Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Canicule : l'Europe en surchauffe

Retour à la liste

Article publié le 28/07/2019

Depuis plusieurs semaines, l'Europe est en surchauffe. Juin 2019 a d'ores et déjà été le mois de juin le plus chaud à l'échelle continentale (>>), et les pics caniculaires parfois exceptionnels continuent de se succéder... A tel point que les records nationaux absolus de chaleur tombent en série ! Car entre la fin juin et la fin juillet, ce ne sont pas moins de 9 pays/territoires qui ont égalé voire battu leur record absolu historique !

Nous pouvons noter deux pics caniculaires intenses depuis le début de l'été sur notre vieux continent :

> Fin juin : deux records nationaux absolus battus le 28/06 (France et Andorre) ainsi que plusieurs records natonaux mensuels entre le 25/06 et le 30/06 (Pologne, République Tchèque, Luxembourg, Suisse, Liechtenstein).

> Fin juillet : pas moins de sept records nationaux absolus tous mois confondus battus ou égalés entre le 23/07 et le 27/07 (Luxembourg, Belgique, Pays-Bas, Allemagne*, Royaume-Uni*, Jersey, Norvège).

 

Cet été, la température maximale relevée en Europe est française : il s'agit du record de 46.0°C observé le 28 juin dernier sur la commune de Vérargues (Hérault). La France devient donc le 6e pays Européen a atteindre la barre exceptionnelle des 46°C depuis le début des relevés météorologiques, derrière la Bosnie-Herzégovine, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et surtout la Grèce toujours détentrice du record continental (48.0°C à Eleusis, tout près d'Athènes, le 11 juillet 1977). Avant cette canicule de juin dernier, la France occupait alors le 13e rang Européen (44.1°C).

 

Mais si la récente canicule de ces derniers jours ne concerne désormais plus la France et l'Europe de l'Ouest, celle-ci n'a pas pour autant disparue. Cette bulle extrêmement chaude s'est décalée en direction de la Scandinavie où les températures atteignent des niveaux exceptionnels ce week-end (en témoigne le nouveau record absolu de chaleur égalé en Norvège ce 27/07 avec 35.6°C à Laksfors).

Une vague de chaleur qui continue de grignotter du terrain vers le nord, au point d'observer des températures improbables sur les régions les plus septentrionales du continent. Ce samedi 26/07, le seuil des 30°C a été dépassé au delà du cercle polaire Arctique en Norvège, Suède et Finlande, avec un pic record de 34.6°C dans la ville de Saltdal (Norvège), pourtant située à la latitude 64°N !

Température maximale en Scandinavie - samedi 27 juillet 2019 - Ogimet

 

Et ce n'est pas fini, puisque cette masse d'air chaude va continuer son chemin pour stationner durant plusieurs jours au niveau du pôle Nord (anomalie attendue comprise entre 8 et 10°C à 1500m d'altitude sur l'océan Arctique et le Groenland d'ici la fin de semaine prochaine).

Anomalie de température de la masse d'air (1500m d'alt.) - du 27 juillet au 2 août 2019 - WxCharts

 

Cette situation pourrait être problématique pour la banquise Arctique, déjà dans un état catastrophique (étendue la plus basse jamais obsevée pour une fin juillet en 40 ans de mesures). La fonte estivale pourrait donc encore s'accélerer au cours de la semaine à venir...

Etendue de la banquise Arctique (en millions de km2) depuis le 15 juin - Zachary Labe

Note* : le record de 38.7°C au Royaume-Uni est encore en attente de validation par le Met-Office (service météo Anglais). Le record Allemand de 42.6°C bel et bien validé, a été observé sur une station dont la surchauffe semble évidente (environnement non conforme) mais deux stations aux normes ont aussi battu le record national avec 41.1°C .

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google