Récupération de votre position...
Météo en France
Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 6/10 (MEDIOCRE)
Vent : -

Pression :
Vos observations -
Twitter

Les chroniques météo de l'année 2011 3ème trimestre....

Déposez une photo


Ecarts à la normale 2011


Évènements météo marquants de juillet à septembre 2011



Le samedi 9 juillet, une tornade frappe Rians (83), occasionnant quelques dégâts notamment sur les toitures de la Gendarmerie principale et d'une stations service, une tornade qui n'a fait aucuns blessés. Les sapeurs Pompiers ont déployé d'importants moyens pour des opérations de bâchages et pour rassurer la population.
Voir la vidéo ici - Un buisson réussi à se former près du centre-ville.



Le mardi 12 juillet, une dépression orageuse traverse la France et provoque des orages en ligne, notamment du Sud-ouest au Nord-est. Un impressionnant déluge balaye Mulhouse et sa région. Dijon est également très touché ainsi que Montchanin (71) où les rafales atteignent 124 km/h.

A 18h, un déluge de pluie et de grêle (grêlons de plus de 2cm) s'abat sur Mulhouse où la visibilité tombe parfois à moins de 100 m. (Photo Infoclimat)
A l'avant des orages, les températures atteignent 34°C à Mulhouse, 35°C à Aix-en-Provence (13), 36°C à Oletta et 38°C à Sartène (Corse).


A partir du Samedi 16 juillet 2011, une importante dépression se forme sur les Iles-Britanniques et le temps se dégrade nettement en France. Une zone de fortes pluies traverse toutes les régions du Nord et de l'Ouest dans la journée. Dimanche 17 juillet, les fortes pluies affectent les régions de l'Est et du Sud. Il tombe en 24 :
Cette journée a été particulièrement pluvieuse sur toute la région, notamment entre la vallée du Rhône et les Préalpes.
Il est tombé en 24 h: - 120 mm à Divajeu (26) - 113 mm à Marsanne (26) - 87 mm à St-Pierre-les-Egaux (38) - 83 mm au Mont du Chat (73) - 73 mm à St-Aupre (38) - 75 mm à l'aéroport de St-Geoirs (38) - 64 mm à Chambéry (73) - 61 mm au Grand-Bornand (74) - 59 mm au CEA, à Grenoble - 54 mm au Versoud (38) - 50 mm à St-Martin-d'Hères - 42 mm à Lyon-St-Exupéry - 41 mm à Lyon-Bron
A l'avant des pluies, un effet de foehn fait grimper les températures à 24°C à Vizille (38) et 21°C à Lyon dans la nuit du 16 au 17 juillet). Ensuite, il ne fait pas plus de 12/15°C dans la journée du 17 juillet dans les vallées des Alpes et la Lyonnais. Les conditions météo exécrables affectent toute la France sauf la Corse.
.

Le Mardi 19 juillet, le mauvais temps atteint des records car une perturbation très active liée a une dépression qui circule très lentement sur la France, s'attarde sur les régions du Nord (notamment l'IDF). Les pluies sont très abondantes tout au long de la journée et les températures sont proches des records de froid du Bassin Parisien au massif Central : pas plus de 14°C à Paris ! Il neige dés 1700 m sur les Hautes-Alpes.

Les 20 et 21 juillet, une autre dépression s'attarde sur le Nord de la France avec de nouvelles pluies et des températures automnales. Les professionnels du tourisme enregistrent de grosses pertes, notamment dans le Nord-ouest (illustration en Normandie).


Le 2 août au soir
, de violents orages éclatent de l'ouest du Massif Central à la région de Nevers. 2000 foyers sont privés d'électricité en Dordogne où les dégâts sont parfois importants. Bordeaux, une partie des Charentes, Limoges et bien d'autres secteurs connaissent des pluies diluviennes et des inondations.

Les inondations dans les Charentes.


D'autre part, la Martinique est touchée par le passage de la tempête tropicale Emily qui provoque de graves inondations et des coulées de boue. Il tombe 150 à 200 mm de pluie en 24h et une personne meurt électrocutée dans sa maison inondée à Fort-de-France.


Le vendredi 5 août, une forte instabilité est observée sur certaines régions (notamment le Bassin-Parisien et les Pyrénées). 2 lignes de violents orages balayent un axe Yvelines-Paris-nord du 77 à 3 h d'intervalle. La 1ere est la plus forte avec 15 mm de pluie en 15 minutes ! Plusieurs stations de métro sont inondées (Miromesnil, Guy-Moquet), ainsi qu'une partie de l'autoroute A86. Par ailleurs, un orage de grêle s'abat dans les environs de Perpignan (66).


Les inondations à la station Guy Moquet - Photo Paparazzi


Jeudi 18 août au soir, un très violent orage s'abat sur une partie du nord de la Belgique, et provoque la mort de 5 personnes lors de l'effondrement de structures mises en place au festival de rock Pukkelpop.


La scène a été emportée par le vent au festival Pukkelpop (nord de la Belgique)


VAGUE DE CHALEUR DE LA FIN AOÛT DANS LE SUD ET L'EST


A partir du 17 août, de fortes chaleurs concernent la moitié Sud de la France et une vigilance orange à la canicule est lancée dans le Rhône et la Loire (34°C à St-Etienne et Lyon).

Le 19 août, il fait 38°C à Brignoles (83), 37°C au Luc-en-Provence, 35°C à Lyon et 34,5°C à Toulouse.

Le 20 août, 12 départements sont en vigilance orange et la chaleur fait un bond en avant dans le Sud-ouest avec 40,7°C à Gaillac (81), 40,3°C à Lavaur (81), 40,2°C à Auch, 40,1°C à Montauban, 39,9°C à Albi, 39,8°C à Gourdon, 39,5°C à Toulouse, 39,4°C à Agen, 38°C à Issoire, 37,7°C à Brice, 36,5°C à St-Etienne, 36,4°C à Lyon et Clermont-Ferrand, 36,2°C à Bordeaux.
Du coup les retours de vacances sont pénibles avec d'énormes embouteillages et après une saison très difficile, Paris-Plage ferme sous un soleil de plomb (photo ci-dessous).

Le 21 août, les fortes chaleurs persistent notamment du Sud-ouest au Lyonnais. Il fait plus d 30°C sur les 4/5 e du territoire et plus de 35°C sur la moitié. On relève
39,2°C à Belin-Béliet (33), 39°C à Mont-de-Marsan (40) et Dax (40), 38,3°C à Espelette (64) et Biarritz (64), 38°C à Bordeaux (33), St-Etienne (43).

Le 22 août, de nombreux records de chaleur quotidiens ou décadaires sont battus. Il fait 39,4°C à Vichy (03), 38,7°C à Issoire (63) et à Roanne (63), 38,2°C à Vizille et St-Martin-d'Hères (38), 38,1°C à Clermont-Ferrand (63), 38°C à Lyon, 37°C à St-Etienne (42) où le foehn se lève et fait descendre le taux d'humidité autour de 10 % !

Le 23 août, les fortes chaleurs ne concernent plus que les régions de L'Est et du Sud-est (et la vigilance orange à la canicule est levée dans le Sud-ouest). On atteint 37,6°C à Vizille (38), 37,4°C à Carpentras (84), 37°C à Figari (20), 36,9°C à Fontannes (43) et Peyrolles-en-Provence (13), 36,7°C à St-Martin-d'Hères (38)




Températures maximales du samedi 20 août 2011


Le 22 août, une dépression orageuse traverse les régions du Nord-ouest et de très violents orages éclatent vers Nantes, Angers, Rennes, Laval, Le Mans, Alençon, ainsi que sur une partie de l’IDF, de l’Oise, de l’Aisne et bien d’autres secteurs. Le soir, plus de 40 départements de l’Ouest et du Nord étaient placés en vigilance orange aux orages. Il tombe 55 mm de pluie à Cholet (49) alors qu'une femme est sauvée in-extremis alors qu'elle manquait de se noyer dans sa voiture sous un pont, au Mans (où il tombe 32 mm). Dans la nuit du 22 au 23 août, les violents orages parfois accompagnés de grêle et de fortes rafales de vent touchent notamment le Nord-Pas-de-Calais. Des dégâts liés au vent sont signalés dans l'agglomération Lilloise et il tombe 55 mm de pluie en quelques heures à Valenciennes où les égouts débordent.

La région d'Angers a été très éprouvée, comme une garde partie des Pays de la Loire, de la Normandie et de l'est de la Bretagne.


Le 24 août, vers 18h, des violentes rafales descendantes (et non une tornade) touchent la base de loisirs les Trois-lacs à Trept (dans le nord de l’Isère, à 10 km de Bourgoin-Jallieu) et dévaste un camping, faisant un mort. Ce phénomène accompagne la ligne d’orages qui prend naissance sur la Loire et la Haute-Loire vers 15h (rafales de vent à 117 km/h à Monistrol-sur-Loire avec de grosses chutes de grêle ainsi qu'à Pont Salomon). L'orage traverse Lyon vers 16h30 et vient s‘échouer sur la Haute-Savoie vers 18h30. Un orage de grêle particulièrement violent balaye Annecy et 9000 foyers sont privés d'électricité.
( Voir la vidéo en cliquant ici ) - Sélestat (67) est également touché par un violent orage et des arbres sont déracinés.


L'orage de grêle du 24 août 2011 à Pont Salomon (Haute-Loire) et qui a traversé une partie de la région Rhône-Alpes.


Le camping de Trept (38) sur lequel se sont abattu les violentes rafales de vent qui ont fait 1 mort et 6 blessés. (source : une du Dauphiné Libéré du 26 août 2011)


BRUTAL CHANGEMENT DE TEMPS DANS L'EST !
Le 26 août, une perturbation très active traverse toute la France d'ouest en est. Elle provoque de fortes pluies (jusqu'à 137 mm en 24h dans le Cantal) et surtout une vertigineuse baisse des températures en Rhône-Alpes. Avant l'arrivée des pluies orageuses, le foehn se met à souffler dans certaines vallées Alpines, notamment à Grenoble où la température atteint 36°C à 15 h ! Une tempête s'abat sur les eaux du lac du Bourget vers 16 heures avec quelques dégâts. Puis, le front arrive et la température chute de 20°C en 3h à Grenoble !! A19h, on relevait 16°C à Grenoble, 13°C à Annecy, Chambéry et Lyon !!


Le 31 août au soir et dans la nuit du 31/08 au 1er/09, de violents orages s'abattent localement sur le Massif central, une partie de la région Midi-Pyrénées, l'ouest de l'Aquitaine et surtout la région Rhône-Alpes. Il tombe 40 mm en 1h à Tanus (Tarn), 46 mm à Villefranche-de-Rouergue (Aveyron), Salins est touché par un terrible orage de grêle et il tombe 86 mm de pluie en 2h à Bourgoin-Jailleu (38). Vers 3h du matin, ST MARTIN DE LONRES (34) est le plus touché avec 58 mm de pluie en 1h et 94 mm au total.


Après l'orage du 31 août 2011 à Carmaux (81) vers 19h30 - Source : Infoclimat.fr

Le 1er septembre, Branne (33) est véritablement mitraillée par des grêlons de 2 à 4 cm de diamètre.


L'orage de grêle de Branne (33) - source : BFMTV

Vendredi 2 septembre 2011 au soir, une nouvelle vague de violents orages balaye le Sud-ouest et particulièrement Tarbes où il tombe 85 mm de pluie en 2h. Une vigilance orange est lancée. Nombreuses inondations de caves et d'habitations à Tarbes et à Bagnères-de-Bigorre - glissement de terrain à Azereix. Plusieurs automobilistes ont vu leurs voitures coincées sous les ponts de Tarbes. Un vingtaine d'interventions de pompiers à Aire-sur-l'Adour (Landes) en raison d'inondations de maisons et de caves.


L'orage de Tarbes (85 mm de pluie en 2h) - Source : Infoclimat.fr

Samedi 3 septembre 2011 est de nouveau marquée par la violence des orages, notamment à Saint-Étienne-du-Rouvray (Haute-Normandie), Amiens (80) et Beauvais (60), à Hendaye (64) où les rues sont inondées et à Carcassonne (11) où il tombe 60 mm de pluie en 2h.


Les 9 et 10 septembre, une puissante remontée d'air très chaud touche la moitié Sud puis tout le pays. Le 9 septembre, il fait jusqu'à 34°C dans le Sud-ouest (vers Montauban) et le 10 septembre, on relève 35°C à Agen et Gourdon, 34°C à Vichy, Bergerac, Bourges, Troyes et 31 à 31,5°C en région Parisienne.


Arès un été parfois difficile, les Parisiens profitent des derniers beaux jours sur les quais de la Seine.


Samedi 17 septembre, une nouvelle série de violents orages éclatent entre le massif Central et la région Rhône-Alpes. Les chutes de grêle sont fréquentes, notamment à Aubenas (Ardèche) où des grêlons de 2cm mitraillent la ville pendant 15 minutes. Lédignan (Gard) est également secouée avec d'importants dégâts. La foudre tombe sur la raffinerie de Feyzin (69) et provoque un incendie spectaculaire. Il tombe jusqu'à 95 mm de pluie en quelques heures dans le département. Des trombes d'eau tombent une bonne partie de la nuit sur la région de Grenoble.
Ces orages se produisent à l'avant d'une puissante descente d'air froid annonçant l'arrivée de l'automne.


L'incendie de la raffinerie de Feyzin (69) provoqué par la foudre, le samedi 17 septembre 2011.


Dimanche 18 septembre au matin, le front froid balaye toute la France et à son passage, des flocons de neige tombent jusqu'à 1600/1700m d'altitude (Chamrousse).
Le Lundi 19 septembre, le froid s'est bien installé dans l'Est et il neige dés 1500/1600m. On mesure 2cm à Chamrousse.

Premières neiges à Chamrousse (webcam de la station)




Du 25 septembre au 3 octobre 2011, la France connait une semaine complète de ciel totalement dégagé et de chaleur record, flirtant souvent avec les records !!


Un dimanche 25 septembre très estival en Ile-de-France !

A partir du 25 septembre, un immense anticyclone s'installe sur une grande partie du continent Européen et les températures atteignent des valeurs assez exceptionnelles pour la saison.
Le lundi 26 septembre, les températures dépassent 26°C sur es 4/5eme de la France et atteignent 30°C dans le Sud-ouest.
Le Mardi 27 septembre, il fait 31°C sur une partie de l'Aquitaine et de la région Midi-Pyrénées.
A partir du mercredi 28 septembre, le ciel se dégage totalement sur la quasi totalité du pays et les conditions deviennent vraiment exceptionnelles, surtout dans l'Ouest où l'on bat parfois des records de chaleur quotidiens. Avec 18°C, il n'avait jamais fait aussi doux un 28 septembre à Brest. (on atteint 27°C en journée). Records quotidiens également à Beauvais (27°C) et Rennes (28°C). IL fait plus de 26°C absolument partout et 29°C dans Paris, 31°C à Bordeaux et 32°C à Montélimar, Bergerac, Dax, Mont-de-Marsan, Montauban, Biarritz (Anglet).
La journée du jeudi 29 septembre bat atteint les sommets avec plus de 27°C quasiment partout et souvent entre 28 et 30°C !! Pluie de records près des côtes de la Manche : 29,1°C à St-Brieuc (22), 28,8°C à Dinard (22), 28,4°C à Caen (14), 27,7°C à Deauville, 27,6°C à Dieppe (76), 27,6°C au Havre, 27,4°C à Dunkerque (59) !
La valeur maximale pour la France est enregistrée à Montauban avec 31,8°C.
En raison de cette véritable canicule, un incendie brûle une vingtaine d'hectare en Gironde.
Vendredi 30 septembre, la chaleur s'accentue encore un peu sur les régions du Nord avec un symbolique 30°C dans Paris (du jamais vu à cette date). Il fait même 31°C à 31°C à Ploumanach (22) ! C'est la température la plus élevée en France et la 2eme valeur la plus élevée de l'année sur cette station après les 32°C du 26 juin dernier...



Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google