Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

ATTENTION : merci d’attendre le début de la semaine prochaine pour télécharger la nouvelle version de l’application sur Android car il y a un bug sur le widget. Désolé pour ce petit problème très temporaire… En revanche, pas de bug sur la nouvelle version pour Iphone.

Par ailleurs, nous vous conseillons vivement de vous connecter sur notre nouvelle page Facebook >>> car il s’agit d’une réelle valeur ajoutée au site internet (avis, explications, échanges avec les internautes). Plus il y aura de monde, plus cette page aura un intérêt ;)

samedi 24 à 11:17

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 2010 2ème trimestre....

Déposez une photo

Ecarts à la normale 2010


Évènements météo marquants d'avril à juin 2010

A partir du 14 avril

Le volcan Eyjafjallajökull situé au sud de l’Islande entre en éruption (voir vidéo). En raison d’un courant dominant de nord à nord-ouest jusqu’à l’Europe Occidentale, le nuage de cendres se répand sur une grande partie de l’Europe à partir du 16 avril. Une grande partie des aéroports ferment durant plusieurs jours provoquant des pertes énormes et déclenchant situation de crise sans précédent. Plus de 100 000 vols sont annulés et plus de 8 millions de passagers sont bloqués. Le secteur aérien évalue à 2,5 milliards d’euros les pertes subies !!!

Zone touchée par le nuage de cendres volcaniques le 17 avril…



Fin avril, les conditions deviennent véritablement estivales. Le samedi 24 avril est une journée splendide avec du soleil sur les 4/5 de la France et des températures très agréables, notamment dans le Nord (24°C à Paris). Ensuite, le temps se dégrade un peu, puis la chaleur revient le mardi 27 avril(27°C sur le Languedoc-Roussillon et le Pays-Basque). Mercredi 28 avril, la chaleur devient assez remarquable, notamment dans l’Ouest où l’on se baigne fréquemment jusqu’en Bretagne et sur les Côtes de la Manche. Il fait jusqu’à 31,5°C à Dax (40), 30,5°C à Biarritz (64), 29°C à Bordeaux (33), 28°C à Toulouse (31) ou par exemple 26°C à Paris-Montsouris.




Début mai: épisode exceptionnellement froid et perturbé
Le temps se dégrade très nettement à partir du 1er mai avec l’arrivée d’air froid directement en provenance du pôle Nord.

Le mardi 4 mai est exceptionnel avec des températures très basses sur presque toute la France. Le froid est accentué par un vent fort de nord-est sur la moitié Nord. Une perturbation extrêmement active engendre des vents très violents sur le Roussillon (rafales à 140 km/h à Barcarès- 66) et surtout, de la neige en plaine dans l’Aude (Carcassonne, par exemple) !!

La neige tient au sol dés 300m d’altitude dans l’Aude (photo Infoclimat)
Un record de froid est battu à Perpignan avec seulement 6,9°C !
La neige tombe si abondamment sur les Pyrénées qu’une alerte aux avalanches est déclenchée dans l’Ariège et les Pyrénées-Orientales.
Par ailleurs les vents violents provoquent la formation d’une forte houle de 5 à 7 m de haut qui déferle sur la Côte d’Azur et occasionne d’importants dégâts sur de nombreuses plages situées entre St-Tropez et Nice. On ne déplore pas de victimes.

La Promenade des Anglais fermée au public en raison du "coup de mer”. Les vagues atteignant parfois 6 m de haut ! (voir vidéo)

Le 5 mai: le froid et les intempéries persistent un peu partout. Il neige sur le Limousin au-dessus de 400 à 500 m seulement. Les températures ne dépassent pas 7 à 8°C des Pyrénées au Nord-est (seulement 3/5°C en plaine en Auvergne.

La neige tombe au-dessus de 600 m dans le Cantal comme dans quasiment tout le Massif central.


10 mai: Des orages ponctuellement forts frappent une bande centrale du pays, depuis le département des Deux-Sèvres jusqu’à l’Ain.
D’importantes accumulations de grêle sont signalées à Marboz (Ain) et à Chauché (Vendée), avec des épaisseurs au sol de 20 cm localement et quelques grêlons de plus de 2 cm de diamètre. Un tuba est observé sur la commune d’Oyonnax (Ain)et des inondations à Pont-de-Vaux et Saint-Bénigne, avec chutes de grêle (Ain). (davantage de précisions sur le site Keraunos.org).

Chutes de grêle impressionnantes à Marboz (Ain)



Le 11 mai: L’air très frais qui descend de la mer du Nord rencontre l’air plus doux au niveau de la Loire. Ce conflit provoque la formation d’une zone de pluie qui stationne sur la Haute-Normandie, l’IDF, le nord de la Champagne-Ardenne. Déjà très basses en matinée, les températures n’évoluent pas dans la journée et un record de froid est battu à Paris-Montsouris où il fait seulement 7,6°C contre 8,4°C le 11 mai 1984. Il s’agit de la 5eme valeurs la plus basse pour un après-midi de mai depuis 1873 à Paris…
Le 12 mai: La fraîcheur persiste sur une grande moitié Nord avec des températures maximales parfois inférieures à 10°C (7/8°C en Champagne/Ardennes, 5°C à Guérêt).



Le 13 mai: Des gelées sous abri sont signalées en Bretagne :
-3,6°C à Guiscriff (56)
-2,9°C à Louargat (22)
-2,1°C à Pleucadeuc (56)
-1,7°C à Quintenic (22)
-1°C à Pontivy (56)
Le 14 mai, on relève :
Températures minimales relevées ce matin
-3,1°C à Flers (61)
-2,7°C à Argentan (61) Record
-1,7°C à Bernay (27)
-1°C à Vire (61)
-1°C au Touquet (62)
-0,8°C à Caen (14) Record égalé
-0,6°C à Alençon (61)
0°C au Mans (72)

La campagne Vendéenne gelée au matin du 14 mai 2010 !
(source: Infoclimat)



Les 14 et 15 mai: De fortes chutes de neige ont lieu sur le Pays basque, l’Auvergne et Rhône-Alpes au dessus de 1000 à 1400 m d’altitude.

La neige aux Estables
(source: Infoclimat)



Les 23,24 et 25 mai sont très chauds. On dépasse 30°C pour la 1ere fois de l’année sur la moitié Nord (notamment à Paris et Vannes où le record pour un mois de mai est battu). Le maxi est enregistré dans les Landes avec 33°C. 



Dans la soirée du 25 mai, de violents orages éclatent sur le 27, le 28, le 02, le nord du 51, la région de Dinard (108 mm de pluie entre 20h et 2h) puis le Périgord (Cahors, sud de Périgueux) avec de la grêle et localement des dégâts assez importants.


Nuit du 30 au 31 mai: De très fortes pluies ont lieu sur le nord de Rhône-Alpes, notamment la Haute-Savoie et la Savoie avec de la neige à partir de 2200 m environ. Il tombe généralement entre 50 et 100 mm en 12h, voir un peu plus. Le maximum étant relevé vers Tignes (plus de 100 mm).


Dimanche 6 juin: Après 3 jours de très beau temps de plus en plus chaud (jusqu’à 30°C un peu partout le 5 juin), une vague orageuse balaye les 3/4 de la France. Paris est touché vers 9h du matin, et l’Est du pays, dans l’après-midi. Ces orages provoquent une coulée de boue impressionnante dans le village de St-Julien (Beaujolais, 69). Il est tombé 80 mm de pluie en un peu plus d’une heure à Denicé et 77 mm à Montmelas. D’autre part, un arbre tue une jeune fille dans un parc de la région Lyonnaise, des inondations ont lieu dans l’agglomération Grenobloise et une impressionnante ligne de grain occasionne quelques dégâts en plaine d’Alsace.

L’inondation éclair de Meylan (banlieue de Grenoble) lors d’un violent orage qui a stationné sur l’agglomération durant une heure.



Mercredi 9 juin
Des pluies torrentielles se produisent des Pyrénées au Massif central avec des cumuls proches de 100 mm sur le Périgord et le Limousin (101 mm en 24h à La Courtine).
D’autre part, de très violents orages de grêle se produisent en soirée sur l’est de la Lorraine et l’Alsace (Saverne et Belfort, Montbéliard sont particulièrement touchés) Voir la vidéo ici
Enfin, la Corse connaît un coup de sirocco avec une pointe à 35°C à Ajaccio.

Vers 18h, une véritable tempête de grêle s’est abattue A Montbéliard (Doubs), la verrière de la gare SNCF ainsi qu’une verrière de la sous-préfecture ont fait les frais de la grêle. La grêle a également endommagé "des milliers de voitures” stationnées sur les parkings ainsi que l’usine Peugeot de Sochaux.



13 juin
Une violente averse s’abat sur Givors (69) et provoque de graves inondations dans la ville.



Lundi 15 juin
De terribles inondations provoquent la mort de 23 personnes dans le Var (notamment à Draguignan)!
Les très fortes pluies à l’origine de ces crues éclair touchent tout le quart Sud-est mais notamment le 13, le 06 et surtout le Var.
Au cours de la seule journée du 15 juin, il tombe : - 360 mm de pluie aux Arcs (83) et jusqu’à 399 mm sur 24 h - 288 mm à Combs-sur-Artuby (83) - 212 mm à Comps-Enterron (83)
Ces valeurs sont les plus élevées relevées en cette saison.
Jusqu’à 200.000 foyers sont coupés d’électricité et 1000 entreprises sont touchées. Les zones les plus concernées sont le golfe de Saint-Tropez, Draguignan, le Muy, les Arcs, Trans-en-Provence, Roquebrune-sur Argens et la bande côtière (Saint-Raphaël, Fréjus, Puget-sur-Argens, Bormes-les-Mimosas et Le Lavandou). Après cette catastrophe nationale et la tempête Xynthia, le gouvernement décide de redessiner la carte des zones inondables et non constructibles.

Inondation éclair et destructrice de Taradeau (83) - photo Infoclimat


La rivière en crue se déverse vers la mer près de St-Aygulf (83)


Cumuls de pluies sur 24h durant l’épisode du 14 au 15 juin 2010

Les 16 et 17 juin: Inondations dans le Pays-Basque
En 24h, il tombe 110 mm de pluie à Biarritz, 100 mm à St-Pée-sur-Nivelle, 97 mm à Sarre, 95 mm à Bayonne, 75 mm à Mendive.
Des inondations se produisent dans les zones basses proches de l’Uhabia en raison de la conjonction d’une marée à fort coefficient et des vents forts.

Inondations à Bidart (64) - photo Infoclimat.fr


19 et 20 juin: Exceptionnellement frais pour la saison
Une descente d’air polaire maritime (en ligne directe du pôle) atteint la France. Il neige en montagne au-dessus de 1500 à 1700 m.

Le dimanche 20 juin, les températures maximales atteignent 13 à 15°C sur la moitié de la France.

La neige à St-Véran (alt. 2040 m - Hautes-Alpes) - photo Infoclimat

Ecarts à la normale 2010

Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google