Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Vigilance coup de vent / tempête ce week-end

Retour à la liste

Article publié le 02/02/2017

Trois dépressions ont circulé sur la France entre vendredi 3 et dimanche 5 février avant le retour de conditions plus anticycloniques dès jeudi. Après la première tempête Kurt de vendredi, la forte tempête "Leiv" de samedi, une nouvelle dépression nommé "Marcel" a concerné principalement les régions du Sud-Ouest dimanche.

I Mistral et Tramontane

La dépression de ce dimanche (Marcel) a impacté principalement les régions du Sud-Ouest, et plus notamment les côtes Aquitaines. Le creux dépressionnaire, ayant circulé sur le Nord du pays hier, a progressivement glissé pour s'isoler ce lundi sur le golfe de Gênes. Avec la poussée de l'anticyclone depuis la Péninsule Ibérique, les isobares se ressèrent très nettement, provoquant une accélération du flux d'Ouest à Nord-Ouest, et une très nette intensification du mistral et de la tramontane.

Tamontane : le plus fort de la tempête a eu lieu en fin de nuit de dimanche à lundi, notamment sur les Pyrénées-Orientales avec des pointes à 120 voire 130km/h en plaine, et localement 140 voire 150km/h sur la côte et les caps les plus exposés (Cap Béar). Des vents violents concernant également les crètes Pyrénéennes.

Mistral : le maximum est attendu cet après-midi de lundi avec des rafales à près de 100km/h sur la basse vallée du Rhône (Orange, Avignon) avec un pic autour de l'étang de Berre où les 110km/h sont possibles (Salon de Provence, Istres, Marignane). 

Mistral et tramontane faibliront ensuite simultanément dans la nuit de lundi à mardi, bouclant ainsi 4 jours de conditions tempêtueuses à travers le pays.




Modèle ARPEGE via Météociel


II Consignes et vigilance

Une vigilance météo institutionnelle de niveau orange (3/4) est en cours concernant ce vent sur l'Hérault, l'Aude et les Pyrénées-Orientales. L'Andorre est également placée en vigilance orange.



En cas de tempête, limitez vos déplacements, prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets divers (rangez préalablement les objets exposés au vent), n'intervenez pas sur les toitures. Sur le littoral, évitez de circuler en bord de mer, surveillez la montée des eaux, ne prenez pas la mer, ne pratiquez pas de sport nautique, ne vous baignez pas, ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé (plage, falaise) et éloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).


III Observations et BILAN des 3 tempêtes

Suivez en temps réel l'évolution de la situation via nos cartes pointant les relevés des stations météo, les images satellite et les échos radar.


Rafales de vent en temps réel via Météociel

La première tempête baptisée "KURT" a soufflé sur le Nord-Ouest de la France vendredi 3 de manière classique. Les Pays de la Loire furent les plus impactés jusque dans l'intérieur des terres (>>, >>).




Vagues à Plœmeur (56) - 3 février 2017 - Ludovic Lagadec

En marge de la tempête, des orages très venteux ont également provoqué quelques dégâts en Aquitaine (>>).


Dégâts après orage à Carbon Blanc (33) - 3 février 2017 - Sud-Ouest

 

La seconde tempête nommée "LEIV", bien plus virulente, a fortement impacté les régions du Centre-Ouest ainsi que l'Auvergne en matinée du samedi 4. Les rafales y ont localement dépassé les 120km/h dans les terres, et approchant les 150km/h sur le littoral. Malgré 250 000 foyers privés d'électricité au paroxysme de l'évènement, les dégats sont restés relativement limités.

Dégats sur la toiture du lycée de Bourcefranc (17) - 4 février 2017 - Sud-Ouest

Effondrement d'un échaffaudage dans le centre Bordelais - 4 février 2017 - Sud-Ouest

 

Enfin, la troisème tempête MARCEL a concerné peu ou prou les mêmes régions. Circulant au nord de la Loire, les vents les plus violents ont en réalité eu lieu sur la côte Aquitaine, au sein d'un ciel de traine particulièrement musclé. Sous les grains les plus violents, les rafales ont atteint localement les 140km/h sur la côte Girondine.

 

 



 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google