Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Un courant océanique apporte de nombreux nuages sur l’ensemble des côtes de la Manche ce samedi. L’Ile-de-France se situe en limite, et hormis quelques cumulus en direction du Val d’Oise et de l’extrême Ouest des Yvelines, le ciel se montre majoritairement dégagé sur la région.

> Avec des nuits de plus en plus longues, et à la faveur d’un ciel dégagé la nuit, les écarts de températures se creusent entre le centre-ville de Paris et les campagnes avoisinantes de l’Ile-de-France (ilot de chaleur urbain). Près de 17°C observés sur les toits de Paris à Saint-Germain-des-Prés ce matin, ou encore 15°C au parc Montsouris, mais seulement 10.5°C à l’hippodrome de Longchamp et 7.9°C à Chapet (Yvelines).

samedi 18 à 12:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Douceur, floraison précoce et pollens

Retour à la liste

Article publié le 24/01/2018

Les noisetiers ont profité des températures très douces depuis la fin décembre et se sont développés très rapidement. Les chatons de noisetiers en fleur sont jaunes, allongés et dégagent du pollen qui ne provoquent néanmoins qu'un risque allergique faible, d'autant que leur concentration est encore limité (la majorité des noisetiers ont leurs chatons encore fermés). Il y a souvent une grande différence temporelle dans le début de la floraison des noisetiers. Un arbuste en fleur peut côtoyer un autre dont tous les chatons sont encore fermés. Ces comportements peuvent être expliqués par des différences génétiques ou par un microclimat plus chaud. Les longs chatons jaunes des noisetiers se voient facilement et par conséquent, les personnes allergiques peuvent observer si un arbuste fleurit dans son proche environnement. Déjà en 2016, la floraison des noisetiers avait débuté particulièrement tôt alors que l'an dernier, le froid du mois de janvier avait maintenu les chatons fermés.


Noisetiers en fleurs en Haute Vienne - 18 janvier 2018 - Les ruchers de la Courcelle

A l'instar des noisetiers, les aulnes débutent localement leur floraison avec un mois d'avance, notamment l'aulne rouge. Les pollens de cyprès eux sont dans les temps sur la région méditerranéenne avec un risque d'allergie pouvant atteindre un niveau moyen. Les pollens de frêne sont également à prendre en compte sur la Côte d'Azur avec là aussi un risque pouvant localement devenir moyen (bulletin du RNSA).



L’IAS® Allergies (>>) permet d’analyser le niveau des pathologies allergiques en France au jour le jour. Il est particulièrement adapté au suivi de l’évolution spatio-temporelle des allergies saisonnières. Il permet de visualiser l’évolution des pathologies allergiques à J+1et tout au long de l’année. Le modèle utilisé par l’IAS® Allergies est basé sur le suivi d’un ensemble de médicaments indiqués dans le traitement symptomatique des allergies de la France et utilise les méthodes d’analyse et de représentations développées par OpenHealth. La taille de chaque zone géographique est proportionnelle à son nombre d’habitants (l’Ile-de-France est donc très grosse, représentation 7). La couleur est de plus en plus foncée lorsque le phénomène allergique se renforce. Un indice Allergies (encadré à droite de la carte) de 100 signifie qu’il y a absence d’allergie saisonnière (niveau de base des allergies en France). Un indice Allergies de 140 signifie qu’il y a 40 % de plus d’allergies que le niveau de base (>>).




 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google