12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Les premières tempêtes de l'automne

mercredi 13 septembre 2017

La première tempête de cet automne a été baptisée Aileen par les services météo britanniques et Sebastian par les allemands, circulant essentiellement entre le Royaume-Uni (>>), le Benelux (>>), l'Allemagne (>>) et le Danemark (>>, >>), causant également des dégâts en Suisse (>>).

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automneImage d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne
ZAMG



Côté français, les rafales ont généralement avoisiné 100 / 110 km/h sur le littoral de la Manche, poussant très localement jusqu'à 130 / 140 km/h sur les secteurs les plus exposés mais aussi sur les crêtes des Vosges.

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne

Par le passé, de fortes tempêtes ont affecté la France dès le mois de septembre. Celle du 19 septembre 1930 engendra un sinistre maritime : 28 dundees (bateaux employés dans la pêche au thon) ne rentrent pas au port, 50 sont mis hors d’usage et 400 gravement avariés. Des souscriptions ont été ouvertes afin d’aider les veuves et les orphelins que la disparition du chef de famille laissa sans ressources. Plus de 200 marins ont trouvé la mort. La majeure partie des accidents eurent pour cause la destruction des tableaux arrières des bateaux, frappés par d’énormes déferlantes. À la suite du drame, l’architecture des bateaux sera modifiée : les poupes à tableau seront remplacées par un arrière pointu destiné à fendre l’eau et présentant moins de portance.

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne
Météo-France

La tempête des 12 et 13 septembre 1993 (ex-ouragan Floyd) impacta le grand Ouest de la France. Les rafales ont atteint 158 km/h à Belle-Ile où, plus remarquable, le vent moyen dépassé 90 km/h pendant plus de 6 heures. Cinq morts furent à déplorer, des centaines de bateaux ont échoué entre Belle-Île et le Bassin d’Arcachon et 40 000 foyers furent privés d’électricité dans le Finistère.

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne
Météo-France

Les secteurs méditerranéens peuvent également être sévèrement concernés. Ce mardi 12 septembre, les vents d'ouest ont été violents sur les caps exposés de la Haute-Corse : 181 km/h au Cap Sagro, 179 km/h au Cap Corse. Par le passé, un raz de marée déferla sur le Var lors de la tempête des 25 et 26 septembre 1947 (162 km/h à Toulon).  Le 30 septembre 1983, une dépression à coeur chaud de type tropical baptisée Tino Rossi (décédé quelques jours auparavant) engendra des dégâts considérables à Ajaccio : inondations, poteaux arrachés, voitures et piétons renversés, port envahi par l’eau de mer, bateaux jetés à quai, arbres, cheminées et tuiles arrachées, coupures d’électricité, avions déroutés.

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne
Météo-France

Retrouvez ces évènements et bien d'autres sur notre chronique et notre almanach.

Image d'illustration pour Les premières tempêtes de l'automne
.