Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

La température a affiché 19,3°C la nuit dernière et au moins 36,6°C cet après-midi (maximale provisoire à 17 h) à Paris-Montsouris. Il s’agit d’un nouveau record décadaire (>>), c’est à dire qu’il n’avait jamais fait aussi chaud fin août depuis le début des mesures en 1873 (le précédent record était de 36,4°C le 22 août 1918). Notre département est placé en vigilance canicule orange (>>) vu que cet épisode est parti pour s’intensifier et pour durer. Si nos prévisions se confirment, la situation sera inédite fin août depuis le début des mesures en 1873 (>>). La pollution à l’ozone sera un facteur aggravant (>>).

NOUVELLE APPLICATION METEO-VILLES !

Une version relookée de vos applications météo sera bientôt disponible. Vous pouvez déjà télécharger la nouvelle version de meteo-villes (météo automatique pour toutes les communes de France) – cette nouvelle version est disponible sur Iphone >>> et bientôt Android.

mercredi 24 à 17:28

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Twitter

De l'automne à l'hiver le week-end prochain avec neige en plaine ?

Retour à la liste

Article publié le 15/11/2015



La dégradation attendue en ce début de semaine ne serait qu'un préambule avant l'arrivée d'un temps perturbé et de plus en plus froid à partir de vendredi et surtout au cours du week-end des 21 et 22 novembre. La carte des hauteurs de neige au sol modélisées pour dimanche prochain est éloquente. 



D'abondantes chutes de neige concerneraient les Alpes du Nord et, dans une moindre mesure, les autres massifs (les Alpes du Sud et le massif Corse pourrait cependant être épargnés). La neige pourrait également atteindre les plaines dans l'intérieur, essentiellement sur le Grand Est mais pourquoi pas plus ponctuellement sur le Nord-Ouest. Les quantités seraient modestes, il s'agirait plutôt d'averses de neige, mais quel contraste après cette première quinzaine de novembre si douce ! 

Comment en arriverions-nous à cette situation ? 

1/ Une très puissante dorsale anticyclonique gonflerait de l'Atlantique au Groenland, laissant le champ libre aux talwegs, gouttes froides et dépressions pour s'étendre sur l'Europe. 



Une anomalie douce extrême concernerait les secteurs entre Islande et Groenland (+12 à +16°C par rapport à la normale !) tandis que sur le flanc Est de ce bloc anticyclonique coulerait une masse d'air froide (-8°C par rapport à la normale en France). 



En complément de ces éléments techniques, suivez notre bulletin de prévision national pour visualiser nos cartes du temps et des températures. 

Source des cartes : Météociel


 

Retour à la liste

Google