Menu
12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

L'été 2017 est-il pourri ?

vendredi 18 août 2017

Des bruits courent depuis quelques jours sur le Nord et l'Ouest de la France, relayés par la presse : l'été 2017 serait "pourri" !

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ? Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Les personnes exprimant ce ressenti sont de bonne foi et il n'est pas question ici de les mépriser. En effet, on comprendra aisément qu'un vacancier ayant opté pour cette première quinzaine d'août près de la Manche pourra qualifier la météo de "son" été comme "pourrie". Il est en outre vrai que la période du 16 juillet au 15 août, soit celle où nos concitoyens profitent le plus de leurs congés d'été, fut assez fluctuante voire carrément médiocre au Nord et à l'Ouest : plus fraîche, moins ensoleillée et parfois plus humide que la moyenne.

Le graphique suivant situe 12 villes par rapport à la température diurne (abscisse) et l'ensoleillement (ordonnée) vis à vis de la normale. Ainsi, celles placées en bas à gauche sont les plus fraîches et les plus nuageuses et celles en haut à droite les plus chaudes et les plus ensoleillées par rapport aux moyennes 1981 / 2010.

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Reproduisons l'exercice avec cette fois le nombre de jours secs ou presque en ordonnée (à savoir présentant une pluviométrie inférieure à 1 mm).

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Nous constatons que Brest, Nantes, Bourges, Bordeaux, Toulouse ou Paris n'ont, en effet, guère brillé par leur caractère estival pendant la période. Mais lorsque le météorologiste dressera le bilan de l'été, il considérera les 3 mois s'écoulant du 1er juin au 31 août, et prendra donc en compte la première partie de cet été qui, rappelons-le, était particulièrement chaude, assez bien ensoleillée et assez sèche sur la majeure partie de la France. Ainsi, au final, l'été 2017 qualifié de "pourri" par certains se révélera sans doute comme l'un des plus chauds des mesures au plan national !

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?
Gaétan HEYMES (Météo-France)

Rappelons que nous avons souffert de pics de chaleur parfois caniculaires jusqu'à la mi-juillet puis de nouveau début août sur le Sud-Est avec une surmortalité liée à la canicule estimée à 580 décès (+6%) pour le seul mois de juin (>>).

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Rappelons aussi que malgré les pluies, 212 arrêtés sécheresse concernent 84 départements (>>) et qu'en profondeur, 71% des nappes phréatiques affichent un niveau modérément bas à très bas (>>). Plus de 13 000 hectares ont brûlé par incendie sur le Sud-Est.

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?

Le soleil et la chaleur auront tendance à gagner plus au Nord en début de semaine prochaine, à suivre via notre bulletin national de prévision mis à jour quotidiennement (>>).

Image d'illustration pour L'été 2017 est-il pourri ?
 

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don