Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Quelques averses non initialement prévues ont circulé ce matin avec parfois du grésil. Ces dernières ont quitté la région en mi-journée via la Seine-et-Marne, laissant place aux éclaircies.

> L’accalmie de ce mardi sera de courte durée puisque nous renouerons avec un temps fréquemment pluvieux et très agité dès demain, mais on ne parlera plus de tempête.

> Quelques cumuls pluviométriques sur les dernières 72 heures : 17 mm à Melun, 28 mm à Toussus-le-Noble et au Bourget, 30 mm à Villacoublay, 32 mm à Paris-Montsouris, 33 mm à Pontoise, 35 mm à Trappes.

mardi 12 à 13:02

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter
Les hivers en France

40cm de neige à Paris !

 
  • Début Mars 1946 : la guerre est terminée depuis quelques mois, la France se remet à peine de ces 5 terribles années, lorsque Paris doit faire face à un fléau auquel elle n’est pas vraiment habituée.
    Du 1er au 9 mars 1946 ,un épisode exceptionnellement neigeux (et assez tardif) concerne en effet tout le Nord et l’est du pays (notamment le Bassin parisien). Entre le 1er et le 3 mars, il tombe 40 cm de neige dans Paris, 50 cm à St Maure (au sud-est de la capitale) et 55 cm sur le plateau de Trappes (Yvelines). Il s’agit des plus importantes chutes de neige depuis le terrible hiver 1709 où il était tombé jusqu’à 60cm (1m en 1684 selon Emmanuel Leroy Ladurie). La capitale est alors transformée en un immense bourbier car avec le manque de main d’œuvre, le déblaiement est très difficile et il est quasiment impossible de marcher dans les rues! D’autre part, de nombreux journaux signalent que les concierges ne prennent pas la peine de déblayer leur trottoir alors qu’une loi les y oblige depuis 1887… Ainsi, le préfet de la Seine est contraint d’appeler des renforts par radio car la couche de neige est telle que de nombreux accidents de personnes et d’automobiles se produisent. Des prisonniers allemands et 5000 auxiliaires sont embauchés par les services de la voirie pour déblayer les rues. A ce propos, le journal France Soir du 5 mars 1946 commente une photo en ces termes : « En août 1944, Paris nettoyait ses rues et ses places, des SS, qui depuis quatre ans, faisaient sonner leurs talons de vainqueurs sur les pavés de la capitale. En mars 1946, les mêmes SS. – ou leurs frères – nettoient la place de la Nation enneigée. ». L’épaisseur de neige est telle, que des toits et des verrières s’effondrent dans plusieurs quartiers de Paris. Cette situation particulière a également des répercussions sur les quantités de produits alimentaires arrivant à Paris, car ils chutent de 60% en 24h ! La Villette ne reçoit plus de viande; seul le poisson en provenance de Boulogne-sur-mer parvient encore sur les étalages. Le lait frais est introuvable et du lait concentré est donné aux bébés. Le trafic ferroviaire est quasiment paralysé en Région parisienne et un chasse-neige est même utilisé pour déblayer la voie ferrée près de Chartres (fait unique dans les annales de la S.N.C.F en Région parisienne). Certaines routes du côté d’Etampes (Yvelines) sont totalement coupées à la circulation. Les aérodromes (comme celui du Bourget) sont fermés et les avions sont détournés vers Evreux où la neige est beaucoup moins abondante.
    Mais comme d’habitude, cette tempête de neige fait également des heureux, à commencer par les enfants… Les collines autour de Paris ainsi que les avenues légèrement pentues deviennent des lieux privilégiés pour les skieurs…! Dans un journal, on peut lire l’article suivant : « Au quartier Latin, les étudiants s’en donnèrent à cœur joie et envahirent le lycée de jeunes filles Fénelon, armés de boules de neige. Seule l’arrivée de Police-Secours pu mettre un terme à la bataille. Les belligérants furent emmenés au commissariat, mais le « gendarme est bon enfant » et quelques minutes plus tard, ils étaient libres… de recommencer ! »

  • Quelques prévisions de l’Office national météorologique réapparaissent dans les quotidiens, assurant que cet épisode exceptionnel sera court. Un mois plus tard, on battait des records de chaleur.

  •  

  • Ces informations ont été recueillies par Guillaume Séchet. Toute copie est strictement interdite.

  • Copyright 2010. Guillaume Séchet pour meteo-paris.com

 

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google