Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Le soleil s’impose désormais et cette fin de journée s’annonce estivale, ensoleillée et chaude.

> Après un pic de chaleur demain, les températures régresseront de nouveau à partir de jeudi sous l’effet d’un flux de Nord. Les matinées du 22 au 24 seraient même assez fraîches. Un temps durablement plus chaud se dessine néanmoins pour la semaine prochaine (>>).

> La fête de la musique 2018 se déroulera au sec et plus globalement, aucune pluie significative n’est prévue au cours des 7 prochains jours.

mardi 19 à 17:05

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Pré-bilan de l'été 2016 : plus sec et chaud que la norme

Retour à la liste

Article publié le 20/08/2016

D'un point de vue météorologique, l'été s'étend sur une période de 3 mois civils, entre le 1er juin et le 31 août. A moins de 2 semaines de l'échéance, il est désormais possible d’effectuer un premier bilan global de cet été 2016.

  • Températures :

De nombreuses variations, des périodes alternant le frais (mi-juin et mi-juillet) et le chaud (22-23juin, 17/19 juillet ou 15/17août) difficile à première vue d'y voir clair. Néanmoins, le bilan actuel au 18 août est très légèrement supérieur à la normale espérée, de l'ordre de +0.3°C. Avec le coup de chaud envisagé pour cette dernière décade d'Août (>>>), l'été se confirme donc être assez chaud, mais néanmoins TRES loin du trio de tête constitué des étés 2003 (+3.2°), 2015 (+1.5°) ainsi que 2006 (+1.1°C).

 

  • Précipitations :

Les pluies abondantes voire même exceptionnelles du début de saison, avec un mois de juin remarquablement pluvieux sur la moitié Nord du pays (>>>), ont rapidement été compensées par un mois de juillet a contrario exceptionnellement sec (notamment sur l'Ouest >>>). Cette première moitié d'Août reste dans cette lignée avec un déficit qui s'accentue.

Au final, malgré un bilan contrasté, cet été s'annonce plus sec que la norme habituelle : le cumul des précipitations au 18 Août est nettement inférieur à la normale sur la totalité de la partie Ouest du pays ainsi que sur le pourtour méditerranéen (déficit s'évaluant entre 30 et 40% sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes ou encore le Limousin). A l'inverse, un très léger excédent est identifiable vers les frontières de l'Est (de l'ordre de 10 à 20%).

Une faible pluviométrie qui se fait de plus en plus ressentir d'un point de vue de la sécheresse : la plupart des sols se sont nettement asséchés en surface ces deux derniers mois. De multiples départements de l'Ouest sont désormais en crise avec des dizaines d'arrêtés de restriction d'eaux (>>>)

 

  • Ensoleillement :

Avec un bilan légèrement plus ensoleillé que la normale, la France est pourtant coupée en deux avec un très léger déficit d'ensoleillement de l'ordre de 10% au nord de la Loire, mais à l'inverse un excédent assez minime de 5 à 10% sur le reste des régions situées plus au Sud. Ce déficit au nord est principalement dû à un mois de Juin exceptionnellement gris et humide, notamment sur le bassin Parisien, avec de nombreux records à la clé. Mais le mois de Juillet ainsi que cette première quinzaine d'Août ont pu dans l'ensemble rattraper le pas.

Source des cartes : Météo-France

Dans l'ensemble, en France métropolitaine, cet été 2016 est donc sec, assez chaud, et plutôt ensoleillé, sans noter de véritables excès pour autant.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google