Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous nous dirigeons vers un week-end de Pentecôte estival, à la fois très ensoleillé et chaud. Il s’agira même de la Pentecôte la plus estivale depuis 2010 à l‘échelle nationale.

Le soleil, qui règnera à nouveau sans partages aujourd’hui, nous dirige vers des records d’ensoleillement pour le mois de mai.

vendredi 22 à 11:09

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Canicule exceptionnelle dans l'Est du Bassin méditerranéen

Retour à la liste

Article publié le 16/05/2020

Si la Méditerranée est réputée pour ses coups de chaleur parfois extrêmes, il est particulièrement précoce d'entendre parler de canicule en 2ème décade de Mai. En effet, le coup de fièvre qui touche l'Est du bassin actuellement est remarquable par sa durée et son étendue. Dans certains cas, il s'agirait des plus fortes chaleurs jamais enregistrées à cette époque depuis au moins 1945.

 

Le coup de chaleur en chiffres

 

12 et 13 mai 2020

Installation des conditions caniculaires à proprement parler avec les premières valeurs supérieures à +35°C. La chaleur, déjà présente en Afrique du Nord, s'est répandue en Turquie et en Europe du Sud. Ensuite, Tandis que la masse d'air se refroidissait légèrement, le vent du Sahara s'est mis à souffler très fort sur tout le Sud du bassin Méditerranéen, engendrant une envolée locale mais exceptionnelle des températures.

+41.2°C à Tripolis (GR)

+38.4°C à Palerme (IT)

+37.7°C à Tasserine (TN)

+37.0°C à Heraklion (GR)

+36.2°C à Jendouba (TN)

 

14 mai 2020

Durant cette journée, le vent s'est maintenu à la bordure Ouest de la masse d'air caniculaire entraînant un nouvel épisode de Sirocco entre la Tunisie (qui concentre les plus hautes valeurs), la Sicile et l'Ouest de la Grèce, bande où nous retrouvons les valeurs moyennes les plus hautes. L'Europe de l'Est connaîtra également des températures caniculaires, les +30°C seront dépassés en Roumanie, Moldavie, Ukraine, Bulgarie, Serbie, Albanie, Macédoine et au Monténégro.

Les valeurs les plus élevées furent:

+41.1°C à Kerouan (TN)

+41.0°C à Monastir (TN)

+40.6°C à Tunis (TN)

Carte des températures maximales relevées le 14 mai 2020 - Infoclimat

 

15 et 16 mai 2020

Echauffement généralisé de la masse d'air malgré son décalage vers l'Est, épargnant cette fois l'Italie dans son immense majorité, ainsi que la Tunisie. En revanche, la Grèce et la Turquie ainsi que les Balkans subissent un véritable coup de chalumeau. Le 16 mai, la chaleur revient en Italie et Tunisie.

Il sera par exemple relevé:

+41.7°C à Aydin (TR), valeur la plus élevée de cet épisode disponible jusqu'à présent.

+41.2°C à Akhisar (TR) qui se distingue pour la 5ème journée consécutive au top 5 des valeurs les plus élevées.

+39.8°C à Akhisar (TR)

+39.9°C à Palerme (IT)

 

Carte des températures maximales relevées le 15 mai 2020 - Infoclimat

 

Une canicule méditerranéenne n'ayant que peu d'effets en France

Si durant ces derniers jours, la France était située en marge de cette canicule, des effets indirects se sont fait ressentir. En effet, de fortes pluies ou des orages ainsi que des pluies de sable se sont produites sur la zone de conflit qui touche l'extrême Sud-Est du pays.

Bien que ne produisant pas d'inondations catastrophiques, ces pluies se produisent suite à un automne et un hiver particulièrement pluvieux, rendant les montagnes particulièrement instables et produisant de nombreuses chutes de pierres voire de petits éboulements comme ici, dans la vallée de la Vésubie (06).

Chutes de pierres sur la M2565 - image Dada Prt via Facebook

 

Ciel chargé de sable observé avant les pluies de sable au Cap d'Antibes (06) - Photo Météo-Nice

 

Ce ciel chargé de sable a entrainé des pluies de sable, principalement le long de la ligne de conflit qui allie humidité, instabilité et présence fortement concentrée de sable saharien.

Modèle SKIRON illustrant les remontées de sable saharien, et la zone de conflit septentrionale en forme de bande - SKIRON

 

Effet des pluies de sable en Turquie, où les précipitations n'ont pas été assez durables pour "nettoyer" le sable au fil des précipitations.

Image - Görkem KaraDenizli

 

Ces fortes chaleurs vont-elles finir par nous concerner ?

Si ces fortes chaleurs se décaleront vers l'Est sans menacer la France, une nouvelle poussée chaude d'origine saharienne en provenance du Maroc réaparaîtra mardi vers l'Espagne et envahira nos régions en milieu de semaine... Elles auront donc la même origine mais il ne s'agira pas de la même ondulation et son intensité ne sera pas aussi forte.

Evolution de la masse d'air entre lundi 18 et dimanche 24 mai 2020 - GFS/WXMAPS

 

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google