12 résultats
Chargement
Covid-19 - Nous avons besoin de vous !
Merci pour votre soutien régulier car les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens de ce site sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés.

Chronique 2007 - De Janvier à Mars

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2007

 

Évènements météo marquants de janvier à mars 2007

 

 

 

1er janvier 2007: plusieurs tornades se seraient formées sous un front de rafales dans le nord-ouest (Vannes, Brest, Les sables d’Olonne).

 

 

Le début de l’hiver 2007 est extrêmement doux...

 

9 janvier 2007: La période de grande douceur qui débute le 30 décembre 2006 devient remarquable avec des températures minimales de plus de 12° sur le 1/3 du pays et des maximales de 15° à Paris et 15 à 20° sur une petite moitié sud (19° à Perpignan et 20° à Marseille).

10 janvier 2007: Un épisode de foehn fait monter la température à 20° à Grenoble !! Il fait Plus de 15° sur une petite moitié sud.

13 janvier 2007 : Douceur exceptionnelle en montagne. L’isotherme 0 °C grimpe jusqu’à 3650 m (mesure à Lyon). Les températures atteignent 16.8 °C à Chamrousse (1730 m), 15.5 °C à l’Alpe d’Huez (1860 m) et près de 7 °C à la station de la Meije (à 3100m)....

19 janvier 2007: Les températures restent exceptionnellement élevées. Des records absolus de températures minimales élevées sont battus pour un mois de janvier, notamment à Paris-Montsouris (13° contre 12°4 en 1975). L’après-midi, il fait plus de 20° en Provence (et même 27,1°C à Roquesteron - 06) et 24 à 26° dans la plaine du Pô...!!! Le très long épisode de douceur qui a débuté le 30 décembre 2006 se termine dans la journée de dimanche 21 janvier 2007.

 

 

Douceur exceptionnelle du 9 janvier 2007

 

 

 

11 janvier 2007 : Une tempête balaye l’Europe du nord, notamment les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique, la Pologne, la Grande-Bretagne et l’extrême nord de la France où les vents atteignent 125 km/h. Quelques dégâts près de Calais.

 

La tempête du 11 janvier 2007 dans le Nord de l'Europe

 

 

18 janvier 2007 : Une violente tempête balaye très rapidement toute l’Europe du nord (hormis la Scandinavie et l’Ecosse). Les vents atteignent 200 km/h sur les hauteurs du centre de l’Allemagne, 180 km/h sur les crêtes vosgiennes, plus de 150 km/h sur le littoral du Pas de Calais, 130 km/h à Lille et Abbeville, 100 km/h au nord de Paris. On compte 3 victimes en France et une quarantaine de morts dans toute l’Europe. En GB et aux Pays Bas, il s’agit de la tempête la plus violente depuis le 25 janvier 1990. Dans le détail, en France :

114 km/h à Saint Hilaire
130 km/h à Steenvoorde
118 km/h à Dunkerque
126 km/h à Lille
144 km/h à Boulogne
151 km/h à Gris-Nez
137 km/h à Lillers
127 km/h à Radinghem
126 km/h à Calais
126 km/h à Abbeville
111 km/h à Cayeux-sur-mer
100 km/h à Amiens
118 km/h à Dieppe
118 km/h au Cap de Hève


Dans le même temps, les températures atteignent des niveaux records sur tout le pays (14 à 15° en moyenne). Il fait 16° à Paris, 21° au pied des Pyrénées.

 

Tempête et douceur du 18 janvier 2007

 

Tempête du 18 janvier 2007 : La force d’un ouragan aux Pays-Bas !

 


Tempête du 18 janvier 2007 : Des vagues de plus de 8m en Grande-Bretagne !

 


Tempête du 18 janvier 2007 : Les côtes de la Manche dans la tourmente…

 

 

 

23 janvier 2007: le froid et la neige passent à l’offensive. Une dépression se creuse sur le Golfe du Lion et occasionne de fortes chutes de neige sur une vaste zone qui englobe le Massif Central et bien au-delà. On mesure plus de 40cm sur le Limousin (record à Guéret), une vingtaine de centimètres sur le nord de l’Auvergne, une partie de la Bourgogne, de la Franche Comté et du nord de la région Rhône-Alpes. L'autoroute A6 est coupée entre Auxerre et Beaune. Plus de 70 000 foyers sont privés électricité.

24 janvier 2007: la neige touche cette fois-ci le nord-ouest puis la façade atlantique car une petite dépression descend d’Angleterre. L’épaisseur de neige atteint 15cm sur les hauteurs du Calvados. La neige bloque également une partie des Pays de la Loire et du Poitou-Charente.



Neige du 23 janvier 2007 : Langoiran (Gironde) sous 30 cm de neige (Photo: Louis Bordenave)


Voici les épaisseurs mesurées au matin du 24 janvier 2007 :
45 cm à Gueret
30 cm à Langoiran (Gironde - rive droite de la Garonne à 27 km de Bordeaux) qui sont restés plus de 8 jours.
20 cm à Limoges
16 cm à Strasbourg
15 cm à Aurillac
14 cm à Dijon
13 cm à Grenoble
12 cm à Langres, Vichy
11 cm à Nevers
10 cm à Gourdon
9 cm à Clermont-Ferrand, Mâcon
7 cm à Avord
6 cm à Nancy, Bâle-Mulhouse, Ambérieu
5 cm à Bourges
4 cm à Châteauroux, Lyon, Rouen
3 cm à Chambéry, Luxeuil
2 cm à Millau, Albi, Montauban, Saint-Giron
1 cm à Toulouse, Carcassonne, Carpentras, Trappes, Beauvais, Châteaudun, Lille

 

La neige du 23 janvier 2007 et le retour du froid vif du 24 janvier 2007

 

 

7 février 2007 : de l’air froid (0 à -3°) envahit les régions d’une petite moitié nord; une dépression circule des Pays de la Loire au Centre et les précipitations qui lui sont associées se transforment en neige sur la Normandie, l’Ile de France et le sud de la Champagne. La neige ne tient pas dans Paris mais on mesure 1 à 4 cm en banlieue, près de 5 cm en Champagne.

8 février 2007: l’air froid régresse vers le nord mais de fortes chutes ont de nouveau lieu sur le Nord-Pas-de-Calais et surtout la Belgique, le sud des Pays Bas et le sud de l’Angleterre. L’aéroport de Londres ferme.

 

 

11 février 2007 : coup de vent dans le Nord-ouest. Vers 9 h, une tornade balaye les rues d’Equeurdreville près de Cherbourg. Des arbres sont arrachés, des toitures envolées, des centaines de voitures endommagées. Tout est dévasté sur son passage dans un couloir de 200 mètres, sur un kilomètre de long. Au camping de la Saline, les pompiers ont secouru deux personnes légèrement blessées. Une autre tornade se produit près des Vosges (à Soulosse); elle blesse plusieurs personnes et ravage plusieurs habitations. Elle est filmée par un vidéo-amateur - vidéo des dégâts ici >>>

 

Tempête et tornade à Cherbourg du 11 février 2007 - analyse météo

 

 

14 février 2007 : une petite dépression passe rapidement au nord de l’Aquitaine et les vents atteignent 135 km/h près de Biarritz et 150 km/h à 1400m d’altitude, dans les Pyrénées- atlantiques.

Le talweg à l'origine de la tempête du 14 février 2007 dans le Sud-ouest

 

 

Du 15 au 18 février 2007, les températures atteignent des niveaux exceptionnellement élevés.


15 février 2007: les vents s’orientent au sud et les températures atteignent près de 27° sur la plaine du Roussillon !!
16 février 2007: ces températures incroyables concernent toute la moitié sud, jusqu’à Auxerre (18°). Il fait 23° à St Etienne, Gourdon, Biscarosse, Albi et 25° à St Girons et Perpignan.
17 février 2007: les températures atteignent des niveaux records du sud-ouest au Bassin parisien (plus de 18° à Paris). De nombreuses espèces d’arbres sont en fleurs un peu partout, y compris sur la moitié nord.
18 février 2007: l’extrême douceur concerne toujours Paris (17°). En revanche, un grand écart de températures est observé entre Creil (6°) et Le Bourget (16°).

La douceur exceptionnelle de la mi-février 2007 (ici le 16 février 2007)

 

 

Week-end du 17 et 18 février 2007: d’importantes précipitations ont lieu sur le Languedoc-Roussillon. Il tombe plus de 100mm en 48h à Perpignan.

 

 

L’hiver 2006/2007 aura au moins été le plus doux depuis 1950 (2°1 au-dessus de la moyenne). En tout cas, cet hiver exceptionnel fait déjà suite à un automne exceptionnel, ce qui rend le phénomène encore plus remarquable et peut-être jamais observé depuis des siècles.
Cependant, l’Aquitaine aura été touché par quelques périodes de froid qui ont marqué la population - Récit de la douceur de l'hiver 2006-2007 >>>

 

 

Dimanche 4 mars 2007: le sud-ouest connaît une véritable "poussée de chaleur”. La température atteint 27° à Biarritz, Pau, Dax et 28° à Mont-de-Marsan.

 

 

Nuit du 5 au 6 mars 2007: un coup de vent provoque quelques dégâts en Bretagne (rafales de 120 km/h).

 

 

Du 10 au 16/18 mars 2007: une semaine complète de soleil et de douceur sur presque toute la France. Les températures maxi sont souvent comprises entre 15 et 18° après des matinées souvent froides.

 

 

Du 19 au 21 mars 2007: un courant de nord très froid et très instable provoque de fréquentes giboulées de neige sur les trois-quarts de la France. La neige affecte notamment les régions du nord-ouest et le centre-est. Cette neige fond généralement assez rapidement dans la journée mais l’on mesure localement 12cm sur le Perche et 8cm dans l’Aisne. L’ouest de la Région parisienne et la Haute-Normandie sont également touchées.

Du 22 au 23 mars 2007 : des retours d’est engendrent des chutes de neige plus continues dans le nord-est avec localement plusieurs centimètres en Alsace, Lorraine et Franche-Comté. Il tombe parfois plus de 30cm de neige lourde au-dessus de 500m dans les Vosges où certaines communes sont privées d’électricité.

 

 

Le coup de froid des premiers jours du printemps 2007 (20 et 21 mars 2007)

 

 

24 mars 2007: de forts orages de grêle ont lieu sur la Côte d’Azur (Nice) et à Seillan (Alpes-Maritimes) où la neige remplace même la grêle pendant quelques minutes. Les cumuls de neige tombée depuis 1 semaine sont impressionnants dans l’Ariège.

 

 

30 mars 2007 : une goutte froide d’altitude vient se positionner sur le nord-ouest puis le centre de la France. La dépression associée engendre d’abondantes précipitations et la neige remplace la pluie dans la nuit en Normandie (5 cm de neige lourde), la Bourgogne puis la Franche Comte et la Lorraine.

 

 


Mon ouvrage sur les évènements climatiques vous passionnera probablement. Découvrez-le ici

 

Climat et écarts à la normale des températures et des pluies en 2007

Nous avons detecté que
vous utilisez un ADBLOCKER.

Ici les prévisions météo, le suivi permanent et les articles quotidiens sont expertisés par des météorologistes professionnels et passionnés. Merci d’en tenir compte ;)

  • Votre adblock est activé
    Désactiver Adblock
    Soyez bien compréhensifs de désactiver le bloqueur de publicité et, si vous le pouvez, nous faire bénéficier de vos dons.
    Me montrer comment
  • Donation
    Faire une donation
    Merci à tous ceux qui nous ont aidé jusqu’à présent et sans qui ce site aurait dû fermer.
    Faire un don