Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> La grisaille commence à se disloquer en ce milieu d’après-midi.

> Après un pic de chaleur demain, les températures régresseront de nouveau à partir de jeudi sous l’effet d’un flux de Nord. Les matinées du 22 au 24 seraient même assez fraîches. Un temps durablement plus chaud se dessine néanmoins pour la semaine prochaine (>>).

> La fête de la musique 2018 se déroulera au sec et plus globalement, aucune pluie significative n’est prévue au cours des 7 prochains jours.

mardi 19 à 15:36

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

La saison des pollens et des allergies bat son plein

Retour à la liste

Article publié le 12/04/2018

Avec l'arrivée de la douceur, plusieurs espèces d'arbres à pollen allergénique fleurissent. La haute saison pollinique débute avec une à deux semaines de retard.
 






La végétation se réveille un peu partout. Les pollens de bouleau ont tardé à arriver mais sont bien présents avec un risque d'allergie localement élevé en région lyonnaise et parisienne ou encore vers Bourges. Les pollens de cyprès ne faiblissent toujours pas et s'accrochent sur le pourtour méditerranéen (risque d'allergie moyen à très élevé). Ceux de platane dominent au Sud (risque d'allergie moyen vers Marseille).
Par ailleurs, les pollens de frêne, de saule et de charme continuent leur progression tandis que ceux d'aulne se font plus rares. Les pollens de chêne font leur apparition au Sud, ceux de graminées et d'urticacées seront à surveiller ces prochains jours (bulletin complet du RNSA).


Concentration des pollens de bouleau - Mise à jour automatique via Météo Suisse / RNSA


Floraison du bouleau - Atelier L & L

L’IAS® Allergies (>>) permet d’analyser le niveau des pathologies allergiques en France au jour le jour. Il est particulièrement adapté au suivi de l’évolution spatio-temporelle des allergies saisonnières. Il permet de visualiser l’évolution des pathologies allergiques à J+1et tout au long de l’année. Le modèle utilisé par l’IAS® Allergies est basé sur le suivi d’un ensemble de médicaments indiqués dans le traitement symptomatique des allergies de la France et utilise les méthodes d’analyse et de représentations développées par OpenHealth. La taille de chaque zone géographique est proportionnelle à son nombre d’habitants (l’Ile-de-France est donc très grosse, représentation 7). La couleur est de plus en plus foncée lorsque le phénomène allergique se renforce. Un indice Allergies (encadré à droite de la carte) de 100 signifie qu’il y a absence d’allergie saisonnière (niveau de base des allergies en France). Un indice Allergies de 140 signifie qu’il y a 40 % de plus d’allergies que le niveau de base (>>).



L'évolution de la situation sur les autres pays européens :




 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google