Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

Nous sommes désormais dans l’axe d’un retour d’occlusion très actif. On relève 47 mm sur notre station météo de St Germain des Prés depuis vendredi dont 28 mm depuis minuit.

Plus globalement, un nouvel épisode pluvieux remarquable a débuté ce lundi. On attend 50 à 80 mm supplémentaires d’ici demain soir, soit un cumul très inhabituel pour notre région. Des inondations locales sont probables. Elles pourraient altérer les conditions de circulation automobile mais aussi les transports en commun, notamment le métro.

La multiplication de ces épisodes très pluvieux est exceptionnelle pour Paris et l’IDF où le mois de mai va battre des records de pluviométrie depuis le début des mesures en 1873 !

lundi 30 à 22:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Vers un été 2013 pourri ?

Retour à la liste

Article publié le 03/06/2013

Ce printemps 2013 s'avère plus frais que la normale en France (1,2°C en dessous de la moyenne). Ce déficit augure-t-il d'un été lui aussi plus frais ?

Pas forcément, mais on observe néanmoins une tendance en étudiant les relevés depuis 1930 (l'effet du réchauffement climatique ayant bien entendu été pris en compte). Ces statistiques ont été réalisées en exclusivité pour meteo-villes.com.
 
En effet, sur 31 hivers froids, suivis de printemps "trop frais" :
 
17 (55%) furent eux-même suivis d'étés plus frais que la normale
10 (32%) furent suivis d'un été dit "normal"
et seulement 4 (13%), d'un été plus chaud que la normale !
 
Faut-il en conclure que l'été 2013 se montrera décevant en terme de température ? Ce serait aller vite en besogne. En outre, comme l'hiver a déjà été assez froid, peu ensoleillé et pluvieux, il n'est pas impossible qu'un nouveau cycle commence dans les prochaines semaines ou les prochains mois et rétablisse l'équilibre avec un été 2013 en définitive plutôt chaud et plus sec.
 
Enfin, rappelons que le ressenti d'une saison n'est pas seulement lié à la température. Par exemple, l'été 2012 a été un peu plus chaud que la normale et pourtant, en raison d'une nébulosité assez importante et de mauvaises conditions lors de dates charnières (le 14 juillet avait, par exemple, été très maussade), nous avons retenu l'impression d'un été "pourri". Il faut aussi avouer que le développement des loisirs, l’explosion des médias (dès le moindre écart, on sait tout sur tout) et le fait que nous soyons de plus en plus citadins contribuent à nous rendre de plus en plus exigeants !

Pour aller plus loin : 
 

Retour à la liste

Google