Mardi

<div id="div_widget_meteo_paris"><!-- Widget2 Meteo copyright 2013 - Modification et reproduction interdite --><span id="lien_widget_meteo_paris" style="display:block;height:0"><a href="http://www.meteo-paris.com">M&eacute;t&eacute;o paris</a></span><script type="text/javascript" src="http:⁄⁄www.meteo-paris.com/widget3/loader/4/21/000000/version2/0b0f4c/zzzzzz/000/000/000/1/1__1__0__0"></script></div>

Partager sur Facebook

Prévisions météo réalisées

par Guillaume Séchet

Météorologiste et présentateur météo à

Ca s’est passé un 21 oct !

L'Almanach météo du 21 oct L'Année de votre naissance
Météo pour une autre ville :
flash

Les averses circulaient encore dans un flux de Nord-Ouest en cours de soirée, poussées par des rafales soutenues mais un peu moindres que celles mesurées en début d’après-midi (en km/h) : 72 à Montsouris mais 80 au Bourget, 86 à Villacoublay, 94 à Magnanville et 116 à Melun. Ces vents forts se sont produits sous l’effet de l’ex-ouragan Gonzalo.

Comme c‘était déjà le cas en mai, juin et août, septembre 2014 a de nouveau battu un record de douceur dans le Monde. En France, plusieurs records ont également été battus ces derniers jours.


21/10/2014
19:32

Météo en temps réel


Vos observations en direct
10°C
21-10 à 21h15 - Sannois (95)
Ciel nuageux
Instable
Pression : 1017 hpa
Vent : NO 20 Km/h
Pseudo : Pascal95
12°C
21-10 à 20h43 - Paris 18è (75)
Ciel nuageux
vent frais

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Paris - Tour Eiffel
webcam vue vers l'est depuis Beaugrenelle
Ajouter votre webcam
Toutes les webcams

Suivi des précipitations
Secteur : Paris
Toutes les cartes de précipitations


Suivi des températures
Secteur : Paris
Températures Paris
Ajouter votre station météo
Tous les graphiques Autres stations météo

Suivi des températures
Secteur : France
Toutes les cartes des observations météo

Suivi des nuages
Secteur : Europe



Les chroniques météo de l'année 1963...



Déposez une photo

Année précédente



Ecarts à la normale 1963

Repères historiques

28 août : Martin Luther King mène la marche sur Washington
11 octobre : Jean Cocteau et Edith Piaf meurent à quelques heures d?intervalles
22 novembre : le président J.F.Kennedy est assassiné à Dallas
C’est la mode des yéyés - les débuts de Françoise Hardy et du chanteur engagé, Jean Ferrat


Evènements météo marquants de l’année

Janvier et février 1963
sont glacials mais janvier est très ensoleillé notamment à Paris et à Brest.


Du 1er au 9 janvier : le froid résiste dans l’extrême nord de la France alors que partout ailleurs, il fait presque doux.


A partir du 10 janvier : l’air glacial déferle de nouveau sur tout le pays où le gel est pratiquement permanent - le 16 janvier, on mesure 25cm de neige à Aix en Provence - cette vague de froid se renforce à partir du 19 janvier où après de fortes chutes de neige, les températures atteignent des niveaux records pratiquement jusqu'au 5 février
- on enregistre par exemple -27° à Ambérieux (Ain), -26° à Vichy, -23° à St Etienne, -23° à Lyon, -18° à Montpellier, -14° à Dinard, -13° à Paris - une banquise se forme à Dunkerque - les 6 et 7 février, un redoux gagne très temporairement presque toute la France, sauf l’Alsace-Lorraine, puis le froid reprend le dessus.
Les 19 et 20 février, de fortes chutes de neige se produisent dans le nord, puis dans toute la France - on mesure 10 à 20cm en Région parisienne.



Dans les Vosges, la couche de neige atteint parfois 10m à la fin de l'hiver !!

Le littoral de la Mer du Nord (ici à La Panne, Belgique) est en partie gelé
.

Le nouveau quartier de La Défense (CNIT) dans la tempête de neige du 20 février 1963







Paris sous 10 à 20cm de neige

.

Rennes n'est pas épargnée (comme le reste de la France)



L’hiver 1962-1963
est donc le plus long du 20eme siècle - à Paris, c’est le plus froid depuis l’hiver 1879-1880 - les gelées généralisées ont commencé vers le 13 novembre 1962 et se sont poursuivies avec quelques interruptions jusqu’au 5 ou 6 mars 1963 - le sol gèle jusqu’à environ 60cm de profondeur sur la moitié nord du pays.

La mer gèle en Charente-Maritime (La Courbe)


6 mars : un très net redoux provoque un important dégel, fragilisant les routes aux fondations insuffisantes - de nombreux axes routiers sont alors endommagés par les poids lourds.



11 mars : une très violente tempête balaye notamment les régions du nord-ouest - les dégâts sont très importants et s’ajoutent à ceux causés par le gel et le dégel - on enregistre des rafales de 200 km/h sur la presqu’île de Quiberon, 154 km/h à Cormeilles en Vexin (nord-ouest de Paris), 148km/h à Penmarch (sud du Finistère), 126 km/h à Reims et 120 km/h au Bourget.


Analyses du 11 mars 1963 (6hTU et 18hTU)


Après le passage de la tempête en région parisienne


24 avril : des trombes d’eau s’abattent sur Paris et notamment sur la butte Montmartre (48mm de pluie).


Enorme orage sur Paris qui provoque d'importantes inondations

14 juin : journée particulièrement fraîche - il ne fait pas plus de 12° à Rouen, 13° à Paris, St Quentin, Lille, Le Havre et Caen.


Août 1963 est automnal car très frais et très humide - le 3 août, des pluies diluviennes provoquent des inondations catastrophiques et la mort de 8 personnes dans la région lyonnaise - le 4 août, 400 maisons sont également inondées entre St Jean de Luz et le Boucau (Pyrénées Atlantiques) - les 17 et 18 août
il ne fait pas plus de 10 et 15° sur la moitié nord - de nombreux estivants partent prématurément - il neige en montagne et les moissons se font avec beaucoup de difficulté.

Les Côtes de la Manche, balayées par un coup de vent, comme en plein automne


Les 30 et 31 octobre : important épisode cévenol - inondations dans les Cévennes - 661mm en à peine 2 jours au Mont Aigoual (soit l’équivalent d’une année de pluie à Paris).


11 novembre : une violente tempête balaye tout le nord?ouest de la France - de gros dégâts sont signalés en Charente maritime - de nouvelles pluies diluviennes provoquent des inondations dans les Cévennes (200mm de pluie à Uzès, dans le Gard).


17 et 18 novembre : les vents se déchaînent de nouveau pendant 2 jours - des vagues gigantesques inondent Cherbourg et tout le centre-ville est sous les eaux.


Du 12 au 25 décembre : sans atteindre l’intensité de l’hiver précédent, une vague de froid concerne de nouveau toute la France. Le 12 décembre, Marseille et Bastia se retrouvent sous une couche de neige de 30 à 50 cm - au cours de cette période, les températures atteignent -16° à Reims et Lyon, -14° à Poitiers , -10° à Paris et -7° sur l’île de Bréhat - des pluies verglaçantes transforment de nombreuses routes en patinoire durant le réveillon de Noël.


Marseille et ses bateaux recouverts de neige


La Place de la Comédie à Montpellier, sous la neige


Ecarts à la normale 1963




Déposez une photo

Année précédente


Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.





 




Google