Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Quelques averses non initialement prévues ont circulé ce matin avec parfois du grésil. Ces dernières ont quitté la région en mi-journée via la Seine-et-Marne, laissant place aux éclaircies.

> L’accalmie de ce mardi sera de courte durée puisque nous renouerons avec un temps fréquemment pluvieux et très agité dès demain, mais on ne parlera plus de tempête.

> Quelques cumuls pluviométriques sur les dernières 72 heures : 17 mm à Melun, 28 mm à Toussus-le-Noble et au Bourget, 30 mm à Villacoublay, 32 mm à Paris-Montsouris, 33 mm à Pontoise, 35 mm à Trappes.

mardi 12 à 13:02

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Pré-bilan de l'été 2016 : plus sec et chaud que la norme

Retour à la liste

Article publié le 20/08/2016

D'un point de vue météorologique, l'été s'étend sur une période de 3 mois civils, entre le 1er juin et le 31 août. A moins de 2 semaines de l'échéance, il est désormais possible d’effectuer un premier bilan global de cet été 2016.

  • Températures :

De nombreuses variations, des périodes alternant le frais (mi-juin et mi-juillet) et le chaud (22-23juin, 17/19 juillet ou 15/17août) difficile à première vue d'y voir clair. Néanmoins, le bilan actuel au 18 août est très légèrement supérieur à la normale espérée, de l'ordre de +0.3°C. Avec le coup de chaud envisagé pour cette dernière décade d'Août (>>>), l'été se confirme donc être assez chaud, mais néanmoins TRES loin du trio de tête constitué des étés 2003 (+3.2°), 2015 (+1.5°) ainsi que 2006 (+1.1°C).

 

  • Précipitations :

Les pluies abondantes voire même exceptionnelles du début de saison, avec un mois de juin remarquablement pluvieux sur la moitié Nord du pays (>>>), ont rapidement été compensées par un mois de juillet a contrario exceptionnellement sec (notamment sur l'Ouest >>>). Cette première moitié d'Août reste dans cette lignée avec un déficit qui s'accentue.

Au final, malgré un bilan contrasté, cet été s'annonce plus sec que la norme habituelle : le cumul des précipitations au 18 Août est nettement inférieur à la normale sur la totalité de la partie Ouest du pays ainsi que sur le pourtour méditerranéen (déficit s'évaluant entre 30 et 40% sur l'Aquitaine, Poitou-Charentes ou encore le Limousin). A l'inverse, un très léger excédent est identifiable vers les frontières de l'Est (de l'ordre de 10 à 20%).

Une faible pluviométrie qui se fait de plus en plus ressentir d'un point de vue de la sécheresse : la plupart des sols se sont nettement asséchés en surface ces deux derniers mois. De multiples départements de l'Ouest sont désormais en crise avec des dizaines d'arrêtés de restriction d'eaux (>>>)

 

  • Ensoleillement :

Avec un bilan légèrement plus ensoleillé que la normale, la France est pourtant coupée en deux avec un très léger déficit d'ensoleillement de l'ordre de 10% au nord de la Loire, mais à l'inverse un excédent assez minime de 5 à 10% sur le reste des régions situées plus au Sud. Ce déficit au nord est principalement dû à un mois de Juin exceptionnellement gris et humide, notamment sur le bassin Parisien, avec de nombreux records à la clé. Mais le mois de Juillet ainsi que cette première quinzaine d'Août ont pu dans l'ensemble rattraper le pas.

Source des cartes : Météo-France

Dans l'ensemble, en France métropolitaine, cet été 2016 est donc sec, assez chaud, et plutôt ensoleillé, sans noter de véritables excès pour autant.

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google