Récupération de votre position...
Météo en France
INFO

Le flux océanique favorise le passage de la seconde perturbation de la semaine ce mercredi, se caractérisant essentiellement par des nuages dans un premier temps. Des averses devraient néanmoins se produire, mais pas avant la nuit prochaine. Pour l’instant, aucune pluie significative ne nous menace.

mercredi 27 à 17:14

Station météo -
Températures Paris
Autres stations météo >>

Pollution : 3/10 (BON)
Vent : -

Pression :
Twitter

Après un printemps HISTORIQUE, un automne HISTORIQUE !!

Retour à la liste

Article publié le 02/12/2011

Si le dernier article était consacré à la sécheresse et à la chaleur exceptionnelles que nous avons connues au cours de ce printemps, nous étions loin de penser que le même phénomène allait se reproduire quelques mois plus tard... L'automne 2011 est en effet le deuxième automne le plus chaud depuis le début du XXe siècle (écart à la normale de +2,2°C contre +2,8 °C en 2006). C'est également l'un des plus secs...

 

En fait, on a assisté au même phénomène qu'au printemps, dans la mesure où les grands centres d'action qui génèrent notre climat (anticyclones et dépressions) ont circulé plus au nord que d'habitude. On remarquera d'ailleurs que hormis le mois de juillet (plus frais et plus humide que la normale), tous les mois de l'année 2011 ont été jusqu'à présent plus chauds et quasiment tous plus secs que la normale !



Thomas Misrachi (BFMTV) devant le casino de Deauville, le 30 septembre, sous une chaleur vraiment exceptionnelle...

 

Du coup, l'année 2011 sera l'une des plus chaudes et des plus sèches jamais enregistrée en FRANCE !! Ce phénomène n'a pas vraiment fait parler de lui dans les médias car il n'est pas très spectaculaire et il s'inscrit dans la durée (on s'habitue au fait que les températures soient élevées et que le temps soit calme).

 

Il correspond à une tendance beaucoup plus globale puisque selon l'OMM, la planète a connu l'une des 10 années les plus chaudes depuis 1900 (malgré la présence du phénomène La Nina qui est censé faire baisser les températures !).

 

Allons-nous continuer à nous habituer à cette folie douce (pour le moment) ?

 

Voici les écarts à la normale mensuels des températures et des précipitations en France au cours de cette année. Seul le mois de juillet a été plus frais que la normale et seuls les mois de juillet et août ont été plus humides ! C'est la première fois qu'un phénomène d'une telle ampleur est constaté en France...

Retour à la liste

Google