Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

>Le dispositif préfectoral d’information et de recommandation demeure activé concernant la pollution aux particules fines ce dimanche. La situation ne devrait guère s’arranger en début de semaine avec un nouveau pic envisagé (>>).



>Le vent d’Est continental dégage entièrement le ciel depuis ce matin. Malgré ce ciel clair, les températures ont eu bien du mal à augmenter après-midi par phénomène d’inversion thermique, avec seulement 7°C au meilleur de la journée >>

dimanche 04 à 16:56

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Un début d'été 2012 exceptionnellement pourri, sauf au Sud-est

Retour à la liste

Article publié le 13/07/2012

Cela ne vous a pas échappé, nous connaissons depuis le mois d'avril des conditions météo particulièrement maussades sur la France.

 

Les toits de Paris sous les nuages, une constante depuis le début de l'été...

 

 

Et cette première quinzaine de Juillet  ressemble plus à un temps d'automne, avec des pluies répétées et des températures en berne... excepté près de la Méditerranée où soleil et chaleur se maintiennent.

 

Situation météo d'un un "été pourri"

 

 - Cette situation météo s'explique par la persistance d'un vaste ensemble dépressionnaire sur l'Alantique Nord et les îles britanniques sui sert de "rail" aux perturbations qui balaient notre pays, d'ouest en est, dans un courant océanique humide très dynamique. Un courant océanique dont le dynamisme est accentué par la présence d'un courant jet (forts vents d'altitude) qui passe juste au-dessus de notre pays.

Dans le même temps, l'air le plus chaud est rejeté sur le bassin méditerranéen avec d'incessantes bouffées torrides remontant du Maghreb vers les Balkans et l'Europe Centrale qui connaissent des températures très élevées, voire caniculaires.

En France, il faut remonter aux décénnies 70 et 80 pour retrouver des conditions aussi peu estivales et aussi durables en plein été : pendant la période 1977-1981, notre pays a connu un cycle de printemps et d'étés pourris... Cette année 2012 y ressemble beaucoup.

 

 

 

Situation météo d'un un été "très chaud"

 

 - Dans la configuration d'un été "très chaud", un puissant anticyclone se développe sur les Îles Britanniques. Il fait remonter de l'air très chaud du Maghreb vers la France.

Cet anticyclone fait barrage au courant perturbé atlantique rejeté à des latitudes très élevées (Islande et Scandinavie). Cette situation s'est produite aux étés 1976 et 2003, en juillet 1983, et plus près de nous encore, en juillet 2006.

 

 

Situation météo d'un été "classique"

 

 

- Dans une sitation météo d'été "classique", le régime perturbé océanique se maintient sur nord de l'Europe alors que les pays méditerranéens connaissent un temps calme, chaud et ensoleillé. La France est alors concernée par ces deux influences avec un temps ensoleillé au Sud (proximité de l'anticyclone des Açores) et plus mitigé au Nord.

 

Conclusion :

La France connaît une fin de printemps et un été pour l'instant vraiment très maussades. Or on a plus de mal aujourd'hui à supporter un été "pourri" dans un  contexte de réchauffement climatique global. Il faut néanmoins se rappeler que si cet été 2012 est pour le moment pourri, l'automne 2011 et le mois de mars 2012 ont été exceptionnellement doux et secs, les plus doux depuis plus de 50 ans au moins. Mais cette douceur est passée relativement inaperçue, car elle s'est manifestée hors périodes estivales. Et puis l'été 2012 n'est pas terminé... Le mois d'août pouvant réserver des surprises...

Enfin, si le mauvais temps perturbé persiste sur la France depuis avril, ce n'est pas le cas aux Etats-Unis avec un printemps et un début d'été 2012 historiquement chauds, les plus chauds jamais observés depuis le début des relevés météo (1892).

 

Copyright 2012 - METEO-VILLES

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google