Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 1996...

Déposez une photo

Ecarts à la normale 1996

Repères historiques

11 janvier : mort de François Mitterand
mars : la maladie de la vache folle panique l’Europe
17 juillet : un Boeing de la TWA explose au large de Long Island
27 juillet : les jeux olympiques d’Atlanta sont marqués par un attentat - la France récolte 37 médailles
août : l’affaire Dutroux révolte la Belgique


Evènements météo marquants de l’année

13 janvier : déluge et inondations sur la Côte d’Azur - des villas sont évacuées près de Grasse.


Inondations sur la Côte d'Azur


Du 26 au 29 janvier : courte vague de froid au nord de la Loire - pas de dégel le 26 janvier
où la température maximale atteint seulement -6° à Lille et Dunkerque, -3° à Paris - le 28 janvier, de violents orages touchent 87 communes du département de l’Hérault - on compte 4 morts - le 29 janvier, pluies verglaçantes sur l’Ile de France et la Champagne.


6 février : neige sur le Languedoc et la Provence - 5cm à Nîmes, 3cm à Orange.


7 février : violente tempête et dégâts sur la côte atlantique et le sud-ouest - rafales de 115 à 140 km/h de La Rochelle à Biarritz.

Rafales maximales du 7 février 1996 (en rose et rouge : plus de 100 km/h - maxi 165 km/h sur la pointe de la Bretagne)



Les dégâts de la tempête, en Aquitaine.


Du 19 au 22 février : 2eme épisode froid - fortes chutes de neige sur le littoral du nord de la Bretagne, la Normandie et le Nord Pas de Calais - véhicules bloqués dans le Calvados - températures de -12° à Reims, -11° à Poitiers, -9° à Orléans. Il tombe 15 a 30 cm de neige et même jusqu’a 50 cm à Mortain avec congères de 2,50 metres


Les 23 et 24 mars : réveil spectaculaire du printemps - il fait par exemple 27° à Biarritz et 25° à Angers.


Avril : Après un hiver déjà très sec, le débit des cours d’eau et notamment devient très faible - pour la Seine (à Paris), il s’agit du débit le plus faible depuis août 1976.


.
27 mai : très frais sur toute la France avec quelques averses de grésil ou neige fondue à Saint-Dizier (à l’est du Bassin parisien).
.

Les 6 et 7 juin : première véritable vague de chaleur sur toute la France - il fait partout plus de 30° avec 34° à Paris et 33° à Nancy - taux de pollution important dans les grandes villes.


7 juillet : étape du tour de France annulée en raison de la neige au Galibier (2642 m).


24 juillet : un terrible orage provoque une crue furieuse de l’Arbonne à Bourg St Maurice - 400 habitants et 500 vacanciers sont chassés en pleine nuit - il tombe 74mm de pluie en quelques heures - 133mm à la station de Tignes.




Les rues de Bourg-St-Maurice coupées par le torrent de boue…

29 août : véritable « coup de tabac » sur le Nord Pas de Calais et le nord de la Picardie - les rafales de vent dépassent 100 km/h - il tombe plus de 100 mm de pluie à Dunkerque et la température n’excède pas 13° à Lille et St Quentin.


5 septembre : une avalanche tue 4 chasseurs alpins à 3100 m d’altitude, dans le massif de la Maurienne (Savoie).


16 septembre : inondations « éclair » dans le Golf de St Tropez - plusieurs campings sont balayés par les eaux en furie.


1er octobre : très violente bourrasque à Lyon - des rafales à plus de 150 km/h arrachent des tuiles et des arbres.


23 octobre : épisode « d’été indien » dans le sud-ouest où il fait 25 à 30° - on se baigne à Biarritz par une température de 31° !


Du 23 au 27 novembre : fréquentes chutes de neige sur la moitié nord de la France - le 27 novembre, des axes routiers sont bloqués dans l’Essonne.


Du 6 au 8 décembre : des trombes d’eau s’abattent dans le sud-ouest - les inondations provoquent d’importants dégâts dans le Tarn, le Tarn et Garonne et l?Aude.


A partir du 23 décembre : début d’une vague de froid - le 24 décembre au soir, un véritable déluge de grêle s’abat sur Fréjus (Var) où les rues sont rapidement bloquées - certaines toitures s’effondrent sous le poids des grêlons et un épais manteau blanc persiste au sol durant toute la nuit de Noël.


La neige dans les rues de Draguignan !


Dans le même temps, des pluies verglaçantes paralysent également par surprise la circulation en région parisienne.
le 27 décembre, les températures descendent entre -10 et -13° dans le nord-est - le 29 décembre, le froid devient partout intense et la moitié du pays enregistre des températures de -10 à -15° - la neige recouvre tout le nord de la Corse, le couloir du Rhône (où l’on observe de grosses perturbations du trafic routier) et une partie du Languedoc-Roussillon - on mesure 8cm à Bastia. Par ailleurs, il tombe une vingtaine de centimètres de neige entre Nantes et Angers…


Bastia, recouverte de neige


Fine couche de neige dans les rues de Paris - photo Julian Pepinster

Froid à Paris


Ecarts à la normale 1996


Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.
Google