Récupération de votre position...
Météo en France
PRUDENCE

> Le dispositif préfectoral d’alerte est maintenu en raison de la pollution aux particules fines. La circulation alternée sera reconduite demain vendredi (>>).

> Comme chaque matin depuis plusieurs jours, l’inversion de température était marquée avec, à 7 h, 7°C au sommet de la Tour Eiffel, 4°C sur notre station météo située sur les toits de St Germain des Prés, 2°C à Montsouris et -2°C sur l’hippodrome de Longchamp.

jeudi 08 à 18:42

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 9/10 (MAUVAIS)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 2011 1er trimestre....

Déposez une photo


Ecarts à la normale 2011


Évènements météo marquants de janvier à mars 2011


A partir du 5 janvier, la vague de froid débutée le 25 novembre prend vraiment fin. Le redoux et la fonte des neiges associés à des pluies fréquentes provoquent des inondations dans l’Aisne, l’Avesnois, les Ardennes et surtout le sud de la Belgique.

Les inondations à Lomme, dans le sud de la Belgique (photo Infoclimat)


A PARTIR DU 6 JANVIER: épisode de douceur marquée
Un flux de sud-ouest très doux propulse les températures à des niveaux très élevés, un peu partout en France. Le 7 janvier, il fait plus de 15°C sur le 1/3 du territoire avec un maximum de 19°C à Vizille (38) en raison d’un effet de foehn. On notera d’ailleurs qu’à Grenoble, la température minimale de la nuit du 7 au 8 janvier avoisine 15°C !
Le 8 janvier, il fait près de 20°C à Grenoble (!), 17,5 °C à Cazaux, 16/17°C à Colmar, Lyon, 15,5°C à Bourges…
.

Le 10 janvier, une avalanche provoque la mort de 4 personnes à Val d’Isère (73)
.


Le 13 janvier, la douceur revient de plus belle et les températures atteignent 19°C à Montpellier, 18°C à Marseille, 15°C à Paris et Evreux, plus de 10°C sur toute la France.
.


Après une période de douceur d’environ 15 jours, le froid revient à partir du 19 janvier. Ce froid est beaucoup moins intense que les vagues de décembre mais la neige réapparaît sur les région de l’Est le jeudi 20 janvier (notamment Belfort) ainsi que sur une partie de PACA : orage de grêle à Cagnes-sur-mer en matinée puis des averses de neige sur le Var (4/5 cm à l’intérieur du département) et sur l’est des Bouches-du-Rhône en soirée (jusque sur Marseille).
.

Les 22 et 23 janvier : Fortes chutes de neige en Corse, jusqu’à très basse altitude. La couche de neige au sol a atteint les 60 cm à 1 m à l?Ospedale dès 900 m d?altitude et 80 cm à Nebbiu. 8000 foyers sont toujours privés d?électricité en Haute Corse, principalement en Castagniccia et dans le Bozziu.
.

Samedi 29 janvier: De fortes pluies se produisent sur le Roussillon où il tombe parfois près de 100 mm (118 mm dans les Corbières, 98 mm à Leucate). Il neige dans le nord du Gard, l’Ardèche, la Drôme et le Vaucluse.

.

Mercredi 2 février: Après quelques jours de froid persistant (plaqué au sol par l’anticyclone), une perturbation de très faible activité provoque des bruines verglaçantes du Poitou-Charente aux régions du Nord. Ces bruines verglaçantes ont été largement sous-estimées. Un carambolage impliquant 40 véhicules se produit vers Roissy alors que les axes de circulation de nombreux secteurs (en dehors du centre de la capitale) se transforment en patinoire.
A Fontainebleau (77), la N7 est coupée dans le sens en raison d’un accident mettant en cause deux poids lourds. Dans le Nord, environ 25 automobilistes sont bloqués plusieurs heures dans la nuit entre Ferrière-la-Petite et Damousies. Les occupants doivent abandonner leur voiture, pour attendre le passage des saleuses.

Les pluies verglaçantes dans le Nord… Photo Infoclimat
Jeudi 3 février, un deuxième épisode de pluies verglaçantes se produit en Lorraine, nord de la Bourgogne et surtout en Alsace. Ces pluies sont parfois assez conséquentes (plusieurs mm). Le nord de la région Rhône-Alpes et la Franche Comté sont également concernées alors que ce n’était pas prévu.


Du 5 au 12 février, la douceur s’installe dans le Midi et en montagne où elle inquiète, à une semaine des vacances de sports d’hiver. Le samedi 5 février, il fait 21°C à Perpignan, 20°C au Luc-en-Provence (83), 19°C à Bormes les Mimosas (83), Manosques (04), Nîmes (30).
Le dimanche 6 février, la douceur atteint des sommets en montagne avec 19°C à Mende (48) et Barcelonnette (05), après -7°C en matinée (soit une amplitude de 26° !), 18°C à Chamonix, 16,5°C à Chamrousse (38). On relève par ailleurs 23°C à St-Paul-de-Fenouillet (66), 22,5°C à Aubenas (07), 21°C à St-Girons (09), 20°C à Narbonne (34) et Tallard (05, 600 m d’altitude), 18°C à Mont-de-Marsan (alors qu’il faisait -4°C en matinée !), 16°C à La Mure (alors qu’il faisait -11°C).
Le lundi 7 février, les amplitudes sont encore plus impressionnantes avec 31°C à La Mure - 38 (de -11°C à 20°C !), 26°C à La Mure - 04 (-7°C à 19°C), 25,5°C à Selonnet - 04 (-8,5°C à 17°C), 24,5°C à Villard-de-Lans (-5,5°C à 19°C), 24°C à Mouthe (-9°C à 15°C), 22°C au Puy (-6°C à 16°C), 19°C à Chateauroux (-4°C à 15°C).

.


Depuis la fin du mois de décembre, la moitié Sud connait un temps généralement sec et calme. Ce temps sec concerne également la moitié Nord depuis la mi-janvier.
A la veille des vacances de février, la douceur et la sécheresse deviennent inquiétantes en montagne où le manteau neigeux est limité en-dessous de 1500 m.
On observe par exemple 33 jours sans pluie à Lyon St Exupéry, St Geoirs, Chambéry Aix.

La neige commence à se faire rare à Brizon (Savoie - alt. 1650 m) - Photo Infoclimat


Le jeudi 10 février, la douceur reste plus que jamais d'actualité, notamment dans le Sud-ouest avec 21°C à Biarritz, Orthez (64), Mont-de-Marsan (40), 20°C à St-Girons (09), 18°C à Bordeaux.
La journée du vendredi 11 février est la plus douce de la série car la grande douceur remonte vers le nord et concerne par conséquent les trois-quarts de la France. Il fait particulièrement beau du Sud-ouest aux régions du Nord oavec des records pour un 11 février. Il fait par exemple 18°C à Paris !


Après un début de saison sec et inquiétant, la neige revient en montagne à partir de la mi-février et surtout à la fin du mois. Le 28 février, une avalanche fait un mort et deux blessés dans le Vercors où il tombe parfois 50 cm de neige en 24h.
.


Du 14 au 16 mars, de très fortes précipitations affectent principalement le Languedoc-Roussillon. Elles sont accompagnées d?un fort vent d?Est sur les côtes et dans le domaine de l?Autan.
Cumuls de précipitations relevés lundi 14 et mardi 15 mars (en 48 heures) :
287 mm à Castanet (Hérault)
262 mm à Labastide (Tarn)
249 mm au Mont-Aigoual (Gard)
217 mm à La Vacquerie (Hérault)
194 mm à Serralongue (Pyrénées-Orientales)
178 mm à Montdardier (Gard)
152 mm à Caunes-Minervois (Aude)
150 mm à Rousses (Lozère)
93 mm à Perpignan

Rafales de vent maximales mesurées mardi 15 mars :
118 km/h à l?Ile du Levant (Var)
107 km/h au Cap Béar (Pyrénées-Orientales)
104 km/h à Leucate (Aude)
95 km/h à Istres (Bouches-du-Rhônes)
86 km/h à Menton


Mardi 15 mars, alors que les régions du Sud connaissent un temps agité et frais, le Nord de la France bénéficie de conditions printanières.

Températures maximales relevées mardi 15 mars :
21,4°C à Auxerre
21,2°C à Chartres
21,1°C à Romorantin
20,8°C à Paris-Montsouris
20,6°C à Strasbourg
20,5°C à Orléans et Nevers
20,4°C à Bourges et Châteaudun
20,2°C au Mans


Mercredi 16 mars, vers 16h, un fort orage accompagné de grêle s'abat sur Voiron (Isère). Les chutes de grêle et les rafales de vent causent quelques dommages matériels.



Les rues de Voiron (38) après l'orage de grêle…(photo Infoclimat)
.



Du 23 au 26 mars, la douceur revient sur tout le pays avec un ciel souvent bien dégagé. La végétation s'éveille brutalement et la sécheresse se poursuit sur de nombreuses régions (notamment la moitié Nord).

Le printemps est bien là ! (photo Infoclimat prise près de Paris).

Températures maximales du 25 mars. La veille, il a fait jusqu'à 24°C à Guérêt (19).




Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.

Une application est disponible pour cette ville. N'hésitez pas à la télécharger gratuitement !


Google