Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Sous quelques cumulus de beau temps, la température a approché les 27° en fin de journée sur la capitale. Le même programme est envisagé pour demain.

samedi 23 à 21:14

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 4/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Les chroniques météo de l'année 2010 4ème trimestre....

Déposez une photo

Ecarts à la normale 2010


Évènements météo marquants d'octobre à décembre 2010


Vendredi 1er octobre : Fortes pluies en Bretagne
Le Finistère, le Morbihan puis le Calvados (Basse-Normandie) sont concernés par une perturbation très active. Il tombe 58 mm de pluie à Brest en 20h (le record étant de 72 mm en 24h).
.

Douceur exceptionnelle du 7 au 10 octobre
Durant ces 3 jours, un courant de sud chaud concerne toute la France.
Le jeudi 7 octobre, il fait plus de 25°C sur le quart Sud-ouest. Le 8 octobre, il fait :
26°C à Nantes, 27°C à Dax et Biarritz, 28°C à Marseille.
Le 9 octobre, il fait plus de 23°C sur presque toute la France avec 24°C à Paris (sous un soleil absolument radieux) et 26°C à Clermont-Ferrant. La grande douceur ou "chaleur” s’estompe par la suite avec l’orientation des vents au nord-est et l’arrivée d’air plus frais par l’Europe Centrale.
.

Episode Méditerranéen des 10 et 11 octobre
Le 10 octobre, de fortes pluies venues d’Espagne et de Méditerranée se déversent notamment sur le Roussillon, l’Hérault et l’est de la région Midi-Pyrénées (où l’épisode est jugé assez exceptionnel). Une partie de la Corse est également touchée.
Il tombe jusqu’à 200 mm de pluie dans l’Aude, 179 mm à St-Paul-de-Fenouillet (66), 170 mm à Durban Corbières (11), 164 mm au Perthus (66) et 138 mm à Perpignan.
Des vagues de 5 à 7 m provoquent quelques inondations côtières entre Cerbère et Sète ainsi qu’entre le Cap Sicié au Dramont (pour les côtes Varoises).
Les rafales de vent d’est atteignent 113 km/h au Cap Béar (66) et 107 km/h à Leucate (11).

Débordement du port de Valras-Plage (34)
.

17 octobre
Une descente d’air froid particulièrement musclée concerne toute la France. Quasiment aucune gelée matinale n’est observée. En revanche, les températures maximales sont parfois proches des records pour un 17 octobre.
Des averses de neige se produisent en Auvergne, sur les Vosges, le Jura et les Alpes. Les flocons les plus bas tombent vers 550/650 m dans la Loire et la Haute-Loire.

Il neige à Messinhac (43 - alt. 880 m)
En raison de la persistance de la couverture nuageuse sur les trois-quarts de la France, les températures sont parfois très proches des records pour un 17 octobre. Le record de 1894 est même battu à Paris avec 8,3°C de maxi contre 9,0°C en 1894.

Températures maximales du 17 octobre 2010
.

26 octobre
Les gelées sont encore une fois très fréquentes et parfois fortes pour la saison. On relève -7°C à Mourmelon-Grand (Marne), -6°C à Charleville-Mézières (08), -5°C à Doucy (08),Doncourt-les-Conflants (54) et Romorantin (41), -4°C à Chartres (28), Reims (51) et Châtillon-sur-Seine (21), -3,5°C à Sens (Yonne) et +1°C à Biarritz (4eme valeur la plus basse pour un mois d’octobre).
. Entre samedi 30 et dimanche 31 octobre
Deux épisodes fortement pluvieux concerne les régions du Sud-est (notamment les Cévennes et PACA).
Il tombe 431 mm de pluie en 36h à St-Maurice de Valenton (48), 227 mm à Villefort (48), 243 mm à St-Cecile-d’Andorge (30), 98 mm à Nice (06).
Les pluies persistent sur la Côte d’Azur, le Var et les Bouches-du-Rhône le jour de la Toussaint (le lundi 1er novembre). Un quartier de Villeneuve-Loubet (06) est évacué en raison des inondations.
.

Douceur exceptionnelle de la nuit du 3 au 4 novembre et de la journée du 4 novembre
La France est influencée par un puissant courant de sud-ouest qui prend directement sa source au niveau des Caraïbes. Comme la nuit est couvert, les températures ne baissent pas et des records absolus de douceur pour un mois de novembre sont BATTUS !!
Il fait 15,4°C à Paris-Montsouris (précédent record le 1er novembre 1924 avec 15,2°C), 14,8°C à Orly (14,4°C en 1924), 15,3°C au Bourget (14,4°C en 1924), 14,5°C à Lille (13,8°C en 2005), 13,8°C à Rouen (13°C en 2005), 14,5°C à Caen (14,4°C en 2005) et au Mans (14,3 en 2002), 14°C à Alençon (13,5°C en 2002).
Par ailleurs, il a fait jusqu’à 25,5°C près de Montpellier (à Ach).
.

7 et 8 novembre : tempête sur la façade Atlantique
Une très profonde dépression 960 hpa déboule d’Irlande vers la Bretagne. Les vents atteignent 112 km/h à Cap Breton, 117 km/h à Biscarosse et surtout d’énormes vagues sur la côte Basque où quelques inondations sont signalées. Des pluies diluviennes ont également lieu sur cette région avec localement 80 mm en 24h.
.

Jeudi 11 novembre
Suite aux fortes chutes de neige sur le nord des Alpes (30/50 cm au dessus de 2500m), une avalanche (très rare en cette saison) se produit entre Val d’Isère et Le Formet. Elle emporte 3 personnes et le bilan est de 1 mort.
.

Week-end des 13 et 14 novembre: Fortes pluies dans le Nord-ouest
Une zone de fortes pluies fait quasiment du sur-place pendant plus de 24h de la Bretagne au Nord-Pas-de-Calais engendrant des cumuls de pluies importants (jusqu’à 78 mm en 24h dans le Morbihan, 70 mm à Guiscriff (56), 68 mm à Plouay (56), 59 mm à Rostrenen (29).
.

Du 25 novembre au 5 décembre : VAGUE DE FROID EXCEPTIONNELLE

Dans la matinée du jeudi 25 novembre, de l’air froid en provenance de Scandinavie envahit progressivement tout le Nord de la France et des chutes de neige se produisent entre la Touraine et la Lorraine. Dans l’après-midi du 25 novembre, des averses de neige se déclenchent sur toutes les régions du Nord (y compris l’IDF).
Vendredi 26 novembre au matin, la neige gagne les plaines de la région Rhône-Alpes (notamment Lyon, Annecy, Chambéry, Grenoble). D’autres averses de neige se produisent sur de nombreuses régions l’après-midi (notamment dans l’Essonne). Puis un 2eme épisode neigeux s’étend du Périgord au nord de l’Auvergne en soirée puis concerner tout le Massif central jusqu’aux Alpes, la Bourgogne puis le quart Nord-est (y compris les plaines avec 8 cm à Beaune) dans la journée du samedi 27 novembre. De fortes averses de neige ont lieu dans la soirée du 27/11 vers Dunkerque où il tombe 10 cm !
Dimanche 28 novembre, une zone de neige se forme sur les Pays de la Loire et prend de l’ampleur en se dirigeant vers l’Orléannais puis le sud de l’IDF et de la Champagne. Il tombe 15 à 20 cm de neige collante près d’Orléans ! (un record depuis la 2eme guerre mondiale) et 2 à 8 cm de neige sur le sud du 91 et surtout du 77.

20 cm de neige à Orléans…
Mardi 30 novembre, les températures minimales descendent à
-16,8°C à Guillon (28), -15,3°C à Orléans (45), -13,4°C à Châteaudun, -13°C à Luxeuil (70), -12,6°C à Mulhouse (68), -11,4°C à Blois (41), -11,3°C à Chartres (28). Ces températures sont les plus basses enregistrées en plaine pour un mois de novembre !!
Par ailleurs la neige s’invite de nouveau sur la région Rhône-Alpes, notamment en soirée.
Mercredi 1er décembre au matin, la couche de neige atteint des épaisseurs impressionnantes en région Rhône-Alpes avec :
38 cm à Chambéry (où il n’avait pas autant neigé en 24 h), 27 cm à Grenoble, 25 cm à Lyon St Exupéry, 22 cm à Ambérieu, 17 cm à St-Etienne, 16 cm à Vichy et 8 cm à Clermont-Ferrand.


Grenoble sous 30 cm de neige ! (voir blog de Lionel), Par ailleurs, de l’air encore plus froid envahit le Nord de la France et la température baisse dans le courant de la journée avec quelques chutes de neige faibles.
Jeudi 2 décembre, quelques chutes de neige se produisent sur le Bassin Parisien (1cm à Paris) mais surtout sur le nord de la Bretagne, l’ouest et le nord du Cotentin où l’on mesure localement jusqu’à 60 cm !! Des centaines d’automobilistes sont bloqués durant toute la nuit sur la RN12 (Lamballe).
Il neige également sur le Poitou-Charentes et le Bordelais (2/5cm).

20 à 30 cm de neige à Cherbourg ! (photo Infoclimat)
Vendredi 3 décembre, la température atteint -15°C à Mulhouse. Une zone de neige balaye de nouveau la région Rhône-Alpes, le nord de l’Auvergne, la Franche Comté et la Bourgogne (2 à 10 cm) mais c’est surtout au nord de la Bretagne ainsi que dans le 50 et le 14 que les averses de neige sont les plus fortes. On mesure :
22 cm à St-Brieuc (22)
16 cm à Vichy (03)
11 cm à Guernesey (île Anglo-Normande)
10 cm à Bourges (18)
5 cm à Clermont-Ferrand (63)
Samedi 4 décembre: Après une nuit glaciale sur certaines région (-12°C à Beauvais), le froid recule mais des pluies précédées de neige et de pluies verglaçantes concernent le nord des Pays de la Loire, la Normandie et surtout l’IDF, la Piacrdie, le Nord-Pas-de-Calais et la Champagne. Il tombe environ 3 cm de neige à Paris (chutes les plus importantes depuis le début de l’épisode).

La neige à Paris (vers midi) - (photo Infoclimat).

Dimanche 5 décembre, le froid est balayé par l’air océanique sur une grande moitié Sud de la France (après -12°C à Grenoble, la température bondit à 8°C !). En revanche, le froid résiste un peu sur un 1/3 nord du pays et il neige à St-Quentin (4cm).



La fonte des neige associée à de fortes pluies et à la marée haute provoquent des inondations historiques à Cherbourg. Une partie de la ville est noyée sous 2 m d’eau !

Photo Infoclimat



Trois randonneurs sont emportés dans le col des Ayes, à proximité de la commune de Saint-Pancrasse.
Attention car le risque d’avalanche restera très élevé tout au long de la semaine.



Mardi 7 décembre
Alors que la douceur atteint des valeurs remarquables dans le sud (quasiment 24°C à Calvi et 22°C à St-Jean-de-Luz), les régions situées au nord de la Loire restent plongées dans le froid. Une perturbation remonte dans cet air froid et des chutes de neige se produisent du Perche au sud de la Champagne en passant par l’IDF (notamment sur le 78 et le 95). On mesure 4 cm à Alençon et 2/3 cm sur l’ouest et le sud de Paris (y compris la capitale). Des pluies verglaçantes ont lieu en soirée sur le 78, le 95 et le 51.
Dans le même temps, des inondations liées à la fonte des neiges et à de fortes pluies se produisent dans le Doubs. Une centaine de résidents de deux maisons de retraite de la communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard (Doubs).

Mercredi 8 décembre : TEMPÊTE DE NEIGEEXCEPTIONNELLE EN IDF
Une nouvelle perturbation (plus active que la veille) alimentée en air exceptionnellement doux remonte dans l’air froid et provoque des chutes de neige lourde et remarquables des Pays de la Loire à l’IDF, Champagne et Lorraine. On mesure localement jusqu’à 18 cm vers Meudon et sur le nord de la Seine-et-Marne, 13 cm à Trappes (78), 11 cm à Paris-Montsouris, 9 cm à Chartres. La circulation devient extrêmement difficile sur les axes franciliens et la région connaît l’une des pires paralysie routière de son histoire ! (jusqu’à 350 km de bouchons cumulés ont été recensés dans et autour de Paris)Des milliers de salariés franciliens passent la nuit au bureau, dans des centres d’hébergement, chez des amis ou à l’hôtel. La seule commune de Vélizy annonce avoir hébergé plus de 7000 personnes. Même situation dans les aéroports. Près d’un millier de personnes sont bloquées au Commissariat à l’énergie atomique, 2800 salariés passent la nuit au Technocentre Renault de Guyancourt et environ un millier d’automobilistes passent la nuit bloqués par la neige, dont 400 sur la seule N118.


La place des Invalides dans la tourmente… -
Photo infoclimat



Le chaos de la R118…
.

A partir du lundi 13 décembre : NOUVELLE VAGUE DE FROID surtout accompagnée de fortes chutes de neige 


De l’air très froid d’origine continentale s’infiltre de nouveau par le nord-est de la France. Ce froid d’abord sec, devient un peu plus humide le mardi 14 décembre (averses de neige des régions du Nord, au Nord-est et au Poitou) avant une nouvelle offensive d’air froid sec dans la nuit du mardi 14 au mercredi 15 décembre*. Mercredi 15 décembre au matin, il gèle sur toute la France (sauf sur la pointe de la Bretagne) et l’on bat un record de froid à Nice où il fait près de 0°C. On notera d’ailleurs que cette vague de froid est plus intense que la précédente dans le Midi. Mercredi 15 décembre après-midi, des chutes de neige descendent de la Champagne-Ardenne aux monts du Lyonnais.
Jeudi 16 décembre, il fait jusqu’à -15°C à Chaumont (51) et -12°C à Nancy. Une perturbation très active poussée par de l’air très froid en provenance d’Islande descend sur le nord de la France dans l’après-midi. Comme le redoux est important, il pleut sur une grande moitié Ouest mais il neige dans le Nord-est et la neige réapparaît le soir sur le Nord-Pas-de-Calais. Dans la nuit du 16 au 17 décembre, il tombe 5 à 10 cm de neige sur une partie du Nord-Pas de Calais et de la Picardie, 5 cm en Haute-Normandie, 1 à 3 cm en IDF (notamment le 78), 15 à 20 cm sur le nord de la Lorraine et 5 à 10 cm sur Rhône-Alpes (notamment Grenoble, Chambéry, Annecy), la Bourgogne, l’Auvergne et un peu plus tard sur une partie de Midi-Pyrénées.

8 cm de neige dans la nuit du 16 au 17 décembre près de Lille
Photo Infoclimat


Dans l’après-midi et la soirée du 17 décembre, une forte instabilité liée à l’arrivée de l’air très froid sur la Manche provoque de fortes averses de neige en Bretagne, au nord de l’IDF (8 cm à Mantes-la-Jolie) et surtout en Haute-Normandie, Picardie et Nord-Pas-de-Calais où il tombe parfois 20 cm de neige !! Une trombe se produit même près du Havre. Dans la nuit, le thermomètre affiche -13°C à Beauvais et localement jusqu’à -16°C au centre de la Picardie.

Amiens sous les plus fortes averses… (10 cm dans les rues !)
Photo Infoclimat


Samedi 18, une nouvelle perturbation neigeuse traverse les régions situées au nord de la Loire. Le nord de l’IDF et la Picardie sont de nouveau très touchées car une petite dépression passe à proximité. Il tombe 3 à 7 cm en moyenne et la neige tient un peu dans Paris (5cm à Montsouris).
Dimanche 19, une 3eme perturbation (plus active que la précédente) circule de nouveau au nord de la Loire. Les fortes chutes de neige affectent les Pays de la Loire et le nord de la Bretagne dans la nuit (15 cm à Laval) puis la Normandie, l’IDF, la Picardie, le Nord-Pas-de-Calais, la Champagne-Ardenne et le nord de la Lorraine. 6000 passagers sont bloqués à l’aéroport de Roissy ! A la fin de l’épisode, l’épaisseur de neige totale atteint 30 cm en Picardie et au nord de la Champagne-Ardenne, 20 à 25 cm au nord de la Normandie et de l’IDF...

Plus de 20 cm de neige à Franqueville-St-Pierre (76) - auteur : Bertrand Leboiteux 


Lundi 20, un 4eme épisode neigeux tout à fait imprévu se produit de la Normandie à l’IDF et au nord de la Lorraine. Cette neige abondante arrive à l’heure de pointe, notamment en IDF où il tombe 5 à 15 cm du centre de Paris à l’Essonne et aux Yvelines ! De gros embouteillages ont lieu mais la situation est moins dramatique que le 8 décembre. La couche de neige dépasse souvent 20 cm en banlieue et atteint parfois 40 cm voir davantage en Normandie, Picardie, nord de la Champagne-Ardenne…

4eme épisode neigeux en 4 jours dans l’Essonne (photo Infoclimat.fr prise à Courcouronnes) 


Mercredi 22 au soir, une zone de pluies remonte des Pays de la Loire au département du Nord en passant par l’IDF. Les pluies se transforment assez rapidement en neige mais comme les températures restent situées autour de 0°C, la neige a du mal à s’imposer dans Paris alors qu’il tombe plus de 10 cm sur les hauteurs des Yvelines et du 92… (12 cm à La Celle St-Cloud). 



Jeudi 23 décembre, une nouvelle zone de précipitations en provennace de Bourgogne (pluies Méditerranéennes) rencontre de nouveau l’air froid situé plus au nord et la neige tombe en abondance sur le 77, le 51, les Ardennes, le Valenciennois et surtout dans l’Aisne où des congères d’un 1m de haut se forment par un vent de nord-est fort. La neige recouvre également le reste de l’IDF avec une couche supplémentaire de 2cm, y compris dans Paris où elle tient davantage que la veille au soir.
En soirée, l’air froid gagne du terrain sur de nombreuses régions et il neige entre Bordeaux, Périgueux et l’ouest de Midi-Pyrénées (2 à 5 cm).

Des congères de plus de 1 m de haut se forment dans l’Aisne où 90 % des routes sont bloquées !! 40 à 50 cm de neige en moyenne. 


Vendredi 24 décembre, il neige sur les trois-quarts de la France mais la neige touche surtout les régions du Nord-est (Lorraine, Alsace). Des nombreux voyageurs restent bloqués dans les aéroports pour la nuit de Noël, notamment à Roissy où il s’agit d’une situation historique. 


Samedi 25 décembre, le nord de la Lorraine et de l’Alsace se réveillent sous une couche de neige de 15 à 40 cm. Il faut remonter à l’année 1970 pour retrouver autant de neige en France un matin de Noël.


Dans la nuit du 25 au 26 décembre, la température descend à -8/-9°C en banlieue Parisienne, -22,5°C à Buhl-Lorraine (57), -21,6°C à Réding (57), -19°C à Langres (52), -18°C à Strasbourg, -16°C à Vichy et Nancy, -13°C à Metz, -12,5°C à Clermont-Ferrand, -12°C à Dijon, -11,5°C à Beauvais et Chartres…

Le Nord-est de la France (mais aussi d’autres régions) s’apprêtent à connaître une nuit polaire ! (Photo Infoclimat
.

Mardi 28 décembre: La fin de la vague de froid est marquée par un épisode de pluies verglaçantes qui provoque de nombreux accidents sur les chaussées transformées en patinoire dans le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, l’IDF, une partie du Centre et de la Normandie. Il s’agit de neige en Champagne-Ardennes et plus à l’Est.

Avec des températures inférieures de 3°C par rapport à la normale, le mois de décembre 2010 est le plus froid depuis décembre 1969

Ecarts à la normale 2010

Déposez une photo

Les graphiques présentés ci-dessus sont le fruit d'un très long travail personnel. Il s'agit des écarts à la moyenne des températures et des précipitations, calculés en moyenne pour l'ensemble de la France. Les noms des régions indiquent les extrêmes. Ces informations ne peuvent pas être utilisées à des fins commerciales.  Guillaume Séchet


Les documents mentionnés ci-dessus sont le fruit d'une recherche personnelle de plusieurs années à Météo-France ainsi que dans la plus grande librairie de presse ancienne de France ("La Galcante"). Grâce à ce travail de très longue durée nous possédons la plus importante banque de données en la matière (plus de 10 000 documents). Ainsi, entre 1999 et 2007, j'ai pu réaliser la rubrique "de temps antan", diffusée quotidiennement sur la Chaîne Météo et plusieurs ouvrages sur les évènements météo en France, dont le livre « Quel temps ! - chronique de la météo de 1900 à nos jours » Éditions Hermé - il s’agit d’une chronique abondamment illustrée répertoriant les principaux événement météo année par année, en France depuis 1900. Si vous avez des documents sur des évènements climatiques et que vous désirez les publier dans cette rubrique, n’hésitez pas à me contacter. Merci beaucoup. Guillaume Séchet.
Google