Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

> Un ciel de traine est en place pour ce samedi. Pour l’instant, aucune averse significative ne nous menace.

> Les averses devraient se manifester en seconde partie de journée puis s’espacer en cours de soirée (a priori sec après 23 h). Ainsi, la majeure partie de la nuit blanche se déroulera au sec mais n’hésitez pas à vous couvrir, il fera frais.

> La perturbation d’hier soir et cette nuit a précipité 2 à 5 mm sur la majeure partie de la région, 5 à 10 mm sur le Sud de la Seine-et-Marne et très localement davantage (18 mm à Gironville).

samedi 01 à 10:13

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 1972...

Déposez une photo

Ecarts à la normale 1972

Repères historiques

12 janvier : Jacques Chancel lance « Le Grand Echiquier » sur la 2ième chaîne de télévision
14 juillet : 150 000 personnes manifestent contre l’extension du camp militaire du Larzac
23 juillet : Eddy Merckx remporte une nouvelle fois le Tour de France
6 septembre : les jeux olympiques de Munich sont endeuillés par une prise d’otages sanglante


Evènements météo marquants de l’année

Du 29 au 31 janvier : un vent d’est très sec et très froid fait chuter les températures sur toute la France. Le 31 janvier, on relève - 15° à Colmar, -12° à Metz, -10° à Rouen et -9° à Paris - un réchauffement spectaculaire se produit le 1er février à Morbier (Jura) on passe de -18° à +2° en seulement quelques minutes.


Les 11 et 13 février : deux tempête particulièrement violentes ravagent l’ouest et le sud de la France - le 11 février, les vents atteignent 150 km/h sur la pointe de la Bretagne, 140 km/h sur le Pays basque et 110 km/h à St Girons (Arriège) - le 13 février, on peu parler d’un véritable ouragan - une dépression très creuse se forme au sud de la Bretagne et se dirige vers la Bourgogne - les vents atteignent 172 km/h à Quimper et Lagor (Pyrénées atlantiques), 167 km/h à la Pointe du Raz, 141 km/h à La Rochelle, 135 km/h à Bordeaux, 133 km/h à Poitiers ou 120 km/h à Pau - les dégâts sont considérables sur l’Aquitaine, le Pays basque et l’ouest du Massif central où des forêts entières sont décimées.




Les dégâts de la tempête à Limoges

Du 14 au 22 mars : le temps devient presque chaud - les températures dépassent fréquemment les 20° et après un hiver plutôt doux, la végétation prend quelques semaines d'avance.


On se baigne dans les bassins devant la mairie de Paris

Mai 1972
est en revanche frais, humide et surtout très gris - du 13 au 19 mai, les températures restent à des niveaux que l’on rencontre habituellement au début du mois de mars - les gelées sont fréquentes au lever du jour.


Du 17 au 20 juillet : de très violents orages éclatent sur la Région parisienne, le Centre et l’Alsace - des coulées de boue ont lieu dans les Yvelines (Plaisir) et le Val d’Oise (Sarcelles, Ecouen, Ezanville) - le métro parisien est également inondé (cette situation s’était déjà produite l’année précédente - face à ces intempéries, des aménagements visant à limiter ce risque sont décidés dans certaines communes - on construit par exemple des bassins de retenue - le 17 juillet, il tombe 57mm de pluie en 1h dans le Loiret - le 18 juillet, on relève 40 mm de pluie en 30 minutes à Villacoublay (Yvelines) - le 20 juillet, la station de Paris-Montsouris enregistre 52mm en 1h.

Le périphérique Parisien est inondé au niveau de la porte Briancion 


.


Ecouen et Ezanville inondées 


Chaussées détériorées par l'orage à Ezanville (Val d'Oise)


15 août
D’autres orages affectent et inondent le Nord-est du pays.


Les 11 et 12 septembre ainsi que du 25 au 30 septembre : les gelées matinales sont presque quotidiennes - il s’agit des gelées les plus précoces depuis 1945 - le 11 septembre, il fait 0° à Angers, Nevers et Châtillon sur Seine.

Températures minimales du 12 septembre 1972


Nuit du 12 au 13 novembre : un véritable ouragan secoue les Pays-bas, le nord de l’Allemagne, la Belgique et l’extrême nord de la France - on compte 40 morts au total - d’importants dégâts matériels sont observés sur le Nord Pas de Calais - les rafales de vent atteignent 137 km/h à Paris et 126 km/h à Abbeville.


L'ouragan est passé dans le nord du pays et laisse des traces visibles

Les 16 et 17 novembre : un important contraste de température se produit au niveau de la Seine - alors qu’il neige en Picardie et sur le Nord Pas de Calais, le thermomètre affiche 14° à Paris et 15° à Chartres - une différence de 10° est mesurée sur une distance de 50 km au nord de Paris.


Ecarts à la normale 1972



Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google