12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

La chaleur attise de violents orages

vendredi 7 juillet 2017

La masse d'air chaude qui nous concernait ces derniers jours (>>) s'est avérée particulièrement instable. Dès lors, de nombreux orages sont parvenus à se développer en fin de semaine.

Le week-end du samedi 8 et dimache 9 juillet a été particulièrement actif sur le front des orages. Pas moins de 381 582 éclairs ont été recensés sur ces deux journées (204 194 pour samedi, 177 388 pour dimanche), soit 16% du total observé en cette année 2017.

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents oragesImage d'illustration pour La chaleur attise de violents orages

Impacts de foudre observés le samedi 8 juillet et le dimanche 9 juillet 2017 - LightningMaps

C'est sur le Nord du Massif-Central que ces orages se sont avérés les plus violents lors de la journée de samedi. Hormis la grêle, de virulentes rafales de vent ont été observés sous les cellules orageuses les plus musclées, atteignant 101km/h à Clermont-Ferrand et même 108km/h à Vichy.

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages

Orage avec arcus remontant sur Cercy-la-Tour (58) - samedi 8 juillet - Flavien Lefebvre

Dimanche, l'activité électrique est restée très importante. Compte tenu de la faible mobilité des cellules orageuses, de fortes accumulations et des inondations locales ont pu être observées en divers endroits du pays. C'était notamment le cas en fin d'après-midi sur l'agglomération de Nantes, puis sur Paris et l'Ile-de-France en soirée où des records d'intensité ont été battus ! (>>)

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages

Inondation sur Nantes - dimanche 9 juillet 2017 - Twitter @Cerise

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages

Inondation dans le métro Parisien - dimanche 9 juillet 2017 - Twitter B. Piekacz

 

Malgré une petite accalmie aperçue le vendredi 7, la journée du jeudi 6 juillet avait déjà été particulièrement orageuse au Nord de la Seine et du Benelux à l'Allemagne.

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages

Un orage matinal avait surpris les parisiens (>>, >>), devenant fort sur l'Est de l'Ile-de-France, plus encore en Seine-Saint-Denis où de violents phénomènes venteux ont fait quelques dégâts (>>, >>).

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages
Orage matinal sur Paris (75) - 6 juillet 2017 - Bertrand Kulik

Les orages les plus nombreux et les plus violents ont néanmoins éclaté en Seine-Maritime et au Nord de la Seine, en matinée puis à nouveau en fin de journée. Des rafales de vent avoisinant 100 km/h ont été relevées sur l'Oise et sur le littoral du Nord et de gros grêlons atteignant jusqu'à 5 cm de diamètre recueillis (>>). La ligne SNCF entre Creil et Amiens a été coupée (>>).

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents oragesImage d'illustration pour La chaleur attise de violents orages
Grêlons de 4,5 cm à Sault (Somme) - 6 juillet 2017 - FearOfDisappearing
Mammatus sur Arras (Pas de Calais) - 6 juillet 2017 - Web Agence Lille


Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages
Orage près de Sains-Morainvillers (Oise) - 6 juillet 2017 - Alex Jennequin

Image d'illustration pour La chaleur attise de violents orages