12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Apogée des pollens d'ambroisie et des allergies associées

jeudi 8 septembre 2016

Alors que les classiques rhumes des foins apparaissent au printemps puis diminuent au mois de juin, les allergies provoquées par le pollen d'ambroisie sont beaucoup plus tardives : elles commencent en général vers la mi-août et atteignent leur apogée en septembre.

Image d'illustration pour Apogée des pollens d'ambroisie et des allergies associées
Ambroisie en fleurs

Le pollen de cette plante originaire d'Amérique du Nord provoque notamment rhinites, conjonctivites, trachéites, asthme, démangeaisons et autres atteintes cutanées. Malgré des campagnes d'arrachage régulières, l'ambroisie est largement présente dans le centre et le sud de l'Europe. Afin de limiter sa propagation, sa présence peut être signalée sur cette plateforme.
Image d'illustration pour Apogée des pollens d'ambroisie et des allergies associées

Selon le Réseau national de surveillance aérobiologie (RNSA), nous subissons actuellement le pic de dispersion de ce pollen, plus particulièrement sur les départements des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté (bulletin complet).

Image d'illustration pour Apogée des pollens d'ambroisie et des allergies associées

Selon une étude publiée récemment par la revue Environmental Health Perspectives (>>), l'allergie au pollen d'ambroisie pourrait toucher 70 millions d'Européens d'ici  2050 (2 fois plus qu'aujourd'hui) du fait du rallongement des périodes de temps estival en lien avec le réchauffement climatique et de la propagation naturelle de la plante.

Image d'illustration pour Apogée des pollens d'ambroisie et des allergies associées