12 résultats
Chargement

Froid ? Neige ? Quelles tendances météo pour les fêtes de Noël 2021 ?

jeudi 16 décembre 2021

Les fêtes approchent à grands pas et beaucoup se demandent à quelles conditions météorologiques le Père Noël devra se confronter. Faut-il s'attendre à du froid et à un Noël blanc ? Premiers éléments de réponse.

 

 

Vers un conflit de masses d'air pour Noël ?

 

Autant vous le dire tout de suite, nous ne pourrons vous faire aucune affirmation quant à la météo de Noël 2021 dans cet article. Non seulement parce que l'échéance est encore assez lointaine mais aussi et surtout parce que les modèles partent dans tous les sens depuis quelques heures ! La comparaison ci-dessous illustre le scénario du modèle américain pour le 25 décembre 2021 selon le scénario de 06h (à gauche) et le scénario de 12h (à droite) : nous passons du coq à l'âne en 6h de temps : d'un calme plat sous l'anticyclone à un temps perturbé en plein conflit pluvio-neigeux !

 

Scénarios de 6h (à gauche) et de 12h (à droite) du modèle américain pour le 25 décembre 2021 - via meteociel.fr

 

 

 

Si les modèles pataugent ces derniers jours, c'est toutefois le deuxième scénario proposé ci-dessus qui prend un net avantage lorsque l'on regarde l'ensemble des modèles en date du 16 décembre 2021. Autrement dit, celui d'un conflit de masses d'air sur le pays. D'ailleurs, les ensemblistes (moyenne de tous les scénarios) font clairement ressortir cette tendance pour la période de Noël : un anticyclone migrant vers l'Islande et des basses pressions des Açores vers le bassin méditerranéen.

 

Modélisation de l'anomalie de pression pour la période de Noël 2021 via l'ensembliste européen - via ECMWF

 

Si la configuration de la carte ci-dessus venait à se confirmer, un flux continental vraiment froid concernerait le nord de la France, en provenance du nord-est du continent, tandis que les dépressions ibériques et méditerranéennes feraient épisodiquement remonter de l'air doux sur le sud de la France. Cette configuration est favorable à d'importants conflits de masse d'air, pouvant favoriser les creusements dépressionnaires parfois responsables d'épisodes pluvio-neigeux.

 

 

 

 

Des incertitudes notables

 

Le scénario d'un conflit de masses d'air dans les parages de la France - qui a pris du galon ces dernières heures - risquerait de faire s'arracher les cheveux aux météorologues! En effet, il induit inévitablement de fortes incertitudes dans les prévisions car il reste à cette heure impossible de définir où va se situer la frontière entre l'air froid continental et l'air plus doux aux racines sub-tropicales, tant les modélisations sont évolutives.

 

Possibles scénarios de conflit de masse d'air en fonction de la position des centres d'action - Météo Villes

 

S'il n'est pour l'instant pas possible de définir les régions où le conflit de masses d'air pourrait se positionner, les cartes ci-dessus illustrent l'importance de le savoir. Avec un anticyclone remontant très au nord, l'activité dépressionnaire remonterait également et l'air froid avec elle : la zone tampon entre air froid et air doux serait alors plutôt située vers l'Angleterre, le Benelux ou l'Allemagne, si bien que le temps ne serait pas vraiment hivernal en France (scénario 1). À l'inverse, si les centres d'action circulent un peu plus au sud et que les dépressions plongent davantage en Méditerranée, l'air froid envahirait au moins une bonne partie nord de la France, qui se trouverait alors exposée à des épisodes pluvio-neigeux en étant située au cœur du conflit de masses d'air (scénario 2).

 

 

 

 

D'ailleurs, un simple coup d'oeil aux diagrammes des différents scénarios permet d'illustrer l'ampleur des incertitudes pour la période des fêtes. Le diagramme ci-dessous, valable pour Paris, montre de très faibles écarts entre les scénarios jusqu'au 23 décembre 2021 avant que ceux-ci ne partent dans tous les sens à partir du Réveillon de Noël ! Pour la fin de l'année, il y a une vingtaine de degrés d'écart entre les scénarios les plus froids et les scénarios les plus doux - montrant à quel point les modèles peinent à savoir où se situera le conflit de masses d'air. Dans ce contexte, il est prématuré de dire quelles seront les régions dans l'air froid et quelles seront les régions dans l'air doux.

 

Projection des températures à Paris jusqu'à la fin 2021 selon l'ensembliste américain - via meteociel.fr

 

 

 

Malgré tout, il est d'ores et déjà possible de dégager l'option d'un dégradé thermique du nord vers le sud, qui va de pair avec les situations de conflit de masses d'air. Ainsi, les ensemblistes montrent que les régions du nord et du nord-est de la France ont 50 à 75% de chance de voir le thermomètre passer sous le 0°C pour Noël 2021 tandis que les probabilités sont minimes entre l'Aquitaine et les régions méditerranéennes. Si l'hiver pourrait se manifester au nord, rien n'est moins sûr pour le sud...

 

Probabilité d'observer une température minimale inférieure à 0°C à Noël 2021 - via ECMWF

 

 

 

 

Vers une fin d'année froide ?

 

Les tendances à long terme misent sur une fin d'année froide sur une grande partie du continent européen. Le flux continental dominerait de la Russie jusqu'au nord de la France. La bataille entre l'air froid et l'air doux risque d'être rude et même si le favori actuel semble être le froid, il semble logique que l'air froid soit plus marqué au nord tandis que les températures pourraient fluctuer au sud. Ainsi, le déficit thermique modélisé pour la fin 2021 est faible sur le sud de la France (proche de -1°C) tandis qu'il grimpe vers -3 à -4°C dans le nord du pays - où l'hiver pourrait vraiment s'affirmer.

 

Modélisation de l'anomalie thermique moyenne du 24 au 31 décembre 2021 - via MetDesk

 

 

Quoiqu'il en soit, il existe de nombreuses incertitudes concernant la tendance de la période des fêtes de fin d'année. Nous ne pouvons que vous recommander de consulter quotidiennement nos bulletins de prévisions >>> afin d'être tenu informé des possibles changements à venir.

 

 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    S'abonner à Météo-Zen
    Météo-Zen est une offre d'abonnement à 1,99 € par mois sans engagement qui permet entre autres de surfer sans pubs sur les sites et applications mobiles Météo-Villes.
    Découvrir
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidés jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don