Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Les températures ont avoisiné 20 / 21°C sous le ciel changeant de cet après-midi, soit une valeur de saison.

> Quelques gouttes sont observées de ci de là ce soir mais rien de significatif.

INFORMATION : Suite à un bug technique, la petite carte de suivi des pluies (ci-dessous) n’est temporairement plus animée, et reste figée. Néanmoins, il est toujours possible de cliquer sur cette image pour retrouver l’ensemble de nos autres cartes de suivi des précipitations en temps réel. Nous trouverons une solution dans les prochains jours ;) Désolé pour cette gène temporaire.

lundi 26 à 19:23

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 1971...

Déposez une photo

Ecarts à la normale 1971

Repères historiques

26 février : mort de Fernandel
août : les 3 astronautes d?Apollo 15 se promènent en tout-terrain sur la luneM
axime Le Forestier et Thierry Le Luron sont entre autre les découvertes de l’année


Evènements météo marquants de l’année

La vague de froid qui a débuté le 23 décembre 1970, se poursuit jusqu’au 6 janvier - le froid résiste localement jusqu’au 12 janvier dans les plaines et vallées de l’est - au cours de cette période, les températures atteignent parfois des niveaux extrêmement bas - le froid est surtout très vif entre le 1er et le 6 janvier. On enregistre des minimums de -27° à Grenoble et à Vichy, -26° à St Etienne, -23° à Strasbourg et Clermont Ferrand, -25° à Romilly sur Seine (Aube), -22° à Lyon ou -20° à Nancy. Cette vague de froid est donc d’une intensité remarquable pendant une semaine.

Certaines communes des Alpes sont isolées du monde

Entre le 7 et le 12 janvier, il fait souvent plus chaud en altitude qu’en plaine (inversion de température) - le 9 janvier, il fait par exemple -11° à Macon alors qu’à quelques kilomètres de là, le thermomètre indique +7° à Château-Chinon (550m d’altitude).


24 janvier : de l’air océanique très doux fait monter les températures à 22° à Pau, 20° à Biarritz, 19° à Bordeaux et 18° à Cognac.


Le mois de mars 1971 est l’un des plus froids jamais observés (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI)- du 27 février au 9 mars , une nouvelle vague de froid descend d’Europe du nord-est - le 6 mars, il neige abondamment sur un grand quart nord-ouest mais également sur la Côte d’Azur et la Corse - on mesure 25cm à Cannes où la température descend à -10°. 9cm de neige recouvrent par ailleurs le port de Bastia - 50 villages sont isolés par la neige en Haute Corse - au cours de cette journée, la température ne dépasse pas -7° au Puy (Haute Loire), -6° à Besançon, -5° à Strasbourg et -3° à Paris. Le lendemain matin, il fait -10° à Paris, -11° à Orléans et Gourdon (Périgord).

Le présentateur du journal de 20h annonçant la vague de froid précoce


Températures maximales du 6 mars 1971 et minimales du 7 mars 1971


13 mai : de violents orages éclatent en région parisienne et près de Nantes - ils provoquent des torrents de boue en Seine et Marne - certaines lignes du métro parisien sont inondées - des grêlons de 3cm de diamètre forment une couche de 6cm à Clichy sous Bois.


Nuit du 9 au 10 juin : une nouvelle vague orageuse traverse une grande partie de la France - d’énormes chutes de grêle provoquent d’énormes dégâts à Cannes et Antibes où les serres sont en partie détruites - les grêlons atteignent la grosseur d’une balle de ping-pong et forment une couche de 20cm dans les rues d’Antibes.


15 juin : à une semaine de l’été, on se croirait pratiquement en hiver la température atteint difficilement 10° à 13° au milieu de l’après-midi sur le Nord Pas de Calais, la Picardie et la Normandie.


l’été 1971
est marqué par plusieurs vagues d’orages parfois très meurtrières…


Sauvé d'extrême justesse, cet homme a échappé à un terrible orage à Never

Les 16 et 17 juillet : une série d’orages particulièrement violents provoquent parfois d’énormes dégâts des Pyrénées aux Alpes - les rafales de vent dépassent 100 km/h à Toulouse, Millau, Montauban et Chambéry où des milliers d’arbres sont déracinés.



3 août : de nouveaux orages concernent les trois quarts de la France, y compris l’Ile de France, la Picardie et le Nord Pas de Calais - les vents atteignent 130 km/h au Bourget et 154 km/h à la Tour Eiffel - une grue s’écrase sur des véhicules dans le 14ième arrondissement de Paris - une tornade ravage une partie du département de l’Yonne - on déplore 10 morts.


Les 18, 19 et 20 août : des orages encore une fois accompagnés de très fortes rafales de vent balayent notamment le sud-ouest, le Massif Central, la Bourgogne puis la Champagne - 50cm de grêle recouvrent les rues de Mont-de-Marsan - le vent atteint 122 km/h à Reims - une tornade ravage la commune de Bouloc (Tarn et Garonne)... et ce ne sont que quelques exemples.
.

Les effets des rafales de vent sur une plantation de peupliers
Mont-de-Marsan sous 50cm de grêle


Impressionnante taille des grêlons en Corrèze

Septembre 1971 est l’un des plus secs et des plus ensoleillé dans de nombreuses régions.


Du 19 au 23 novembre : une invasion d’air polaire provoque de fréquentes averses de neige - il tombe 20 à 50 cm en Côte d’Or et à Limoges - la température descend à -24° dans le Jura - des poids lourds sont bloqués à Mont Cenis (Savoie) et au tunnel du Mont Blanc.


Ecarts à la normale 1971


Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google