Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Une forte canicule va s’installer cette semaine, avec un pic envisagé ce jeudi, et nous sommes désormais placés en vigilance orange (valable dès demain 06h). Le record de chaleur absolu (tous mois confondus) sur la station de Paris-Montsouris est en très grand danger puisque nous pourrions atteindre les 41 voire 42°C lors de ce pic (le seuil des 40°C a été atteint une seule fois seulement dans l’histoire à Paris depuis le début des relevés en 1872 : le 28/07/1947 avec 40.4°C. Consultez tous les records de la région >>). Toutes les informations sur cette canicule >>

> Aujourd’hui lundi, la hausse s’accélère déjà avec 33°C envisagés dans la capitale. De fortes chaleurs qui s’annoncent plutôt respirables compte tenu des valeurs attendues entre mardi et jeudi !

lundi 22 à 16:04

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

Très forte chaleur au Sud, plus frais au Nord

Retour à la liste

Article publié le 10/07/2019

Après la canicule de la fin juin, de très fortes chaleurs se sont prolongées au Sud au cours des 9 premiers jours de juillet, vers le Sud-Est notamment et plus encore en basse vallée du Rhône entre le Gard et le Vaucluse. A Nîmes, la période du 26 juin au 5 juillet a été la plus chaude jamais observée avec une moyenne de 30,4°C, dépassant les 30,3°C du 5 au 14 août 2003.



Des records mensuels sont tombés depuis le 1er juillet.



Mais tandis que le Sud souffrait encore de la chaleur, les secteurs au Nord de la Loire ont renoué avec des températures globalement de saison, voire même assez fraîches près du Benelux, le matin notamment.






Cet écart longitudinal s'est plus globalement retrouvé à l'échelle européenne. Des records mensuels de froid ont même été battus en Norvège (>>) où la neige a blanchi le relief (>>) à des altitudes inhabituellement basses pour la saison.




Après une nuit encore tropicale près de la Méditerranée, les fortes chaleurs ont nettement régressé mardi 9, ne concernant plus que 10% des stations météo, au plus bas depuis le 22 juin.



Même s'il pourra faire encore très chaud lorsque le vent de terre soufflera sur les secteurs méditerranéens, les températures seront globalement plus supportables au Sud d'ici la mi-juillet. Les contrastes avec le Nord demeureront marqués.


Masse d'air vers 1500 m - Modèle GFS via WXCharts


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google