Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> De petites averses ont concerné l’Ile-de-France en fin de matinée. Retour actuel au sec en début d’après-midi, mais les giboulées sont encore présentes sur la Normandie et pourraient atteindre Paris. A suivre via les images radar >>

> Hier, le soleil s’est montré particulièrement généreux avec 280mn d’ensoleillement cumulé (4h40). C’est davantage que sur les 20 jours précédents (244mn entre le 27 décembre et le 15 janvier).

> Quelques températures minimales relevées au matin du 17 janvier, mais en 1985 : -19,8°C à Melun, -18,2°C au Bourget, -17,8°C à Pontoise et Roissy, -16,8°C à Orly, -15,8°C à Trappes. Ces valeurs demeurent, 34 ans après, des records mensuels.

jeudi 17 à 12:17

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter
Les hivers en France

Décembre 1933 : Très longue vague de froid en pleine crise économique

 
  • Cette vague de froid est caractérisée par sa longueur et sa persistance mais pas par son intensité, malgré les –26° enregistrés à Clermont-Ferrand le 18 décembre…
    Ainsi, la mer commence à geler près de St-Nazaire, ce qui se produit d’ailleurs assez systématiquement lorsqu’une vague de froid persiste assez longtemps. Les lacs et les étangs de France sont recouverts d’une couche de glace suffisamment épaisse pour que les patineurs puissent se livrer à ce loisir, notamment sur le Canal de Versailles ou sur celui du Vésinet. Sur la Seine, les glaçons sont si énormes que la navigation doit être interrompue entre Rouen et Paris, mais le fleuve ne gèle pas complètement. Dans les villes, les tramways sont peu à peu remplacés par des autobus, et les problèmes rencontrés en temps de neige sont un peu moins présents. Le téléphone et la radio se démocratisent également, mais la météo n’utilise pas encore vraiment ces moyens de diffusion.

  • Il faut noter que malgré une crise mondiale provoquée par le crack boursier du 25 octobre 1929 à Wall-Street, le milieu des années 30 observe une expansion des sports d’hiver à la montagne et une conversion quasi consensuelle des populations montagnardes à l’économie des sports d’hiver. Au cours de ces années apparaissent des stations comme Notre-Dame-de-Bellecombe, Méribel, Pralognan, Les Gêts, La Clusaz, Val d’Isère, l’Alpes-d’Huez. La première saison hivernale est lancée en 1919-1920, et les jeux olympiques d’hiver de Chamonix créent des symboles : les plaisirs du regard jeté sur le paysage cèdent la place aux techniques sportives. L’apparition des congés payés en 1936 accélère ce processus.

  •  
  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

 

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google