Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Vigilance orange canicule (>>). La température ne s’est pas abaissée en-dessous de 21,0°C la nuit dernière au Parc Montsouris, 22,9°C sur notre station située sur les toits de St Germain des Prés.

> Le record mensuel et absolu de chaleur diurne est de 40,4°C le 28 juillet 1947 à Paris-Montsouris. Les records mensuel et absolu de chaleur nocturne sont respectivement de 24,0°C le 4 juillet 1976 et 25,5°C le 12 août 2003.

Ailleurs en IDF, les records de chaleur sont : 42,2° à Saint-Maur (94), 42° à Fontenay (92), 41,4° à Dourdan (91), 41,2° à Mereville (91), 41° à Maule (78), 41° à Joinville (94), 41° à Limeil (94), 40,9° à Colombes (92), 40,8° à Champagne persan (95), 40,8° à Chapet (78), 40,5° à Bagatelle (75), 40,5° à la Salpêtrière (75).

> Une pollution à l’ozone aggrave les effets de la canicule (>>). La circulation différenciée est activée jusqu‘à nouvel ordre (>>, >>).

> Des arrêtés sécheresse sont en cours dans notre département (>>).

mardi 23 à 08:39

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Vague de froid tardive et neige en mars 1971

Retour à la liste

Article publié le 07/03/2019

Le froid et la neige peuvent encore se montrer particulièrement intenses en mars. De nombreux cas en attestent, y compris au cours des années récentes. L'épisode du début mars 1971, culminant du 4 au 8, reste néanmoins la référence en la matière, considéré comme une véritable vague de froid par Météo-France, la plus tardive observée après-guerre. Le froid a coulé depuis la Russie en flux de Nord-Est, parfois neigeux mais le plus souvent vif et sec avec plusieurs jours sans dégel, plongeant jusqu'au Sud de la France avec jusqu'à -10°C ou presque à Bordeaux, plus perturbé sous une goutte froide près de la Méditerranée avec là aussi de très fortes gelées alors favorisées par les sols enneigés.




Neige à Paris le 6 mars 1971 - INA


Neige à Limoges le 3 mars 1971 - INA


Météo-France


Les chutes de neige sur le littoral méditerranéen du Sud-Est français - A. Dauphine - 1972
Revue géographique des pays méditerranéens - Persée

Les chutes de neige méditerranéennes, essentiellement entre PACA et Corse, furent particulièrement irrégulières d'un secteur à l'autre : 25 cm à Cannes mais 2 cm à Nice. Les cultures ont été lourdement endommagées, notamment le mimosas et les arbres fruitiers (300 hectares de clémentiniers détruits vers la plaine orientale de la Corse).


Neige en plaine sur la France méditerranéenne - Météo-France



Neige à Cannes - 5 mars 1971 - INA


Accidents de la circulation liés à la neige sur la Côte d'Azur - 6 mars 1971 - INA

Plus globalement, de nombreux records de froid établis durant l'épisode restent de mise en 2019.



Retrouvez cet évènement météo et bien d'autres sur notre chronique et sur notre almanach.


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google