Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Après une interruption depuis hier 14h, notre station météo de Saint-Germain-des-Prés est de nouveau en ligne. Nous vous présentons nos excuses pour la gêne occasionnée.

> Quelques cumuls de pluie depuis hier, très hétérogènes d’un secteur à l’autre : 3 mm à Villacoublay, 4 mm à St Maur des Fossés, 5 mm à Orly, 7 mm à Paris-Montsouris, 12 mm au Bourget, 13 mm à Pontoise, 16 mm à Achères et Villaines, 23 mm à Brétigny-sur-Orge.

> Nous profitons d’un intervalle sec mais des averses devraient reprendre en soirée et se confirmer cette nuit, à suivre via les radars (>>).

vendredi 24 à 16:41

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

L'été indien

Retour à la liste

Article publié le 12/10/2017

La période est particulièrement clémente au Sud de la France. Le Nord pâtit encore des nuages et de quelques faibles pluies en bordure du courant perturbé mais là aussi, un chaud soleil devrait finir par s'inviter en fin de semaine à l'avant d'une dépression extra-tropicale (>>).



Ainsi parle-t-on déjà d'été indien, un terme popularisé par le succès de Joe Dassin en 1975 même si la chanson évoque à juste titre un "automne où il faisait beau, une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique".



En effet, ce terme (plus précisément "l'été des indiens") devrait en théorie ne s'appliquer qu'à l'Amérique du Nord et plus précisément au Québec et à la Nouvelle-Angleterre. Il décrit une période de redoux entre mi-septembre et mi-novembre (températures supérieures d'au moins 5 °C aux normales de saison) durant trois jours consécutifs sans pluie significative (moins de 5 mm). Pour obtenir son label, cette anomalie doit impérativement survenir après les premières gelées.


Météomédia

Il est généralement admis que l'expression tire son origine du fait que les Amérindiens profitaient de cette période pour terminer leurs récoltes, faire leurs provisions et préparer leurs quartiers d'hiver. Comme ils chassaient jusqu'à l'apparition des grands froids, l'arrivée d'une période clémente durant l'automne leur assurait un ravitaillement supplémentaire. Une autre légende veut que ce soit une période dont profitaient les Amérindiens nomades pour quitter les campements d’été vers les campements d’hiver (>>).


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google