12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Le déluge Corse du 31 octobre 1993

lundi 31 octobre 2016

Les 31 octobre et 1er novembre 1993, la Corse est touchée par un épisode pluvieux et orageux d'une intensité exceptionnelle, occasionnant des inondations catastrophiques. C'est la façade orientale de l'Ile de Beauté qui subira les plus gros effets de ces violents orages, avec de graves conséquences...

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Crue du Cavu à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio - P-A. Fournil / Corse-Matin

D'après la Protection Civile on dénombrera au total 6 victimes (4 en Haute-Corse et 2 en Corse du Sud). Sur le seul département de Haute-Corse, 129 communes sont sinistrées, et 6 villages sont totalement isolés, parfois pendant près de 10 jours. Plus de 800 interventions des pompiers seront recensés, et plus d'une centaine de personnes seront secourus, parfois par hélitreuillage comme seul moyen possible. Les ponts du Travu et de la Solenzara (tous deux sur la commune même de Solenzara) seront détruits par les flots, tandis que l'aéroport de Bastia et la centrale thermique de Lucciana sont inondées.

En Corse du Sud, les vallées du Rizzanèse et de la Solenzara sont rendus totalement inaccessibles (notamment via 5 ponts emportés au dessus du Rizzanèse) isolant là également certains villages. De très nombreux dégâts sont visibles dans les exploitations agricoles, et certains campings sont détruits. L'aérodrome de Propriano est même fortement endommagé par ces crues dévastatrices jamais observées sur cette région depuis un siècle.

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Pont génois Spin'a Cavallu avant et pendant la crue du Rizzanèse - Corse-Matin

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Le Cavu en furie à Sainte-Lucie de Porto-Vecchio - INA / France 3

Suite à ces inondations, la plupart des réseaux électriques et téléphoniques sont inutilisables, et les canalisations d'eau sont rompues pendant plusieurs jours, concernant plusieurs milliers de foyers.

 

Journal télévisé France 3 du 2 novembre 1993 - INA / France 3

 

Les cumuls pluviométriques observés sur une surface géographique étendue peuvent alors témoigner du caractère exceptionnel de ces inondations, et permettent de se rendre compte de l'ampleur des dégâts.

Entre la matinée du 31 octobre et celle du 2 novembre 1993, soit en l'espace de 48 heures seulement, il tombe plus de 250mm sur la quasi-totalité de la façade orientale de la Corse. Mais les cumuls atteignent des niveaux hallucinants sur certains postes : on relève sur cette même période de 48h jusqu'à 906mm au Col de Bavella (dont 780mm en 24 heures, sur la seule journée du 31 octobre) ou encore 701mm à Torra-Vescovato. A titre de comparaison, il tombe en moyenne en une année complète à Paris près de 650 mm...

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Source : Revue "La Météorologie" n°6 - Juin 1994

 

Ces valeurs de pluie font aujourd'hui parti des cumuls les plus élevés observés en métropole lors d'un même épisode. Depuis le début des relevés, seulement 6 autres inondations historiques possèdent des valeurs supérieures à 600mm/24h en France métropolitaine, et tous se situent sur les régions Méditerranéennes. L'épisode le plus marquant reste celui de l'aïguat d'Octobre 1940 en Cerdagne (Pyrénées-Orientales) où un cumul manuel de 1930mm en 5 jours (entre le 16 et le 20 octobre) a été mesuré à Saint-Laurent-de-Cerdans, dont 1000mm sur la seule journée du 17 octobre !

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Plus forts cumuls sur 24 heures sur les régions méditerranéennes - Météo-France

Image d'illustration pour Le déluge Corse du 31 octobre 1993

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don