Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Vigilance orange en raison des fortes chaleurs allant crescendo. L’Ile de France est entre deux influences, l’une fortement caniculaire en direction de la Bourgogne et l’autre nettement plus raisonnable en direction de la Normandie et se la Picardie. Globalement, ce vent de Nord-Est nous permet tout de même d‘échapper aux températures extrêmes que l’on pouvait craindre et qui, finalement, devraient se produire un peu plus au Sud (>>).

> Les records mensuels et absolus à Paris Montsouris sont respectivement de 37,6°C le 26/6/1947 et 40,4°C le 28/7/1947 concernant les maximales, 23,7°C le 22/6/2017 et 25,5°C le 12 août 2003 concernant les minimales. Suivez l‘évolution de cette canicule via notre article (>>). Une cartographie des îlots de fraîcheur est disponible (>>).

> La circulation différenciée est activée (>>, >>) et le stationnement résidentiel est gratuit à Paris aujourd’hui (>>) en raison d’un pic de pollution à l’ozone.

mercredi 26 à 21:01

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 7/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Les violents orages en Europe Centrale menacent-ils la France?

Retour à la liste

Article publié le 12/06/2019

La situation

Bien que topographiquement très différente des Etats Unis, l'Europe connait entre la fin du printemps et le milieu de l'été, des orages parfois excessivement puissants et capables de rivaliser en intensité avec d'autres relevés Outre-Atlantique. Notre continent est réputé pour sa météorologie plutôt calme et sans réels excès, mais les choses s'emballent parfois.

> En effet, le printemps est propice au détachement d'air polaire en altitude sous forme de gouttes froides (que nous expérimentons souvent cette année!), les dépressions engendrées se creusent sur l'Atlantique et y ramènent également de l'air frais et stable au sol.

> De l'autre côté, les premières pulsions chaudes à caniculaires de l'été se produisent déjà, et s'humidifient au contact de la Méditerranée avant de partir à la rencontre de ces masses d'air froides.

 

Nous retrouvons ici, en aspect réel, la goutte froide au niveau de la France, l'air chaud et humide donnant un aspect brumeux à l'Est de l'Europe et les orages (nuages en forme de boule ou de balle de fusil) au contact entre les deux.

Image satellite canal visible du 11 juin 2019 18hUTC >>

 

Les faits

 

Lundi 10 juin 2019

Carte européenne de prévision du risque orageux du 10 juin 2019 >>

 

Cette journée marque le début de la vague d'orages les plus violents de l'année (à l'heure actuelle) en Europe avec la formation d'un orage supercellulaire au niveau du Lac de Constance en fin d'après-midi. Celui-ci engendrera de la grosse grêle allant jusqu'à 7cm de diamètre.

Landsberg, sud de l'Allemagne - Augsburger Allgemeine

 

Ces chutes de grêle ont probablement occasionné des millions d'euros de dégâts dans de nombreuses villes de Bavière. Rien n'y échappe: murs, fenêtres, volets, voitures, panneaux solaires, végétation, tout y passe!

Les photographies suivantes nous viennent toujours de Landsberg via Sven Maag

 

 

 

Munich, la capitale fédérale de Bavière fut également très durement touchées avec des façades d'immeubles totalement pulvérisées par la grêle.

Photographie rapportée par Meteo Trás os Montes - façade en banlieue de Munich

 

Nos amis les animaux ont également fait les frais de cet orage exceptionnel, les propriétaires n'étant pas informés en raison du manque de prévention météorologique en Europe n'ont rien pu faire une fois le phénomène déclenché.

 

Cette image, bien que difficile à regarder, souligne bien la dangerosité de ce phénomène. De tels grêlons peuvent tuer un homme - banlieue de Munich.

 

Sur cette animation, la supercellule qui a donné cette grêle est nettement visible, elle démarre près du lac de Constance peu avant 17h et part dans un flux différent des autres orages - animation meteociel

 

Mardi 11 juin 2019

Carte européenne de prévision du risque orageux du 11 juin 2019 >>

 

Ce jour-ci, des zones plus larges de l'Europe sont viséesn notamment l'Italie, l'Allemagne et la Pologno mais également la République Tchèque et les côtes nord de l'Adriatique

Italie

Sur le nord du pays, plusieurs supercellules se déclarent entre la fin d'après-midi et le début de soirée. Celles-ci toucheront principalement le Piémont avec des grêlons allant jusqu'à 8cm de diamètre.

Grêle près du lac de Garde, en Lombardie - Meteo Reporter Storm

 

Cependant, en Italie, les orages donnant de la grosse grêle n'étaient pas fréquents. Plusieurs par contre ont donné des grêlons plus petits mais également bien plus nombreux comme en témoigne cette capture video:

Vertova, province de Bergame par Giolio Taccon via Italia Live Meteo. Video complète  >>

 

Du côté de Verbano, les orages ont donné des précipitations sous forme de pluie mais de manière là aussi extrêmement violentes, emportant des pans de montagne dans des crues éclair.

Image via Dati Meteo Asti

 

Le trio Pologne, Croatie et Slovénie ont remporté la palme des plus gros grêlons en ce 11 juin 2019 avec des diamètres mesurés allant jusqu'à 13cm!  En voici quelques images:

>Pologne

ville de Gorzów Wielkopolski

 

> Croatie

Image via Severe Weather Europe

 

>Slovénie

Stari, par Gregor Šneljer via Severe Weather Europe

 

Quel risque pour la France?

 

La goutte froide qui concerne la France depuis plusieurs jours va se décaler vers l'ouest. Avec elle, le conflit va suivre et se déplacer progressivement dans une zone comprise entre le Sud de la France et l'Ouest de l'Allemagne dans le courant du week-end prochain.

Fort heureusement, le comblement progressif de la dépression limitera un peu plus le conflit et les orages devraient être plus modérés bien que très présents. Nous vous invitons à suivre ici notre bulletin national pour vous tenir informés de la situation >>

 

 

 

Retour à la liste

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google