12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Ce site météo expertisé par des passionnés est habituellement autofinancé par la publicité, mais la crise rend la situation durablement compliquée. Afin de pouvoir continuer à vous informer, nous avons plus que jamais besoin de vous ! Un grand merci à tous ceux qui contribuent depuis le début de l'événement ;)

Peut-on encore vivre des périodes de temps chaud en octobre ?

mercredi 30 septembre 2020

Le début du mois d'octobre 2020 s'annonce particulièrement agité en France. Des périodes de temps chaud sont-elles encore possibles en plein coeur de l'automne ? Éléments de réponse et retour dans le passé.

 

Des perspectives très automnales en France

 

Le début du mois d'octobre 2020 promet d'être très automnal sur notre pays avec des basses pressions apportant beaucoup de pluie et de vent.

 

Anomalies de géopotentiel du 2 au 5 octobre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

Une chose est certaine : ce n'est pas la première décade d'octobre 2020 qui nous offrira des conditions sèches, ensoleillées et douces. Nous serons - dès les premiers jours du mois - sous l'influence d'une anomalie dépressionnaire qui va tournicoter durablement entre le nord-ouest de la France et l'Angleterre.

 

Cette dépression sera responsable d'un temps très agité sur l'hexagone, se traduisant par de très fortes rafales de vent et de nombreuses précipitations. Une tempête est d'ailleurs prévue dans la nuit de jeudi à vendredi sur le nord-ouest du pays. Les cumuls de pluie seront aussi à surveiller car ils pourront devenir très conséquents d'ici la semaine prochaine.

 

 

Anomalies de la masse d'air du 2 au 5 octobre 2020 - via tropicaltidbits.com

 

Avec toute cette agitation, la fraîcheur va logiquement dominer les débats tout au long de la première décade du mois d'octobre. En se penchant sur les tendances, on constate une absence quasi-totale d'anomalies thermiques positives du 1er au 10 du mois en France avec certaines journées particulièrement fraîches pour la saison.

 

Selon les tendances à long terme (voir notre article >>>), il faudrait attendre la seconde quinzaine du mois d'octobre pour que des anomalies thermiques positives ne reviennent véritablement sur la France. Les chances de connaître encore des journées chaudes sont donc en nette baisse mais rien n'est exclu car la chaleur peut encore se faire sentir jusque tard dans la saison.

 

 

Chaleur en octobre : de nombreux cas

 

Si le mois d'octobre 2020 va très mal débuter pour les amateurs de soleil et de douceur, les épisodes de temps doux à chaud sont encore fréquents au mois d'octobre. Les 3 dernières années peuvent en témoigner mais on retrouve aussi des épisodes plus anciens.

 

Du 11 au 14 octobre 2019

 

Températures maximales relevées le 13 octobre 2019 - Météo Villes

Baignade et bains de soleil sur la plage d'Hendaye le 11 octobre 2019 sous 29°C

 

Il ne faut pas remonter bien loin pour retrouver un épisode de chaleur au cours d'un mois d'octobre. Pas plus tard qu'en 2019, des conditions estivales ont concerné la France du 11 au 14 du mois. Le dimanche 13 octobre fut la journée la plus chaude de l'épisode avec des températures maximales de 27,5°C à Strasbourg, 29,1°C à Bourges, 30,4°C à Bordeaux et 32,1°C à Mont-de-Marsan !

 

Les températures minimales furent aussi exceptionnellement douces avec 22,8°C à Biarritz le dimanche 13 octobre, pas moins de 18,4°C à Lyon et 17,6°C à Nevers. Les plages aquitaines sont prises d'assaut par des températures qui avoisinent parfois les 30 degrés sur le sable !

 

 

12 et 13 octobre 2018

 

Situation du samedi 13 octobre 2018 avec la remontée d'air chaud sur la France - ECMWF

Températures maximales relevées le 13 octobre 2018 - Météo Villes

 

Seulement 1 an plus tôt, un afflux d'air chaud avait envahi la France aux mêmes dates juste avant la mi-octobre. Durant les 12 et 13 octobre 2018, la tempête tropicale Leslie vient s'échouer au large du Portugal et une vaste tempête sévit sur le nord de l'Atlantique. Cette configuration avait amené un flux de sud-ouest très dynamique, faisant remonter de l'air anormalement chaud du nord du Maghreb vers la France.

 

Les températures maximales avaient atteint et dépassé la barre des 25°C sur la quasi-totalité de la France, y compris jusqu'aux rivages de la Mer du Nord. Des records décadaires étaient tombés dans le centre du pays avec 29,5°C à Châteauroux, 29,4°C à Nevers ou encore 27,2°C à Paris-Montsouris.

 

 

Du 21 au 26 octobre 2017

 

Situation du jeudi 26 octobre 2017 avec la remontée d'air chaud sur la France - via meteociel.fr

Températures maximales relevées le 26 octobre 2017 - Météo Villes

 

La chaleur peut aussi s'observer jusqu'à la fin du mois d'octobre. L'année 2017 nous l'a prouvé avec des valeurs remarquablement chaudes sur une période de 6 jours entre le 21 et le 26 du mois. L'isolement d'une dépression vers les Açores avait favorisé la remontée d'air chaud venu du nord de l'Afrique.

 

Ce sont les journées des 25 et 26 octobre 2017 qui furent les plus chaudes avec plus de 25°C au sud de la Loire et de nombreux records décadaires à la clé. Parmi les valeurs remarquables, on relevait 27,7°C à Clermont-Ferrand, 27,9°C à Agen, 28,2°C à Toulouse et 28,7°C à Vichy - des températures de juillet fin octobre !

 

 

Début octobre 2011

 

Thomas Misrachi (BFMTV) devant le casino de Deauville sous plus de 28°C !

 

Débuté à la fin septembre 2011, un épisode de chaleur exceptionnel se poursuit durant les trois premiers jours du mois d'octobre. Le week-end des 1er et 2 octobre 2011 est littéralement remarquable avec de très nombreux records de chaleur : 29,5°C à Paris, 29°C à Saint-Brieuc, 30°C à Rennes & Nantes, 31°C à Toulouse. Le pic de chaleur est atteint le lundi 3 octobre 2011 avec 30°C au Mans, 31°C à Cognac, Bordeaux et Mont-de-Marsan !

 

 

Mois d'octobre 2005

 

Écart à la normale en France au mois d'octobre 2005 - via Météo France

Le mois d'octobre 2005 est vécu comme un véritable mois d'été en France

 

Le mois d'octobre 2005 est un cas à part. Si les valeurs enregistrées au cours de ce dernier n'atteignent généralement pas les records, il est remarquable car il s'était déroulé dans sa quasi-totalité sous des températures excessivement douces à modérément chaudes, devenant à l'époque le mois d'octobre le plus chaud jamais observé en France. Les maximales sont le plus souvent comprises entre 20 et 27°C de la fin de la première décade du mois jusqu'à son terme.

 

Octobre 2015 fut aussi excessivement sec et remarquablement ensoleillé, notamment sur le centre et le nord-est de la France. La combinaison de l'ensoleillement généreux et des températures durablement élevées donne des airs d'été à ce mois d'octobre. Les terrasses et les plages enregistrent une fréquentation exceptionnelle pour la saison.

 

 

Du 10 au 12 octobre 1970

 

Coupure de presse et réanalyse de la situation du 12 octobre 1970 - via meteociel.fr

 

Il y a 50 ans, une ambiance estivale régnait au cours entre les 10 et 12 octobre 1970 sur de nombreuses régions françaises. La barre des 25°C est atteinte dans le nord de la France. On relève 25,4°C à Paris le 12 octobre 1970 - du jamais vu pour la saison à l'époque comme le titre la presse.

 

 

Autres exemples depuis 1950 :

  • 1990 : chaleur du 12 au 16 octobre - 27°C à Paris, Caen & Rennes
  • 1988 : 35°C à Ajaccio le 15 octobre - 30°C à Biarritz et 31°C à Pau le 26 octobre
  • 1986 : 25 à 30°C sur presque tout le pays les 3 et 4 octobre
  • 1977 : chaleur agréable du 15 au 21 octobre - 26°C à Troyes & Auxerre
  • 1968 : 25 à 27°C au sud-ouest du 29 au 31 octobre
  • 1966 : on atteint les 30°C dans l'est les 4 et 5 octobre
  • 1959 : chaleur jusqu'au nord du 1er au 4 octobre - 25°C à Brest, 27°C à Abbeville
  • 1954 : pic de chaleur le 18 octobre - 26°C à Paris, 28 à 29°C au sud-ouest