Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

Il a fait 36,6°C hier (>>) et 20,6°C la nuit dernière à Paris-Montsouris (24,0°C sur notre station météo située sur les toits de St Germain des Prés, valeur sans doute plus représentative du véritable ressenti des parisiens). Notre département est placé en vigilance canicule orange (>>) vu que cet épisode est parti pour durer. La pollution à l’ozone est un facteur aggravant (>>).

NOUVELLE APPLICATION METEO-VILLES !

Une version relookée de vos applications météo sera bientôt disponible. Vous pouvez déjà télécharger la nouvelle version de meteo-villes (météo automatique pour toutes les communes de France) – cette nouvelle version est disponible sur Iphone >>> et bientôt Android.

jeudi 25 à 13:00

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Une tornade à Veuil (36) le 2 mai 1973

Retour à la liste

Article publié le 02/05/2013

Il y a 40 ans jour pour jour, la petite commune de Veuil (Indre) a subi le passage d'une tornade d'intensité EF2 sur l'échelle améliorée de Fujita. Ce niveau correspond au constat de toits soufflés sur des maisons bien construites, de maisons à charpente légère déplacées de leurs fondations, de maisons mobiles complètement détruites, de gros arbres cassés ou déracinés, d’objets légers devenus des missiles ou d’automobiles soulevées. 

Cette tornade s’est déplacée le long d’une trajectoire de 13 km de long et de 100 m de large d’après les expertises de Jean DESSENS (Les trombes en France, 1988). Elle eut la particularité d’avoir été photographiée, ce qui restait rare à cette époque où nos concitoyens n’étaient pas équipés comme maintenant. Kéraunos nous a donné l'aimable autorisation de reproduire ce cliché.


 
Cette tornade n’a pas fait de victime mais de lourds dégâts que l’on pouvait constater lors des actualités régionales de la nouvelle 3ème chaîne de l’ORTF. 

 
Ce 2 mai 1973 avait aussi été particulièrement orageux en Aquitaine au vu de l’extrait du journal officiel ci-dessous. Reste qu’à ce jour, il n’a pas encore été établi si le terme « tornade » employé lors de cette séance à l’assemblée nationale l'avait été à bon escient. 

 
Cette tornade était la seconde recensée en 1973. Une première (également d’intensité EF2) avait déjà été observée quelques jours plus tôt à La Grève sur Mignon (Charente Maritime). 

Pour aller plus loin : 
- la chronique météo de 1973, 
- la base de données de l'observatoire français des tornades et orages violents. 
 

Retour à la liste

Google