Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Le front traverse actuellement notre région en donnant quelques pluies à son passage. l’amélioration est attendue en fin d’après-midi.



ATTENTION : merci d’attendre le début de la semaine prochaine pour télécharger la nouvelle version de l’application sur Android car il y a un bug sur le widget. Désolé pour ce petit problème très temporaire… En revanche, pas de bug sur la nouvelle version pour Iphone.

Par ailleurs, nous vous conseillons vivement de vous connecter sur notre nouvelle page Facebook >>> car il s’agit d’une réelle valeur ajoutée au site internet (avis, explications, échanges avec les internautes). Plus il y aura de monde, plus cette page aura un intérêt ;)

dimanche 25 à 12:00

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 1969...

Déposez une photo

Ecarts à la normale 1969

Repères historiques

mars : premier vol du Concorde
28 avril : les Français disent « non » à De Gaulle
21 juillet : premier pas sur la lune
17 août : le festival hippies rassemble 400 000 jeunes à Woodstock.
octobre : les américains confirment leur retrait du Vietnam


Evènements météo marquants de l’année

Nuit de la St Sylvestre : de nouvelles chutes de neige se produisent sur une grande moitié nord - l’épaisseur de neige devient importante en Bourgogne, Franche Comté et à Belfort où l’on mesure entre 17 et 30cm en plaine.


Du 7 au 18 février : les chutes de neige sont de nouveau très fréquentes, notamment le 11 février où le nord-est du pays est véritablement paralysé sous une couche de neige qui varie entre 30 et 50 cm en plaine - la neige recouvre également la Bretagne et notamment Brest où l’on mesure 26cm.


Du 24 au 28 mars : alors que le printemps officiel est déjà commencé, la neige fait de nouveau son apparition, y compris en région parisienne - inondations dans l’Hérault, notamment entre Béziers et Montpellier.


Les 9 et 10 avril : Pâques 1969 est estival - les premiers feux de forêts ont lieu dans le Var.


Chaleur record à Paris

13 avril : un brutal coup de vent provoque des dégâts sur le littoral de l’Aquitaine - les rafales atteignent 120 km/h.


Les 12 et 13 mai : une seconde vague de chaleur envahit le pays - on se baigne sur les côtes de la Manche - la température atteint 33° en Aquitaine, 31° dans le Poitou et 29 à 30° en Ile de France.


Du 18 au 21 mai : une semaine après l’arrivée prématurée de l’été, c’est presque l’hiver… Les gelées sont fréquentes au petit matin et la température descend jusqu’à -6° à Morbier (Jura).


Du 4 au 7 juin : nouvel épisode très froid pour la saison - il neige au dessus de 500 à 800 m sur presque tous les massifs, y compris dans la Creuse - il tombe 9cm de neige à Villard de Lans (1050m d’altitude, dans le Vercors) - une tornade ravage la région de St Tropez.


Fin juin : nouvel épisode de temps froid - les premiers jours de l’été 1969 ressemblent à l’automne - il neige en montagne, des inondations se produisent dans le sud-ouest et partout, on rallume le chauffage !


6 juillet : ce dimanche tourne à la catastrophe dans tout le nord-ouest du pays - alors que la météo avait annoncé un temps calme, une tempête se déclenche par surprise au large de la Bretagne - en quelques minutes, les vents atteignent la force de l’ouragan sur la pointe du Finistère avec des rafales à 157km/h à Penmarch et 156km/h sur l’île de Batz - cette tempête hors du commun en cette saison ravage ensuite toute la moitié nord - c’est après le passage de la dépression que les vents se déchaînent - des centaines de yachts chavirent en Manche alors que des campings sont entièrement dévastés en Bretagne et en Normandie - on compte 30 morts - ce véritable ouragan atteint Paris en soirée (rafales de 120 km/h au Bourget).

Sur la pointe de la Bretagne, les vents passent de la force 2 à la force 10 en quelques minutes
.


Dans la nuit du 6 au 7 juillet, tous les campeurs du Nord-ouest de la France sont réveillés en sursaut par de très violents coups de vent qui arrachent parfois leur tente. La drapeau de St-Malo témoigne de la violence du vent
.


Cartes d’analyse du 6 juillet 1969 - source: Mayençon
.


Evolution de la vitesse du vent à Batz et à Caen le 6 juillet 1969 - source: Mayençon
.
Le lendemain, on bat des records de fraîcheur avec des températures le plus souvent comprises entre 15 et 17° l’après-midi.


24 juillet : des orages particulièrement violents provoquent localement de gros dégâts dans le Centre, l’Ile de France et la Picardie - les rafales de vent atteignent 167 km/h à Châteaudun où de nombreux arbres sont déracinés.


14 août : de nouveaux orages inondent des centaines de logement en région parisienne.


23 août : l’automne tape déjà à nos portes - les températures ne dépassent pas les 15° dans les villes de la moitié nord et la neige apparaît dans la plupart des stations de sport d’hiver.


De la mi-septembre à la fin octobre : il ne pleut pratiquement pas - la sécheresse s’installe sur la France, excepté sur le Languedoc-Roussillon où l’on signale en revanche de graves inondations.


Inondations à Béziers

Les 7, 9 et 12 novembre : plusieurs tempêtes se déchaînent sur le nord et l’ouest du pays - le 9 novembre, une tornade ravage la petite commune de Grisy, en Picardie alors que les vents atteignent 169 km/h au sommet de la Tour Eiffel et 120 km/h à Colmar - le Nord Pas de Calais est particulièrement éprouvé par cette tempête qui provoque également d’importants dégâts en Belgique et aux Pays-Bas.


Du 25 novembre au 12 décembre (Pour plus de détails sur cet événement, CLIQUEZ ICI): l’hiver arrive par la grande porte et la neige recouvre peu à peu les trois quarts de la France - dans la nuit du 7 au 8 décembre, les chutes de neige paralysent le Nord Pas de Calais, la Haute Normandie, la Picardie, l’Ile de France, le Centre et le Limousin. Les températures descendent à -15° à Reims, -11° à Rouen, -10° à Lille, Orléans et Beauvais - de nouveaux épisodes neigeux mais plus espacés ont lieu à la fin du mois de décembre.






Neige à Paris


La neige tient à Toulouse


Ecarts à la normale 1969


Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google