des inondations sont observées localement et peuvent gêner la circulation automobile et ferroviaire. La situation est durablement plus problématique en Seine-et-Marne où des communes entières sont inondées depuis hier.

Ce mois de mai bat le record de pluviométrie mensuelle depuis le début des mesures en 1873 au Parc Montsouris (>>). Un article sera mis en ligne en cours de journée.

mardi 31 à 09:30

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Solstice d'été : le jour le plus long de l'année mais pas le plus chaud

Retour à la liste

Article publié le 19/06/2012

Le solstice d'été, le jour le plus long dans l'hémisphère nord

Dans l'hémisphère nord, le solstice d'été correspond aux jours les plus longs de l'année (20-21-22 juin), et les plus courts pour l'hémisphère sud (les saisons étant inversées).

Les jours du solstice d'été, le soleil passe à la verticale du tropique du Cancer (hémisphère Nord), on dit qu'il atteint son "zénith". En France, ce sont les 20 et 21 juin que le soleil est le plus "haut" dans le ciel par rapport à la ligne d'horizon en début d'après-midi.
 

 

 

 

Eté astronomique, été météorologique : des dates différentes

Le 20 juin débute l'été (au sens astronomique du terme) se définit par la saison la plus chaude de l'année dans l'hémisphère Nord et s'étend jusqu'au 20 septembre (en 2012) qui correspond à l' équinoxe d'automne.

L'été météorolgique a lui déjà débuté le 1er juin et dure jusqu'au 31 août.

Ces différences de dates, ce décalage d'une vingtaine de jours entre les saisons astrologiques et météorologiques sont liés à la volonté d'établir des moyennes sur des périodes mensuelles fixes en météorologie. Les vingt premiers jours de juin sont souvent plus représentatifs de conditions estivales que la première partie du mois de septembre où la durée du jour diminue très rapidement.

 

Les jours les plus longs de l'année ne sont pas les plus chauds

On a trop tendance à imaginer que les jours les plus longs de l'année sont les plus chauds. Il s'agit d'une idée reçue. Les records de chaleur enregistrés en France surviennent très majoritairement entre le 10 juillet et le 10 août (on se souvient tous de la canicule de début août 2003 en France et de celle d'août 2010 en Russie).

 

 

Écart de températures en Europe par rapport à la normale lors de la canicule de début août 2003

 

En France, le jour en "moyenne" le "plus chaud" de l'année est le 20 juillet.

A Paris, la température maximale moyenne du 20 juin est de 22,7°C. C'est le 5 août (jour le plus "chaud" de l'année à Paris en moyenne) qu'elle est la plus élevée avec 25,2°C.

 

Voici un tableau récapitulatif des températures maximales moyennes le 21 juin sur de nombreuses villes en France, que nous comparons aux jours les plus "chauds" de l'année (généralement fin juillet/début août).

 

Villes Température maximale moyenne le 21 juin Température maximale moyenne le jour le plus chaud de l'année
Chambéry 24,7°C 27,8°C
Grenoble 25,0°C 28,3°C
Lyon 24,6°C 28,0°C
Marseille 27,0°C 30,1°C
Bordeaux 24,4°C 27,0°C
Lille 20,3°C 23,9°C
Nantes 22,5°C 24,9°C
Toulouse 25,6°C 28,5°C
Montpellier 26,7°C 30,1°C
Metz 22,7°C 25,8°C

 

Par rapport aux dates de solstice d'été (20-21 juin) on note une différence de +3°C en faveur des derniers jours de juillet et premiers jours d'août.

 

Le phénomène d'inertie thermique

Cette différence, ce décalage de "date" entre le jour le plus long et la journée la plus chaude de l'année est liée à ce qu'on appelle le phénomène "d'inertie" : l'inertie est une des caractéristiques du climat. La Terre possède une inertie thermique, qui fait que les températures sont plus élevées au début d'août qu'à la fin juin, alors que les apports de chaleur du soleil sont pourtant plus réduits (les jours étant moins longs). L'inertie thermique des océans fait se réchauffer plus lentement l'atmosphère en été, d'où une chaleur maximale en août au moment où la température de la surface des mers et des océans  est la plus élevée dans l'hémisphère Nord.
 

 

Quelques records de chaleurs et leurs dates en France et en Europe

Villes Records de chaleur Date
Paris 40,4°C 28/07/1947
Londres (Royaume-Uni) 37,4°C 10/08/2003
Moscou (Russie) 37,4°C 25/07/2010
Prague (Tchéquie) 40,2°C 27/07/1983
Amareleja (Portugal) 47,0°C 08/08/2003
Kiskunhalas (Hongrie) 41,9°C 20/07/2007
Sadovo (Bulgarie) 42,5°C 05/08/1916
Ion SIon (Roumanie) 44,5°C 10/08/1951
Prodzkow (Pologne) 40,2°C 29/07/1921
Toulouse (France) 44,0°C 08/08/1923
Perl Nenning (Allemagne) 40,3°C 08/08/2003
Oberkorn (Luxembourg) 41,5°C 08/08/1923
Dellach im Drautal (Autriche) 39,7°C 28/07/1983
Séville (Espagne) 50,0°C 04/08/1881
Catenanueva (Italie) 48,5°C 10/08/1999

 

On note que les records de chaleur ont tous eu lieu entre le 20 juillet et le 10 août, soit un mois après le Solstice d'été (20 ou 21 juin selon les années).

 

Copyright 2012 - METEO-VILLES

 

 

 

 

 

Retour à la liste

Google