Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Nous nous dirigeons vers un week-end de Pentecôte estival, à la fois très ensoleillé et chaud. Il s’agira même de la Pentecôte la plus estivale depuis 2010 à l‘échelle nationale.

Le soleil, qui règnera à nouveau sans partages aujourd’hui, nous dirige vers des records d’ensoleillement pour le mois de mai.

vendredi 22 à 11:09

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 5/10 (MOYEN)
Vent : -

Pression :
Twitter

Le retour du froid ... pour les Saints de Glace !

Retour à la liste

Article publié le 09/05/2020

Le début de semaine à venir va marquer la fameuse période des « Saints de Glace ». Selon la tradition populaire, Saint Mamert (11 mai), Saint Pancrace (12 mai) et Saint Servais (13 mai) ont la réputation d'apporter le froid et la gelée, signature d'un ultime sursaut de l'hiver.
Mais tout d'abord, qui sont ces fameux Saints ?

Saint-Mamert, évêque de Vienne et décédé en 475, a institué les Rogations (prières de demande liturgique), rite qui se déroule durant les trois jours précédant l’Ascension, en vue de préserver la campagne des calamités atmosphériques;
Saint-Pancrace, martyr, né en 290 et mort à Rome durant la persécution de Dioclétien à l'âge de 14 ans, est le patron des enfants;
Saint-Servais, né vers 300 et décédé en 384, fut évêque de Tongres en Belgique.
Ils furent fêtés les 11, 12 et 13 mai par les catholiques jusqu’au concile Vatican II qui les a remplacés par Estelle, Achille et Rolande.

Au delà de cette période, les gelées ne seraient plus à craindre sur le pays selon cette tradition. Mais qu'en est-il en réalité ?
La saison chaude approche habituellement à grand pas lors du mois mai (l’année 2020 en est une parfaite illustration avec les 35.4°C observés le 4 mai dernier au Pays-Basque, nouveau record national de chaleur pour une première décade de mai >>). Mais l'historique montre pourtant que des gelées peuvent encore se produire jusqu'en plaine, parfois même jusqu'au début du mois de juin.

Récemment en 2013, des gelées avaient été observées le 16 mai dans le Nord-Ouest (-2.1°C à Guiscriff (Côtes d'Armor), -0.9°C à Flers (Orne)), ainsi que le 24 mai dans certains secteurs du Nord-Est (-1.2°C à Rocroi (Ardennes), -0.6°C à Rouvroy-Les-Merles (Somme) et à Dourdan (Essonne)).


Températures minimales le 24 mai 2013 - Infoclimat


Autre exemple en 1955, où les gelées s’étaient généralisées sur la moitié nord du 20 au 23 mai (-2.4°C à Metz, -2.2°C à Nancy, -1.6°C au Mans, -1°C à Lille, Rouen et Alençon, -0.8°C à Alençon, mais également 0°C à Chartres et Rennes).
Notons des gelées encore plus tardives en 1961, où l'on avait pu mesurer à l’époque jusqu'à -8°C dans la Creuse, -2.2°C à Romorantin (Loir-et-Cher), -2.0°C à Nevers, -1.9°C au Mans, -1°C à Caen, Vichy ou encore Alençon, tout ceci du ... 28 au 30 mai !

Article de presse du 30 mai 1961

N’hésitez pas à consulter notre article dédié aux épisodes hivernaux tardifs du mois de mai (>>), ainsi que notre chronique retraçant la plupart des évènements météorologiques de 1750 à nos jours (>>).

 

Pour les Saints-de-Glace de l'année 2020, qu'en est-il ?
Après des températures encore estivales observées ces derniers jours, le premier jour de ces Saint de Glace (11 mai) va marquer le retour d'une masse d'air très fraîche voire même froide pour la saison sur les régions septentionales. C'est en effet un flux de Nord apportant de l'air Arctique qui va aborder le pays pour la Saint-Mamert (lundi), et les températures pourraient perdre 15 à 20°C en l'espace de 24 heures entre le Grand-Est, la Bourgogne et la Franche-Comté notamment !

Animation de la température à 1500m d'altitude (850hPa) - du dimanche 10 au mercredi 13 mai 2020 - Modèle GFS via WxCharts

 

Un retour vers des conditions automnales, voire même hivernales en montagne sur les sommets Vosgiens et Jurassiens puisque la neige pourrait faire son retour à très basse altitude (jusqu'à 500m voire localement moins par effet d'isothermie). Le ciel devrait ensuite se dégager, provoquant un phénomène de rayonnement nocturne les jours suivants. Dès lors, ces Saint de Glace devraient coïncider avec ... le retour probable de gelées dans les campagnes au nord de la Loire.
La matinée du mardi 12 (Saint-Pancrace) devrait s'avérer la plus froide de la semaine, avec des températures qui pourraient parfois chuter sous les -1 à -2°C entre la Champagne et les Ardennes... voire très localement près de -5°C dans les villages réputés pour leur microclimat assez froid.

Températures minimales moélisées - mardi 12 et mercredi 13 mai 2020 - Modèle WRF 5km via Meteociel

Bien que les températures devraient rester assez fraîches sur la moitié Nord de la France pour les jours suivants, le risque de gelée devrait ensuite régresser. N'hésitez pas à consulter nos prévisions actualisées quotidiennement pour vous informer sur les échéances plus lointaines >> https://www.meteo-villes.com/


 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google