Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> L‘épisode de forte chaleur va se poursuivre aujourd’hui sut notre région puisque nous attendons 34°C dans la capitale cet après-midi (soit 10°C au dessus des moyennes d’une fin août !).

> Ce matin, les températures sont toutefois contrastées avec une petite fraicheur dans les secteurs ruraux mais un îlot de douceur urbain sur Paris : nous relevions en moyenne au plus bas entre 11 et 15°C en dehors du périphérique (10.7°C à Fontainebleau, 12.0°C à Pontoise), mais jusqu‘à 18.7°C au parc Montsouris, et même plus de 21°C sur les toits de Paris (21.8°C sur notre station de Saint-Germain des Prés).

> Un épisode de pollution à l’ozone est en cours. La circulation différenciée est reconduite ce lundi entre 5h30 et minuit : seuls les véhicules disposant des vignettes Crit’air 0, 1 et 2 sont autorisés à circuler >>

lundi 26 à 08:48

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

phénomènes météo

Comment, étant dans le secteur actuellement de pression la plus basse sur le territoire français, n'a t-on pas d'orage significatif, alors que la Bretagne plus proche des hautes pressions anglaises a t-elle des orages ? Avec une situation barométrique comme aujourd'hui, nous devrions être les mieux placés : vent sud est, minimum barométrique vers les landes, chaleur assez humide. avez vous une explication ? >>>>

Actuellement, le risque d'orages se situe surtout autour de cette dépression qui n'en n'est pas vraiment une. Il s'agit plutôt d'une dépression thermique liée aux fortes chaleurs qui ont lieu principalement dans le Sud-ouest de la France.


je me permet de vous solliciter pour avoir votre avis sur un phénomène nuageux assez spectaculaire qui s'est produit mardi 29/09 vers 7:30. Il s'agit d'une trace d'avion (très probablement) qui a donné lieu à des volutes très régulières en forme de "virgules" avec, ce qui me surprend, une ligne parfaitement rectiligne dans le nuage. >>>>

Ce phénomène est assez fréquent. Cet avion devait être situé à une altitude très élevée, si bien que les traces de vapeur d'eau se sont transformées en traces de cristaux de glace (cirrus).

Je me permet de vous solliciter pour avoir votre avis sur un phénomène nuageux assez spectaculaire qui s'est produit mardi 29/09 vers 7:30. Il s'agit d'une trace d'avion (très probablement) qui a donné lieu à des volutes très régulières en forme de "virgules" avec, ce qui me surprend, une ligne parfaitement rectiligne dans le nuage. >>>>

Ce phénomène est assez fréquent. Cet avion devait être situé à une altitude très élevée, si bien que les traces de vapeur d'eau se sont transformées en traces de cristaux de glace (cirrus).

Je me permet de vous solliciter pour avoir votre avis sur un phénomène nuageux assez spectaculaire qui s'est produit mardi 29/09 vers 7:30. Il s'agit d'une trace d'avion (très probablement) qui a donné lieu à des volutes très régulières en forme de "virgules" avec, ce qui me surprend, une ligne parfaitement rectiligne dans le nuage. >>>>

Ce phénomène est assez fréquent. Cet avion devait être situé à une altitude très élevée, si bien que les traces de vapeur d'eau se sont transformées en traces de cristaux de glace (cirrus).

Tous les jours, presque quelque soit le temps ou la saison, la température baisse d'environ un degré systématiquement au lever du soleil - ou juste avant-. Comment ça s'explique ? >>>>

Oui, il y a un temps de retard entre le moment le lever du soleil et le moment où il commence à réchauffer réellement l'atmosphère. Ce temps de retard est de 1h à 1h30.

Je voudrais savoir ce qu'est une goutte froide svp .Car pour moi l'air est toujours + froid en altitude qu'au sol ?? >>>>

L'air est effectivement presque toujours plus froid en altitude qu'au sol (même si ce n'est pas forcément le cas en hiver où l'on peut observer des inversions de températures). Une goutte froide d'altitude se produit lorsqu'une langue d'air froid qui descend du pôle vient s'isoler (car coupée par de l'air de nouveau plus chaud qui circule aux latitudes plus septentrionales). Il s'agit donc d'une zone circulaire d'air plus froid qui occasionne de l'instabilité et souvent des précipitations. Comme les modèles météo ont du mal à prévoir le déplacement de cette zone froide, les prévisions sont difficiles et peuvent d'un seul coup changer du tout au tout (car l'arrivée d'une goutte froide est souvent synonyme d'un net changement de temps pouvant être accompagné de fortes précipitations). Le diamètre d'une goutte froide peut varier de quelques centaines à un millier de kilomètres. On peut remarquer que depuis la fin des années 80 (date à partir de laquelle le temps a commencé à se réchauffer), les gouttes froides sont plus fréquentes dans les régions tempérées.



Retour

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google